Les djihadistes du GSIM revendiquent l'attaque de Ouagadougou

Par
Le groupe djihadiste malien GSIM (Groupe de soutien à l'islam et aux musulmans), lié à Al Qaïda, a revendiqué l'attaque survenue vendredi à Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

OUAGADOUGOU (Reuters) - Le groupe djihadiste malien GSIM (Groupe de soutien à l'islam et aux musulmans), lié à Al Qaïda, a revendiqué l'attaque survenue vendredi à Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso.