A Nantes, la gestion des déchets est au cœur des municipales

Par Thibault Dumas (Mediacités)

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« C’est simple, le système Tri’Sac ne marche pas à Nantes. Une large partie des sacs jaunes est écrasée ou déchirée au milieu des autres déchets dans les camions, lors du ramassage. Au final, on se retrouve avec moins de 10 % de déchets recyclés. » Alors que chaque Nantais produit en moyenne 422 kilos de déchets par an, voilà la confidence – amère – d’un acteur reconnu de la gestion des déchets dans la métropole.