Le parquet général va en cassation dans le cas Wildenstein

Par
Le parquet général de la Cour d'appel de Paris a annoncé mardi qu'il se pourvoyait en cassation contre la relaxe générale confirmée le 29 juin en appel dans le dossier de la succession des marchands d'art Daniel et Alec Wildenstein.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Le parquet général de la Cour d'appel de Paris a annoncé mardi qu'il se pourvoyait en cassation contre la relaxe générale confirmée le 29 juin en appel dans le dossier de la succession des marchands d'art Daniel et Alec Wildenstein.