Chlordécone: fin de la controverse sur les liens avec le cancer de la prostate

Par
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

+

Tous les départements ne se valent pas mais il ne faut pas le dire non plus.

Macron étant un menteur ( Claire Nouvian le dénonçait publiquement comme tel, ce matin sur France Culture) qui dit rose et qui fait noir (ça c'est moi), il irait donc de soi que tout ce qu'il dit bon, est mauvais et tout ce qu'il ne fait pas a toutes les chances d'être bon...

Des pas menteurs, politiquement clairs honnêtes intelligents, et, ils l'ont dit "l'ennemi pour eux c'est la finance" (d'où Macron, un de ses associés, vient et dont les figures l'ont inondé, d'argent pour sa campagne, bien sûr pas la leur... ) ont cependant appelé a voter pour lui ! Après l'avoir utilisé comme ministre, en apprentissage éducatif, dans leurs gouvernement communs, ils le connaissaient!

Je, com. prends, maintenant pourquoi! C'était un piège, fins stratèges ils étaient convaincus (en un mot) que Macron (comme Hollande) ferait l'inverse de ce que, porté et soutenu par la finance, le patronat promettait. Intelligents et fins tacticiens ils ont sauvé l'essentiel. Que la marche vers le pire, ne soit pas interrompue.

Selon ceux qui ont voté pour Macron, et qui encore pas voté contre le menteur ni contre la pas moins pire, je serais parmi les cons vaincus ! 

 

 

En fait suffisait de lire la fiche de sécurité du produit pour le savoir:

 

https://www.sigmaaldrich.com/MSDS/MSDS/DisplayMSDSPage.do?country=FR&language=fr&productNumber=N12291&brand=SUPELCO&PageToGoToURL=https%3A%2F%2Fwww.sigmaaldrich.com%2Fcatalog%2Fproduct%2Fsupelco%2Fn12291%3Flang%3Dfr

Une vraie saloperie.

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

ils nous ont pris  comme cobayes.

prenons les comme cobayes a  leur tour.

une injection de glyphosate tout les matins,une de chlordecone,une d'amiante,une de pcb,une de pesticide a base d'arsenic ,une d'ethylmethyl plomb ...

vraiment marre de ces dechets de politiciens avec leur cynisme pseudo economique.

Un tribunal populaire ,un vrai pour leur donner l'addition de leurs addictions a l'argent.

C'est vrai que rien que la gueule de la molécule, l'espèce de cuboïde fort inhabituel dans les biomolécules, ne dit rien de bon, encore moins abondamment garni de chlore.

Paradoxalement, les poisons "rapides" (curare, etc., ou caféine même, létale à 100-200 mg/kg chez les petits rongeurs, 5-10 fois plus létale que le glyphosate himself qui n'est qu'un heribicide systémique ciblant les plantes)  n'ont pas forcément des molécules très reconnaissables, c'est vraiment une affaire de configuration et de réactivité de quelques groupements qui vont paralyser des récepteurs membranaires associées à une fonction vitale.

Les molécules comme le chlordécone, ou d'autres de la chimie des pesticides et herbicides qui ont pu passer les test de toxicité "simple", ont en revanche une gueule qui suggère des voies chimiques minoritaires mais si "tordues" que l'interaction avec toutes les "parties délicates" de notre chimie (je parle au feeling, soit, ce n'est pas un ensemble rigoureux du tout) est probable sur le long terme : hormonal, immunitaire, métabolique lent, etc.

Le glyphosate est dangereux notamment à cause de ses co-formulants :

https://reporterre.net/Les-additifs-du-Roundup-sont-plus-dangereux-que-sa-substance-active

Si le remboursement de l'homéopathie pose problème, c'est qu'on remplacera l'homéopathie par la vaseline dont chacun de nous aura de plus en plus besoin. Au fait, peut-on aussi classer Buzin parmi les nuisibles?
  • Nouveau
  • 03/07/2019 10:24
  • Par

Le chlor qui décone à mort...il n'a jamais arrêté de le faire...tout comme tous les  dirigeants qui se sont succédés à la tête de l'état

Bon appétit

le principe de precaution ,mais a l'envers ,genre précaution des revenus et pas de la vie.

pour ces gens la , il faut un terrain d'essais et des preuves qui tardent toujours a venir.

Mais oui ,il faut etre sur que cela tue ,mais doucement , a petit feu et que personne ne viennent vous chercher pour vous faire rendre l'ame a vous aussi donc etalé sur plusieurs generations.

leur comportement sur le glyphosate est exemplaire.

Cela vaut bien le scandale du sang contaminé .

les chinois ont tres bien réglé le pb de la melamine dans le lait mais celà n'a pas pour autant ramené les reins perdus des nouveaux nés.

il va falloir régler aussi l'autre versant coté consommateur qui a consommée elle le chlordecone pendant des dizaines d'année.

allez ,le nuage n'a pas traversé la frontiere mais combien ont traversés a mach12 le mur du çon encore une fois!

 

"Les personnes afrodescendantes présentent un taux plus élevé de cancer de la prostate que les Caucasiens et les Asiatiques."

Ce genre d'affirmation mériteraient des références et des lien, non ?

...

par ailleurs, après avoir lu l'article, je ne comprends pas bien le titre : fin (?) de la controverse...

