Affaire Pérol: le PS passe à l'offensive

Par
Encore un rebondissement dans l'affaire Pérol! Deux dirigeants du parti socialiste, Arnaud Montebourg et Michel Sapin, ont décidé de remettre, mercredi 4 mars, à chacun des membres de la Commission de déontologie de la fonction publique un mémoire leur enjoignant de contester la désignation par Nicolas Sarkozy de François Pérol à la présidence de la nouvelle banque qui va résulter de la fusion des Banques populaires et des Caisses d'épargne. Mediapart révèle ce mémoire, qui est téléchargeable: le voici. Un autre conseiller de l'Elysée, François Riahi, a par ailleurs rejoint François Pérol. Il sera le secrétaire du comité qui va piloter le projet de fusion entre les deux banques.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Nouveau rebondissement dans l'affaire Pérol: deux figures connues de la direction du parti socialiste, Arnaud Montebourg, secrétaire national à la rénovation, et Michel Sapin, secrétaire national à l'économie et ancien ministre des finances, ont décidé de remettre, mercredi 4 mars, à chacun des membres de la Commission de déontologie de la fonction publique un mémoire leur enjoignant de contester la désignation par Nicolas Sarkozy de François Pérol à la présidence de la nouvelle banque qui va résulter de la fusion des Banques populaires et des Caisses d'épargne. Mediapart révèle ce mémoire, qui est téléchargeable: le voici.