Pourquoi il faut décoloniser le jeu vidéo

Par
Cet article est en accès libre. L’information nous protège ! Je m’abonne

Tous les commentaires

  • Nouveau
  • 03/06/2021 20:07
  • Par

Dans sa présentation, le présentateur confond détention de produits incendiaires et nucléaires, puis parle de peines (comme si c'était prononcé par le juge) au lieu de réquisitions (du procureur). Merci de bien vouloir faire preuve de plus de rigueur !

Concernant les accusés de Bure, comme le dit Jade Lindgaard, le mal est déjà fait en termes de surveillance et de contrôle socio-politique des opposants au nucléaire.

Sur les jeux vidéos, en effet, les développeurs tendent à diffuser un léger fond antiraciste et de tolérance depuis de nombreuses années. Les fachos pestent beaucoup là-dessus.

Sinon, je l'ai déjà dit sur Mediapart plus d'une fois, l'extrême droite est très présente sur les forums tels que jeuxvideo.com, beaucoup moins de jeunes insoumis ou de gauche plus radicale qu'auparavant. Perso je trouve ça inquiétant.

Il est pourtant assez facile (bien que chronophage) d'y intervenir car il n'est pas difficile de détruire leurs discours et arguments, encore faut-il le faire. Non pas pour les convaincre (en général ils sont déjà trop atteints pour les faire changer d'opinion), mais pour empêcher qu'ils parviennent à convaincre de nouvelles personnes.

  Il faut garder à l'esprit que les forums et le site de jeuxvideo.com (webedia, Marc Ladreit de Lacharrière) rassemblent le pire de ce qui ce fait dans l'univers des jeux vidéo. C'est de loin le site le plus minable ou le journalisme s'efface pour laisser place à une succession de publireportage et d'annonces publicitaires pour du matériel. Il suffit d'en lire quelques unes pour voir le niveau de leur "journalisme", le peu de contenu non publicitaire est même souvent repris en doublon pour meubler le site. C'est la communauté la plus toxique qui va finalement assez bien avec un site mercantile de pseudo-journalisme. Ils ne représentent pas l'ensemble des joueurs mais une petite partie d'entre eux malgré ce que tentent de faire croire une classe politique en mal d’électorat.

*ce que tente

Ah non ! Pas vous ! La musique en fond pendant la présentation, c'est insupportable ! Par pitié ! 

C'est un détail mais dans 'jeux vidéo', 'vidéo' est un adjectif invariable (ça existe ;). Pas de 's' please.

Assez étonnant ce focus sur la posture victimaire de l'extrême-droite sur le jeu Far Cry 5, quand on voit dans le monde du jeux vidéo la pression qu'y met la cancel culture ces derniers mois.

Avec un peu plus de recul, je dirai plutôt qu'il est difficile de produire une œuvre artistique de nos jours sans subir la morale extrémiste de groupes bien organisés sur internet et donc capable d'affecter la réputation d'une marque/d'un produit et par extension son chiffre d'affaire. Donc de plus en plus souvent, les producteurs de contenu se couchent et nous aurons bientôt droit qu'à une bouillie tiède et insipide. Un peu de soma et au lit !

Pas de mobilisation sans confiance
Pas de confiance sans vérité
Soutenez-nous