France-Syrie : la colère sélective du député PS Gérard Bapt

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La Syrie continue de diviser la gauche. Mardi soir se tenait à l’Assemblée nationale un colloque sur la Syrie en présence d’opposants et de chercheurs régulièrement consultés par les autorités françaises, organisé par le député socialiste Philippe Baumel. L’ambassadeur de France pour la Syrie Éric Chevallier y côtoyait, au premier rang, une poignée de parlementaires PS et Emmanuel Bonne, le conseiller pour le Moyen-Orient de François Hollande. La France officielle écoutait ceux qui soutiennent peu ou prou sa politique.