Greenpeace lance un drone sur une centrale nucléaire

Par
Greenpeace a annoncé avoir fait s'écraser mardi un drone revêtu d'un habit de Superman sur un bâtiment d'une centrale nucléaire française pour prouver la vulnérabilité de ces installations aux attaques.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Greenpeace a annoncé avoir fait s'écraser mardi un drone revêtu d'un habit de Superman sur un bâtiment d'une centrale nucléaire française pour prouver la vulnérabilité de ces installations aux attaques.