Mediapart devant le tribunal ou la liberté d'informer en procès

Par
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

C' est quand même "fort de café" que deux journalistes de Médiapart soient convoqués devant la Justice pour avoir unformé les citoyennes et citoyens français Que pouvons - nous faire en soutien ? (pétition, lettre .....) Tenez - nous informés des initiatives prises
@ Gérard ETELLIN : Regardez dans l'onglet "prolonger"...
Faut vraiment faire du bruit ! Alerter d'autres confrères journaliste car la presse ( Médiapart.fr surtout ) est un contre pouvoir sinon... ça sent mauvais..pour tout le monde ! Faut en parler autour de soi , partager les articles , ..etc ... même si en théorie Médiapart ne craint rien car ils ont dit que la vérité avec des preuves . C'est le propre des puissants de tenter d'épuiser économiquement , de faire peur , d'intimider par tout les moyens , les parties adverses . Ces gens-là doutent de rien ! Bon courage médiapart !
Cher Fred, je fais une disgression de cet article important pour vous suggérer de virer de votre pseudo le "@gmail". C'est un coup à vous retrouver inondé de spam et de mails plus ou moins (surtout moins ) bien intentionnés. Amicalement
En même temps que votre soutien à Mediapart, rejoignez l'association ANTICOR, qui a déposé un recours contre la nomination de François Pérol http://anticor.org/?s=perol "Le mardi 17 mars 2009, Anticor, via l’avocat Me Jérôme Karsenti, a déposé une plainte, visant Monsieur François Pérol, au procureur de Paris, Jean-Claude Marin. Compte tenu des éléments publics dont nous avons eu connaissance, Anticor demande à ce que la justice tranche sur son cas. "
Depuis le temps que je remercie Mediapart pour ses articles de haut niveau, le moins que je puisse faire c'est effectivement d'apporter ma modeste contribution au trésor de guerre du journal (quoiqu'il en fasse, avant ou après l'affaire). Il me semble opportun que non seulement cet article soit libre d'accès pour les non abonnés, mais que la 10aine d'articles de L.Mauduit sur l'affaire Peyrol le soient aussi. Et pourquoi ne pas créer un dossier Peyrol où toutes les pièces (articles) seraient consultables rapidement par tous abonnés ou non abonnés ? A ce propos je trouve irresponsables les propos échangés par certains "Serval" ou "Beber999". Les commentaires laissés habituellement sur Mediapart sont pour la plupart intelligents, parfois de haut niveau, dans le sujet, et presque toujours écrits sans écart de langage. Les petites querelles ou procès d'intention des uns contre les autres ne donnent pas du tout une image fidèle ni correcte des abonnés à ce journal. Si cet article est en libre accès, prenez un peu de recul, Serval et Beber999, et d'autres, et réfléchissez un peu à l'image tronquée que vous donnez à des gens non abonnés qui viendront voir... Si vous aimez ce journal, s'il vous plait, prenez ce recul avant de poster vos commentaires énervés ! Ou bien battez vous sur Libé.fr ou sur LeMonde.fr.... En ce qui concerne le jugement rendu à ce procès, bien sûr un avocat d'envergure paraît nécessaire. Bien sûr je n'imagine pas que ce journal y laisse un peu de sa liberté. Bien sûr il faut alerter au plus large pour que le peuple français voit ce qui se passe et soutienne. Mais le peuple français passe aujourd'hui plus de temps devant "la nouvelle star" et nous ne sommes pas à l'abri d'un recul démocratique dans cette affaire. Les soutiens financiers de Sarkozy sont puissants. Dans l'affaire des caricatures contre Philippe Val, Sarkozy avait soutenu Charlie Hebdo (cf. Livre de P.Val), ici il est justement dans l'autre camp... l'affaire est très sérieuse selon le niveau d'implication ou de mise en cause du chef de l'Etat. Bon courage Mrs Plenel et Mauduit, nous sommes juste derrière vous.
Le meilleur commentaire est d'envoyer un chèque ?
