Rebsamen, patron des sénateurs PS, est aux petits soins avec l'héritier de Frêche

Par et

Le PS a déposé plainte pour abus de confiance contre le «frêchiste» Robert Navarro, ancien patron de la fédération de l'Hérault. Cela n'empêche pas le président du groupe socialiste au Sénat, François Rebsamen, de salarier sa femme comme assistante en toute discrétion.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C'est un drôle d'arrangement qui unit le patron des sénateurs socialistes, François Rebsamen, à l'une des bêtes noires de Solférino, Robert Navarro, exclu du PS en 2010 et paria aux yeux de Martine Aubry, dernier des dissidents «frêchistes» à ne pas avoir réintégré le parti.