Cinq ans après, les meurtriers de Clément Méric en procès

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Mercredi 5 juin 2013, en fin d'après-midi, Clément Méric, 18 ans, tombe sous les coups de deux skinheads d'extrême droite, et décède peu de temps après son transport à l'hôpital. La mort de ce jeune étudiant de Sciences-Po engagé dans la mouvance antifasciste provoque une forte mobilisation contre la violence de rue des groupuscules de l'ultra-droite, et conduit le gouvernement Ayrault à dissoudre Troisième voie et les Jeunesses nationalistes révolutionnaires (JNR).