En effet, et c'est mon meilleur commentaire!
Ok ! je vous envoie une participation aux coordonnées stipulées dans votre article !
Allons y, payons !
.
Bonjour Déjà il faudrait je pense que les journalistes de Médiapart parle de cet affaire aux autres journalistes (confrères) papier ou télé pour prendre la température ambiante. Est-ce que cet article est visible par tous donc même ceux pas abonné à Médiapart ? Ainsi je pourrais transférer cet appel au soutien à Médiapart en particulier et à la liberté d'expression en général sur ma fiche myspace artiste. Merci
@Freuderic : Oui, l'article comporte le petit cadenas ouvert !
Oui, exceptionnellement, cet article est en libre accès pour tous, abonnés et non-abonnés. Par ailleurs, vous pouvez continuer à faire circuler n'importe quel article de Mediapart en utilisant la touche "Offrez cet article à un ami" qui figure au bas de chaque page.
J'ai un question probablement bête à ce propos. quand un article est décadenassé, certes tout le monde peut le lire, mais est ce que les non-abonnés peuvent y apporter leur soutien ? Idem pour l'appel fait par mail ce jour
La réponse est: oui
Mediapart entend bien plaider, devant le tribunal, non seulement sa bonne foi, c'est-à-dire le sérieux et l'honnêteté de son travail, mais aussi la vérité des faits que nous avons mis au jour. On pourrait rajouter aussi l'absence d'animosité personnelle. A mon sens, vous n'avez pas grand chose à craindre. Je prends le pari que l'exception de bonne foi fonctionnera à plein. D'ailleurs, est-ce que dire qu'une nomination est illégale est en soit diffamatoire ? je ne le pense pas. En tout état de cause, ne pas avoir demandé en bon et due forme l'avis de la commission constitue bien une illégalité. Et ne pas avoir respecté un précédent avis devrait aussi se vérifier (offres de preuve dans le délai) pour l'exception de vérité. Et pour les caisses d'épargne, est ce que tout cela n'a pas été confirmé dans les grandes lignes finalement ? Pour l'instant, il s'agit sans doute d'une guérilla censée museler Médiapart pour l'avenir. Mais cela va se retourner contre leurs auteurs avec le publicité dont va bénéficier le journal. Et ils pourraient par ailleurs être condamnés à vous rembourser les frais de procédure. Je suis confiant.
J'espère que vous avez raison...sinon on est parti pour une affaire Dreyfus...
Avec votre abonnement à 5 euros par mois, vous m'avez soutenue dans des moments difficiles. A présent, c'est mon tour. Merci pour m'avoir permis l'accès à une véritable information alors que j'étais dans la merde. Aujourd'hui je suis sortie de cette passe difficile alors c'est avec un grand plaisir que je donne une part de mon travail pour que ce qui m'a permis de rester connectée à la lutte. J'ai fait des pauses, car l'écoeurement ne nourrit pas l'être et j'ai eu souvent envie de vomir en découvrant que ce que je soupçonnais était encore plus noir. Mais cet écoeurement s'efface devant l'action. En vous soutenant j'agis.
quel aveu de faiblesse de ces politiques ,franchement nullissime,la dictature totalitaire et policiére est donc bien là,tenez bon ,on fait circuler...................
Maître Mignard réclame des dizaines de milliers d'euros ? Vous publierez ses notes d'honoraires pour que ceux qui ont participé à leur paiement puissent constater la chose de leurs propres yeux ?
Est-ce que Monsieur beber 999 vous avez été confronté à des procédures judiciaires ? On ne le dirait pas en lisant votre commentaire. Je demanderai plutôt à Médiapart d'informer les lecteurs sur les ordres de grandeur des coûts qu'engendrent les procédures judiciaires selon une grille qui parle à tout un chacun. Est-ce possible ? Demander de publier une note d'honoraires ne signifie rien sinon la traduction d'une curiosité de trou de serrure. Les honoraires s'inscrivent en regard d'un service, d'une charge de travail, de niveaux de compétences et enfin en regard de ce qui se pratique dans la profession.
kairos Si vous n'avez pas confiance, ne donnez pas, c'est simple! A vous de savoir si Mediapart, qui accueille si généreusement la moindre de vos "turlupinades" vaut que vous préoccupiez de son sort, pour une cause qui dépasse de loin les reçus d'épicerie, non? Mais un peu de grandeur d'âme vous est impossible?
