France: Information judiciaire ouverte contre Thierry Solère

Par
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

on comprends pourquoi il est contre le principe de précaution!

Une petite tape sur les doigts est un châtiment corporel , ce n'est pas autorisé. Je propose une réprimande, ce serait une sanction disciplinaire bien méritée pour un élu fraudeur

Information judiciaire est une chose, condamnation en est une autre. Wait and see

Pour ce genre de personne, les procés qui durent plusieurs jours sont souvent de la justice spectacle

Pour ce genre de personne, les procés qui durent plusieurs jours sont souvent de la justice spectacle

- fraude fiscale,
- manquements aux obligations déclaratives à la Haute autorité pour la transparence de la vie publique,
- détournement de fonds publics par dépositaire de l'autorité publique et recel,
- recel de violation du secret professionnel,
- trafic d'influence et recel".

- abus de bien sociaux et recel,
- abus de confiance et recel,
- financement illicite de dépenses électorales,
- détournement de la finalité de fichiers nominatifs, portant sur une période comprise entre 2005 et 2017", précise le procureur de la République de Nanterre dans un communiqué.

Ses derniers rapports: Ce député n'a déposé aucun rapport.

Ses dernières propositions de loi: Ce député n'a déposé aucune proposition de loi.

source

membre du groupe d'études prisons et conditions carcérales : une intuition ?

- fraude fiscale,
- manquements aux obligations déclaratives à la Haute autorité pour la transparence de la vie publique,
- détournement de fonds publics par dépositaire de l'autorité publique et recel,
- recel de violation du secret professionnel,
- trafic d'influence et recel".

- abus de bien sociaux et recel,
- abus de confiance et recel,
- financement illicite de dépenses électorales,
- détournement de la finalité de fichiers nominatifs, portant sur une période comprise entre 2005 et 2017", précise le procureur de la République de Nanterre dans un communiqué.

Ses derniers rapports: Ce député n'a déposé aucun rapport.

Ses dernières propositions de loi: Ce député n'a déposé aucune proposition de loi.

source

membre du groupe d'études prisons et conditions carcérales : une intuition ?

mais on ne sait as ce qu'on lui reproche 

je ne défends pas Solère évidemment (surtout moi ...)

mais derrière tous ces mots, il y a bien des faits non ?

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale