Plus de trois ans après la lutte des salariés de l’abattoir Gad de Lampaul-Guimiliau (Finistère) contre la fermeture du site, Olivier Le Bras, l’ancien délégué FO, fait un pas de plus dans l’engagement politique. Adjoint au maire de Saint-Thégonnec depuis 2014, conseiller régional depuis 2015, il apporte cette semaine son soutien à Benoît Hamon dans la primaire du PS. Il sera présent lors du meeting du candidat à Nancy vendredi soir. Après Édouard Martin, syndicaliste symbole de la lutte contre la fermeture des aciéries à Florange, et Philippe Martin, ancien éphémère ministre de l’écologie de François Hollande, le soutien de Le Bras est affiché fièrement par l’entourage de Hamon, qui se félicite « d’avoir des gens de terrains, plutôt que des barons du PS »