Cher Alain Cabos, Là où nous sommes d'accord c'est que "des dizaines de milliers d'euros" ce n'est pas précis du tout. Je dirais même que ça ne fait pas très sérieux quand on réclame de l'argent dans un cadre de dons. J'ai fait quelques observations de bon sens sur le fait que "Libération" et "Marianne" avaient rationalisé leurs coûts d'avocats, et que pour un jeune media ne pas avoir la folie des grandeurs en la matière me semble important. A part Etoile66 je constate effectivement dans ce fil de discussion que la plupart des gens font confiance aveuglément et sans montrer vraiment de curiosité à l'égard de ces procédures et de leur coût réel. Bien à vous.
Cher Kairos, J'ai dû mal m'exprimer : il ne s'agit pas de "confiance", ou plutôt si mais dans le sens de méfiance sur l'ampleur des dépenses envisagées. Car je fais absolument "confiance" à Edwy Plenel pour dépenser des "dizaines de milliers d'euros" dans ces deux procédures s'il est convenablement actionné pour ce faire et s'il dispose de la somme. Mais en tant qu'abonné actif à "Mediapart" je m'interroge sur l'étendue de la dépense et sa pertinence. Je suis tout à fait conscient que la majorité des participants de ce fil ont rédigé un chèque sans se poser la moindre question. Bien à vous.
Je suis d'accord avec Beber sur ce point. J'ai confiance en Edwy Plenel comme en Fraçois bonnet et bien sur la Rédaction de MdP Mais "quelques dizaines de milliers d'€" c'est combien ? 2 dizaines ? 10 dizaines ? plus ? moins ? j'aurais préféré qu'on m'écrive : cette procédure nous coute "tant" , notre risque est de "tant" C'est mon seul désaccord sur le sujet, mais c'est un article argumenté et chiffré de Laurent Mauduit qui vaut une procédure de "quelques dizaines de milliers". La moindre de chose est de donner un ordre de grandeurs plus présis
5/5 Je vous invite à prendre connaissance de ma réaction à Alain GODEFROY un peu plus bas. Et en tout état de cause, permettez-moi, Monsieur Beber 999, de vous faire remarquer que vous devriez vous renseigner de très près sur la gestion des comptes d'avocats : ne vous y trompez pas ! Le forfait ne peut pas concerner des opérations exceptionnelles. Vous seriez avocat, vous ne joueriez pas de cette partition là qui consiste à forfaitiser toutes les prestations. Et aussi ... l'adage dit que "vous en aurez pour votre argent" A bon entendeur,
Cher Alain Cabos, On peut très bien faire un forfait sur des procédures telles que celles engagées contre "Mediapart", et non travailler à l'heure. Je pense que vous ne connaissez rien aux facturations d'avocats, et ma crainte serait que "Mediapart" soit dans la même ignorance que vous (l'histoire des "dizaines de milliers d'euros"). A tout le moins une convention d'honoraires est indispensable, de même que demander l'avis des copains d'autres journaux pour limiter les risques de se faire avoir. Par ailleurs "Mediapart" a dit être lié au Cabinet Mignard par un contrat d'abonnement. C'est un bon argument de négociations d'honoraires, quand on apporte régulièrement de l'argent frais à un cabinet. Et enfin un avocat d'un jeune site pas encore rentable comme "Mediapart" ne doit pas s'attendre à s'engraisser sur ce client-là. Quand Maître Malka a voulu faire du pognon il est devenu avocat de Clearstream tout en restant celui du peu frugifère "Charlie hebdo". Maître Mignard de son côté prospère avec les dossiers que lui envoient les collectivités locales socialistes. Cordialement
beber, franchement, on s'en fout des petits arrangements. J'envoie un chèque - modeste - je fais confiance à Mediapart. On ne va pas refaire le monde sur cette affaire ! S'il reste de l'argent, il sera réinvesti dans le projet Mediapart, quel est le problème ?