> Ce genre d'affirmation mériteraient des références et des lien, non ?

C'est bien connu des médecins en tout cas.

Bonsoir, seriez-vous vous aussi chlordéconosceptique ?

Si je me souviens bien ils ont fermé la bouche de belpomme en l’accusant de lanceur de fausse alerte.

Bonsoir, 

Permetez- moi de corriger:

BUMIDOM

Bureau pour le développement des migrations dans les départements d'outre-mer

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Bureau_pour_le_d%C3%A9veloppement_des_migrations_dans_les_d%C3%A9partements_d%27outre-mer

 

E924 a bromate de potassium

E924 c bromate de calcium.

Selon l'ars Guadeloupe : cancérogène probable,  reins, thyroïde, testicules

Texte 2007  limite sa teneur dans l'eau potable à 10 micro g./l.

Teneurs constatées dans des réservoirs d'eau potable de 15 à 320 micro.g/l

Peut se former lors du traitement à l'ozone d'eau contenant des ions bromures.

"L’un·e des tout·e·s premier·e·s à avoir été auditionné·e·s lundi 1er juillet est Luc Multigner". L'écriture inclusive, soit, mais là ? Est-ce à dire que le genre (grammatical) de Luc M. est indéfini ?

SIMPLE   ......

                       ...... BOYCOTTE

                                                    ....... PUR ET SIMPLE     !!!

cool   !  cool 

cool

faudrait t'il encore qu'ils annoncent sur l'etiquette de l'aliment ce qu'ils ont utilisés pour pouvoir boycotter.

 

boycotte de quoi ? 

À un boycott, je préfère de loin un beau coït...

Moël Jartin

  • Nouveau
  • 04/07/2019 19:04
  • Par

L'eau du Robinet, le plus souvent privatisée, est empoisonnée, partout. Par les multinationales de produits chimiques d'intérêts privés. Sous la protection "d’états"  sous la tutelle d'une UE, où grouillent et tambouillent amoraux, pervertis et mafia de lobbies qui achètent tout, décident  des "accords commerciaux", de "néo S.T.O" de fait (le sujet, comme a une époque, doit aller où la mafia le veut, quand elle le veut, pour faire ce qu'elle veut, le temps qu'elle veut. S'il refuse le Gaulois s'insoumis, le fainéant, le terroriste... Le cocu déçu -où trop tard - n'auront plus que dalle et se retrouveront dans la rue; cul nu... et 10% de Macroniste diront que c'est lui  l'aura voulu...! ) ! et les "gouvernements en font des lois! 

On parle de trust' s, de caste's. Quand il y omerta il y a mafia et un pouvoir y appartient lorsqu'il rend "légal" que ce soit qui la critique et la brave, dans l'intérêt sociétal commun,  qui est hors la loi, parce qu'il trahirait son maitre ( en République, en démocratie!) et le paye par tous moyens... C'est une mafia qui inspire au point (la TV publique l'a maints fois démontré) de cyniquement rédiger les "édits"de "commissaires" non élus par 28 peuples qui n'ont toujours pas démenti les référendums qui ont rejeté massivement des institutions, sans alternative ( quels dictateurs fonciers aussi dangereux qu'ignares, peuvent dire pareille ineptie) idéologiques, dogmatiques, dramatiques, inhumaines lorsqu'elles empoisonnent, tuent, Jusqu'à la vie sur terre.

L'eau, élément indispensable, car vital, est foncièrement publique. Personne ne peut l'accaparer. Est criminel (*) potentiel évident qui la détourne et/ou l'interdit à quiconque, et criminel certain qui l'empoisonne toujours plus e y ajoutant toujours du poison.

Celle de nos campagnes, nos montagnes, donc dans les tuyaux, en bouteilles, dans le sol, dans les cultures... est empoisonnée. Et comme tout va à la mer, la mer privée de nos campagnes et montagnes,partout elle s'y trouve l'est! Et on la paye! Pour du pognon! et essentiellement celui de ceux qui l'accaparent alors qu'ils en ont  jusqu'au chignon.

(*) Entreprises, ONU, U.E Gouvernements, FNSEA, "justice", cachotiers, menteurs, médias lobbies...  toute personnalité, morale ou non, est coupable, et/ou complice de crime contre l'humanité. C'est impardonnable et imprescriptible. 

 

 

1ère question: pourquoi c'est le ministère de l'agriculture qui accorde les dérogations et le ministère de la santé n'a rien à dire?

2e question: le ou la ministre qui a autorisé la dérogation sur le chlordécone, va-t-il-elle être traduit devant la justice?

  • Nouveau
  • 22/07/2019 21:13
  • Par

où sont passés les dossiers ? 10 années d'archives volatilisées ?? 

Comme par hasard, et personne ne s'en offusque !

 

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale

Cet article a été modifié mercredi 3 juillet à 11h30 pour apporter des précisions sur le dernier article de Luc Multigner et Pascal Blanchet au sujet des liens entre chlordécone et récidive du cancer de la prostate: "En mars 2019, Luc Multigner et Pascal Blanchet ont publié un nouvel article dans une revue médicale très réputée, International Journal of Cancer, démontrant pour la première fois que l’exposition au pesticide augmentait fortement le risque de récidive biologique du cancer de la prostate".