Au FN, le contrecoup des élections dans les fédérations

Par
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

"Ils sont tellement acros au fric les Le Pen"

Que voulez-vous, y a pas plus fascinant que le pèze.

 

Le renseignement américain sur la piste des financements russes du FN

D'après Intelligence Online, le Director of National Intelligence (DNI) va rédiger un rapport très détaillé sur les financements, par les services de sécurité russes et leurs faux nez, des partis politiques et des organisations non gouvernementales en Europe. Parmi eux, le FN de Marine Le Pen.

 

Et pour les accrocs au fric, c'est toujours la quête des fonds !

Le FN est en crise pour les raisons dites dans l'article : montée rapide, et plafond de verre, déception des arrivistes sans cervelle. Mais le FN est, beaucoup plus profondément, dans une contradiction très grave. Son succès, il le doit à une démagogie populiste : hausse des salaires, retraite à 60 ans : le programme de François Hollande en 2012 ! Le souci, c'est qu'ils ne peuvent progresser qu'avec l'appui des grandes entreprises, et le soutien d'une partie des députés LR. Il est bien difficile d'avoir les deux. A la présidentielle, les LR n'ont pas besoin du FN. Juppé gagnera même sans eux. Une partie du FN demande qu'on arrête de dénoncer l'PS-LR, mais seulement que l'on dénonce PS et gauche...

Le FN est dans une tenaille, une nasse. C'est le bon moment pour faire exploser l'arnaque, du côté populaire. Mais cela exigerait que nous soyons un peu réalistes et pragmatiques. Faire reculer le FN devrait être la priorité. Au lieu de ça, on se laisse nous-mêmes piéger dans des discussions stupides, comme la primaire...

Dans chaque circonscription, que l'on choisisse la, ou le meilleur (e) candidat(e) à la législative, qu'il s'agisse d'un EELV (tendance coopérative), d'un PCF (loyal) d'un PG (actif), et qu'il soit soutenu par tous. On prend le ou la meilleur(e) et basta. Idem pour les présidentielles, on prend le meilleur. Tout le monde sait que pour représenter la vraie gauche, il n'y a que Mélenchon. Pourquoi perdre du temps et de l'énergie à chercher un candidat providentiel "meilleur" que celui qui a fait ses preuves ? 

Au travail, sur les marchés, dans les cités, pour parler des problèmes des travailleurs et des mensonges du FN ! C'est le moment ! Nous avons encore un boulevard devant nous.

+1000

c'est même étonnant! hop....dèèè...

et même dans la vidéo , un cadre du fn  se fait traiter de para fasciste par des dissidentes , savoureux , j'ai gagné ma journée .

Riche des voix des Français mécontents, le FN commence a se prendre au sérieux et les bidouillages, tripatouillages et coups de gueule en usage dans les autres partis "démocratiques" font leur apparition . Les mœurs politiques françaises sont quand même étonnantes et un tantinet désespérantes .

ho oui livre à lire et à relire , claire checcaglini explique bien par exemple que l'antisémitisme est toujours et encore bien présent sans problème au fn .

A moins qu'elle nous fasse une déprime à la Merkell ??  C'est très très inquiétant pour l'avenir de la France ct'affaire !

Et surtout que MLP,  la petite financée de Poutine ! , pense à aller prendre des cours de comédie. 

Et pour cause !, elle joue à la Louise Michel, la passionaria ouvrière d'antan...comme un sabot !

Je trouvequ'on leur fait beaucoup de place dans un tel article, plus nous en parlerons, mieux c'est pour eux.

Gérard

Ah le Pennelle du Finistère... Mais c'est qu'il aurait bien mordu le guignol... Vénère qu'il était... C'est osé chez les bas du front la contestation... Il a oublié d'enfiler son costume de facho, d'y installer ses galons et de mettre au garde à vous la mini assemblée... Ils étaient pas bien nombreux, hein... En fait, c'est du même acabit que notre ex sinistre petit président avec qui plus personne ne veut débattre et pour cause... La politique rend cinglé... Pennelle en est un pur exemple... Pour d'autres, elle les rend complètement barges, exemple le petit nicolas dont la folie est no limit...

 Cécile Alduy, professeure à l'université de Stanford et spécialiste du discours de l'extrême droite, livre son analyse sur le double discours de Marine Lepen.

Envoyé Spécial : Le sens caché du discours de Marine Le Pen - 14 janvier 2016 © Médias Magazine

  • Nouveau
  • 05/02/2016 13:17
  • Par

La démocratie au FN? Elle est bien bonne. Il faut marcher au pas (de l'oie de préférence)

Marine Lepen a enfin gagné quelque chose !
 Marine Le Pen remporte le prix du menteur en politique de l'année
La présidente du Front national a été distinguée pour son accumulation d'affirmations fausses sur les migrants ou sur le djihadisme.

Vraiment trés instructif   !  Un discour pour les gros fachos , un autre pour les gros couillons  !     c'est bien ce que l'on pensait    !

D'un côté, une bande de prolos trop amateurs, de l'autre des énarques trop professionnels de la politique.

Changer de nom  pourquoi pas d'autres l'ont fait avant eux et pas juste pour des raisons de ravalement....Je leur suggere UMP  ou RPR

ou PS car Valls va bientôt le renvoyer aux vieux souvenirs.

