Hollande refuse l'asile à Assange, une décision critiquée

Une heure à peine après la parution d'une lettre de Julian Assange dans Le Monde, l'Élysée a rejeté fermement toute possibilité d'asile en France pour le fondateur de WikiLeaks. Une décision sans surprise, critiquée à droite comme à gauche.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

François Hollande n'a rien voulu entendre. Malgré les divers appels à accorder l'asile à Julian Assange depuis les nouvelles révélations sur les écoutes de la NSA, l'Élysée a rejeté fermement vendredi toute possibilité de séjour en France pour le fondateur de WikiLeaks. Une décision critiquée à droite comme à gauche. 

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal