Il restera 130 millions d'euros dans la poche de Tapie

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les auditions des personnalités concernées par l'affaire Tapie-Adidas, que la commission des finances de l'Assemblée nationale a engagées mercredi 3 septembre, ont déjà produit leur effet en apportant leur lot de révélations. Deux d'entre elles vont alimenter encore la controverse. La principale a trait au gain que pourrait faire Bernard Tapie: une fois déduites toutes les dettes qu'il doit payer, toutes les créances privées qu'il devra rembourser, et une fois payés les impôts sur les dédommagements que lui a alloués le tribunal arbitral, il devrait garder en poche, en net, une somme comprise entre 106 et 144 millions d'euros, avec une hypothèse moyenne probable de 132 millions d'euros.