Pour l'opposition, l'épisode Collomb signe une "crise majeure"

Par
L'opposition a brocardé mercredi un gouvernement changé en "radeau de la Méduse" après la démission de Gérard Collomb qui, en mettant Emmanuel Macron devant le fait accompli, a ouvert une "crise majeure" et torpillé l'autorité du chef de l'Etat aux yeux de la droite comme de la gauche.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - L'opposition a brocardé mercredi un gouvernement changé en "radeau de la Méduse" après la démission de Gérard Collomb qui, en mettant Emmanuel Macron devant le fait accompli, a ouvert une "crise majeure" et torpillé l'autorité du chef de l'Etat aux yeux de la droite comme de la gauche.