À Paris, l’Insoumise Danielle Simonnet à la recherche de l’électorat perdu

Par

Dans une législative partielle où seuls 15 % des inscrits ont voté au premier tour, cette conseillère de Paris proche de Jean-Luc Mélenchon veut convaincre les classes populaires et les abstentionnistes. Seule manière selon elle de l’emporter dans le bastion socialiste du XXe arrondissement.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Mardi de l’entre-deux tours, il est 11 heures : Danielle Simonnet, veste rouge vif et sourire à tous les vents, arrive en trombe sur le marché de la porte de Montreuil, dans l’est parisien, après un café-cigarette liminaire.