Si vous connaissez un avocat qui vous dit exactement combien coûtera les honoraires - appel, pas appel, temps passé, etc... - faites le savoir, surtout.
si le dénoncement est une façon d'acquiesser voyez c'est odieux, la justice ... il n'y a rien à faire financez des procès, merci pour votre aide le coup étant tellement gros c'est médiapart qui fait écran pour que personne d'autre ne le fasse de façon plus pertinente il faut bien que ça sorte dans la presse, ben voila, la contestation a mis tout les arguments en jeu, via la liberté de la presse. pérol passe quand même, on vous ennuie un peu pour rendre crédible cette contestation que vous financez on se sort des griffes finalement tout est bien qui finit bien.
Monsieur Beber999, je vous laisse avec vos certitudes et votre façon de gamberger ...
  • Nouveau
  • 04/05/2009 13:56
  • Par
J'apporterai aussi ma modeste contribution. J'ajoute que pour moi, Laurent Mauduit est une (sinon "LA" référence en matière de presse économique. Il l'était au Monde avant que Médiapart ne récupère (bravo Edwy Plenel...) ce remarquable journaliste. Sa couverture de l'affaire Pérol a été irréprochable et palpitante ! Alors vive un tel journalisme, vive la presse libre, vive Médiapart !
D'accord avec vous, Lemovis, Non seulement il écrit bien, mais il parle bien, je l'ai entendu la semaine dernière à la radio, trop court, et par hasard, un plaisir. A mediapart, tenez bon. Mon chèque suit.
Si je ne me trompe pas, Laurent Mauduit est à la base, avec Edwy Plenel (et les autres), de la naissance de Mediapart. Enfin, c'est pas très important de toutes manières !
Oui, cher llps, bien sûr, Laurent est l'un des quatre journalistes fondateurs de Mediapart (il faut ajouter François Bonnet et Gérard Desportes). Et au "Monde", qu'il a rejoint (depuis "Libération") quand je devenais directeur de la rédaction, il fut successivement chargé de la macro-économie au service France, chef du service économique au sein de la rédaction en chef, et l'un des directeurs adjoints de rédaction. C'est sous sa responsabilité comme chef de service et sous la signature de Martine Orange (qui a elle aussi rejoint Mediapart) que "Le Monde" de mon époque fut en pointe de l'affaire Vivendi, mettant en évidence la fuite en avant financière que cachait la médiatisation de Jean-Marie Messier. Si nous avons créé ensemble Mediapart, c'est pour pouvoir pratiquer librement ce journalisme d'enquête notamment sur ce monde opaque que constitue le capitalisme financier. Le jour où nous serons plus forts, le jour où nous aurons passé la cap de la rentabilité, d'ici deux ans sans doute au rythme actuel, nous pourrons en assumer tous les risques financiers sans vous appeler à l'aide. Mais, aujourd'hui, pour faire face à onze procédures lancées par l'état-major du deuxième groupe bancaire français, soutenu même pas en catimini par l'Elysée, nous avons vraiment besoin de vous, car ce n'est pas seulement le combat de Mediapart, mais le vôtre, comme citoyens.
