Les fauteurs de troubles à Saint-Cyr ont été exclus, annonce Parly

Par
Les élèves impliqués dans des faits de sexisme et harcèlement moral au lycée militaire de Saint-Cyr (Yvelines) et les cadres "concernés" seront remplacés, mesures disciplinaires à l'appui, a annoncé mercredi Florence Parly à l'Assemblée nationale.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Les élèves impliqués dans des faits de sexisme et harcèlement moral au lycée militaire de Saint-Cyr (Yvelines) et les cadres "concernés" seront remplacés, mesures disciplinaires à l'appui, a annoncé mercredi Florence Parly à l'Assemblée nationale.