Edouard Philippe défend sa politique de taxation des carburants

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Le Premier ministre, Edouard Philippe, a défendu samedi sa politique de taxation des carburants pour lutter contre la pollution et le réchauffement climatique malgré la grogne des Français contre l'augmentation des prix.