Edouard Philippe défend sa politique de taxation des carburants

Par
Le Premier ministre, Edouard Philippe, a défendu samedi sa politique de taxation des carburants pour lutter contre la pollution et le réchauffement climatique malgré la grogne des Français contre l'augmentation des prix.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Le Premier ministre, Edouard Philippe, a défendu samedi sa politique de taxation des carburants pour lutter contre la pollution et le réchauffement climatique malgré la grogne des Français contre l'augmentation des prix.