L'affaire libyenne révèle les liens étroits entre Sarkozy et l'intermédiaire Djouhri

Par et

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le 2 janvier 2015, à 11 heures du matin, Nicolas Sarkozy reçoit un coup de fil sur son portable :