Nouvelle expulsion de Roms à Marseille

Par

Des propriétaires de terrains privés dans le 13e arrondissement de Marseille avaient demandé l'évacuation des Roms qui vivaient là. L'expulsion a eu lieu lundi 3 septembre.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La préfecture des Bouches-du-Rhône a indiqué avoir procédé lundi 3 septembre à l'évacuation d'un camp d'une quarantaine de Roms de terrains privés à Château-Gombert dans le 13e arrondissement de Marseille. Cette évacuation intervient quatre jours après celle d'un campement dans le même quartier. Ce sont deux propriétaires des terrains concernés qui ont demandé l'évacuation du camp dans le cadre d'un flagrant délit, dans les 24 heures suivant l'installation des Roms. Il pourrait ainsi s'agir des mêmes personnes qui avaient déjà fait l'objet d'une expulsion le 30 août dernier dans ce quartier du nord de la ville. Ces deux décisions de justice rendues le 21 mars et le 30 juillet ordonnaient à ces personnes de partir.