La Cour des comptes épingle la gestion des brevets en France

Par
La Cour des comptes épingle, dans un référé rendu public mardi, "la persistance de dysfonctionnements" en matière d'achats, de ventes immobilières, de primes et de rémunérations des dirigeants ainsi qu'en matière de gestion dématérialisée des brevets par l'institut national de la propriété industrielle (Inpi).

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - La Cour des comptes épingle, dans un référé rendu public mardi, "la persistance de dysfonctionnements" en matière d'achats, de ventes immobilières, de primes et de rémunérations des dirigeants ainsi qu'en matière de gestion dématérialisée des brevets par l'institut national de la propriété industrielle (Inpi).