Comment le FN et ses alliés occupent le terrain numérique

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« Vous et moi, nous allons tenter de contrecarrer cette opposition féroce en parlant directement à l’ensemble des Français. » Le 14 juillet dernier, Marine Le Pen lance, dans une courte vidéo, son site de campagne 2017, « au top de la modernité », assure-t-elle. Assise à son bureau, derrière son ordinateur portable, la présidente du FN se vante même d'être « la première responsable politique » sur Facebook et invite ses soutiens à « convaincre » sur les réseaux sociaux.