  • Nouveau
  • 05/02/2016 15:33
  • Par

Franchement, c'est jouissif de les voir s'engueler à ce point là ! "fascistes .." " On est pas à l'armée,ici" .... mouarffffffffffffffffffff .

Mais quelle bande de cons !

A part des idées fixes, des phantasmes, de vieilles haines remâchées, qu'est ce qui unit cette nébuleuse racolée ?

Rien.
Désormais, les ambitions personnelles, les copinages vont en faire un bataille de chiens et beaucoup^de gens désabusés.

et bientôt, comment sera digérée le raliement incontournable au néolibéralisme... 

Ce n'est que le nième épisode de ce type.

Un virage à 180 degrés du FN, sur la sortie de l'euro !!

Marion Maréchal-Le Pen a declaré aujourd'hui : "Sur l'euro, on ne va pas tout casser du jour au lendemain"
"Sur l'euro, on ne va pas tout casser du jour au lendemain. L'euro n'est pas l'alpha et l'oméga de nos problèmes et sa suppression n'est pas non plus l'alpha et l'oméga de nos solutions."

Quand à Philippot, il exclut l'abandon de la sortie de l'euro du programme du FN, c'est clair comme de l'eau de vaisselle. Rigolant

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

Dans la smala Lepen...les rôles sont bien distribués ! 

À chacun ses groupies, qui font avec les moyens intellectuels que Zeus leur a donné ! Cool

De fait, ces besogneux enfumeurs devant Zeus !, ont pour leurs panoplies de travestis en protecteurs du monde ouvrier, toutes les attentions du monde.

Et pour cause !, ne sortant jamais sans...Pour ces patriotes de pacotilles, ce sont les seuls habits auquels ces Jean-foutres sectaires, tiennent assurément comme à la prunelle de l'oeil du Menhir !

Qui ne se souvient des Lepen...parlant avant 2012 de chienlit !, à la moindre manifestation ouvrière ?...n'a jamais bien ri !Cool

PS: Ceux qui suivent...savent que c'est en 2012 qu'a commencé le pillage par le FN, des fondamentaux de Mélenchon, concernant le domaine social.

Avec la bénédiction des éditorialistes mafflus,  que personne ne nous envie.

Et pour cause !

 Patrick Le Fur, a été ferme : « C’est pas chez les Verts et chez les socialistes ici. Les gens qui ne veulent pas se plier aux consignes données par Marine ou les bureaux d’investitures n’ont rien à faire parmi nous », a-t-il rétorqué en expliquant qu'il allait s'employer à « broyer cette machination ».

Et je dirais même plus : ici c'est comme au Parti de gauche , ça obéit ou ça se fait éjecter !

Serait-ce à penser que les partis politiques actuels sont tous vérolés ? ce qui expliquerait le taux d'abstention ?... Mais alors braves gens , en 2017 voter blancs ou restez chez vous. A force de voter par défaut, vous devenez complices. Ne vous plaignez pas ensuite.

Tant qu'il n'y aura pas un grand coup de pied dans la fourmilière, les mêmes , associés par connivance pour garder le pouvoir, continueront de vous réduire en simple marionnettes des urnes.

Le FN et l'idéologie qui en soutient le discours est le symétrique du néo-libéralisme dans une dynamique sociale totalitaire. Celle d'une société d'individus asservis pour le profit d'un groupe d'intérêts : "dictature népotique" pour le FN, "dictature oligarchique" pour le néolibéralisme qui nous sur détermine actuellement dans tous les actes et les penées de nos vies quotidiennes.

De ce fait, à ce jour et, malheureusement, dans les mois (et les années à venir ?!) aucune alternative crédible à la défaite des modèles totalitaires exprimés par le "prêt à penser" néo-fasciste ou le "politiquement correcte" (donc libéral, mondialiste et alinant) imposé par le pouvoir de l'argent

MAIS ! Car heureusement il y a un "mais" qui entrebaille la porte de l'espoire : En France et surtout de part le Monde, les crissements de la rupture avec les modèles dominants (capitalisme libéral, totalitarisme idéologique, retours de l'abrutissement religieux) se font entendre à travers la construction d'un nouveau paradigme : Mettre les rapports entre l'Homme et sa Planète au centre du monde de demain (on peut le formuler autrement). Mais il faudra attendre plusieurs générations pour changer la donne. L'évolution sociale et culturelle exige autant de temps que l'évolution des espèce... Le Monde ne s'est pas fait en 7 jours ! Il est donc indispensable de prévoir des solutions d'attentes, alternatives. Le débat politique, toujours centré sur l'accession au pouvoir d'une pensée confuse portée par des opportunistes (une élection ne constitue donc t'elle pas une opportunité ?) parfois mégalomanes. Le choix électorale est réduit au moins nocif des prétendants... Ou Si l'on veut : Marge 0.

Il faut préciser que Romain Vaudan vient du Parti "Debout la France" et était le numéro 2 du FN dans le Rhône. Beaucoup plus capable que Christophe Boudot, il a remis en cause les compétences de ce dernier et son activité au sein du FN. Fervent gaulliste, Romain Vaudan n'a pas non plus apprécié la récente déclaration de Boudot qui a dit : "en 1940, j'aurais choisi Pétain".

Depuis la suspension de Romain Vaudan, le FN du Rhône a vu la section des jeunes du FN fortement diminuer.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale