Affaire de Karachi: ce qui accuse le président du Pakistan

Par et
De passage en France, le président du Pakistan, Asif Ali Zardari, affirme n'avoir aucun «lien avec l'affaire» de Karachi dans un entretien au Monde. Un magistrat français, le juge Marc Trévidic, a pourtant recueilli depuis deux ans de nombreux témoignages et documents qui le mettent directement en cause dans un vaste système de corruption d'Etat au cœur de ventes d'armes franco-pakistanaises. Un dossier dans lequel le nom de Nicolas Sarkozy est également cité.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Officiellement, ils n'en ont pas parlé. L'affaire de Karachi n'a pas été abordée lors d'une rencontre à l'Elysée, lundi 2 août, entre Nicolas Sarkozy et le président du Pakistan, Asif Ali Zardari, pourtant tous deux cités à de nombreuses reprises et à des degrés divers dans le dossier. Un véritable acte manqué...