Cher Edwy sauf erreur la première convocation est le 12 mai. le temps est compté donc, puisque nous sommes le 4. n'était il pas possible de mobiliser plus tôt afin d'avoir un soutien plus large ? Car 8 jours cela me parait court comme délai... . PS : ATTENTION JE N'ECRIS PAS CE QUI VA SUIVRE POUR JETER L'OPPROBRE BIEN AU CONTRAIRE. Afin de vous préserver de toute critique, je vous propose de publier régulièrement le montant des sommes récoltées et leur affectation dans cette sombre affaire. Vous êtes fin communicateur, vous voyez ce dont je veux parler
J'ai oublié de dire qu'une bonne manifestation à Paris faisant participer tout ceux qui vous soutiennent et vous soutiendront ferait plus de bruit et empêchera que cette affaire reste dans l'obscurité du net. "On ne cache pas la lanterne sous le tasseau"
Je ne suis pas sûr que ça exciterait vraiment la XVIIème Chambre, ce serait plus un moyen de donner une activité aux lecteurs, comme les appels pour la "liberté de la presse".
bien évidemment, le dernier recours est la rue quand la justice est du côté des malfrats pour cela, il faut démontrer clairement la vilénie de la nomination de pérol dès lors que son élection représente un mépris clair pour les lois, et un moyen de les contourner pour spolier les actionnaires et clients de ces banques amusant de voir la rencontre entre les clients de natixis et les responsables de ces banques, actions achetées à 99 euros n'en valant plus que 2 euros un an aprés un vol manifeste auquel l'état apporte son soutien
beber999, le but est d'agir plutôt que réagir. Si ca vous dépasse, libre vous êtes de rester chez vous. J'espère pour ma part, que tout ceux qui aiment la France pour ce qu'elle était et non ce qu'elle est devenue et devient sous l'ère Sarkozique, se retrouvent ensemble pour lutter dans la dignité que n'ont pas les méthodes du gouvernement. La démocratie vaut le coup d'être défendue pour ceux qui l'ont connu à sa belle époque et l'ont toujours soutenue Dicton : Le juste qui n'agit pas joue le rôle de son ennemi
Beber999, vous faites votre boulot à merveille ^^, vous faites mouche à chaque fois et il s'ensuit toujours une levée de bouclier des plus ardente ! Vous excellez dans votre travail de cuistre : ) et c'est à chaque fois un régal. (Désolé de ce commentaire Hors Sujet, un commentaire Dans le Sujet suit par la poste)
---------------------------
  • Nouveau
  • 04/05/2009 14:03
  • Par
Ce serait pratique de mettre un lien vers l'appel des 77 qui n'est pas aisé à trouver sur le site.
"Mediapart" est un organe d'information tourné vers l'investigation, plus ou moins rigoureuse. Il y aura donc d'autres procès. Il me parait difficile qu'à chaque fois "Mediapart" se fende de dizaines de milliers d'euros sur notes d'honoraires. Vous devriez étudier une solution de type "Libération" : un jeune avocat bon marché qui vous suivrait tout au long de l'existence du media, et qui resterait bon marché pour ne pas vous perdre. En tout cas il n'y a pas de quoi pleurnicher, il s'agit d'un coût que vous avez dû forcément évaluer quand vous avez lancé cette publication, surtout en étant anciens du "Monde" qui lui aussi est régulièrement convoqué à la barre.
Oui ? et pourquoi pas un avocat "stagiaire" ? Je pense que face à la "bande à $arko", il est préférable d'avoir une défense un peu plus musclée !
Je soutiens Mediapart à 100%. Mais suis étonnée de cet appel. . En Allemagne où je vis, il existe des assurances juridiques qui couvrent tous les futurs procès. Voici l'explication en allemand: Rechtsschutzversicherung malheureusement il n'y a aucun texte en français sur wikipedia à ce sujet. . J'ai été co-dirigeante d'un institut de formation en Allemagne du Nord et heureusement que nous avions une assurance juridique, nous n'avions rien à payer lors des procès intentés par les étudiants ou collègues en cas de contestations. . Il en est de même des experts-comptables, avocats, médecins et de toute personne privée ou entreprise qui est face au public. . Que ce système n'existe pas en France, me sidère.
En effet, un jeune avocat, aussi brillant soit-il, n'a pas assez d'expérience pour déceler les vieilles ficelles vicelardes de la partie adverse.
Ben voilà Edwy enfin ! Que n'y aviez-vous pas pensé ??? Deux trois stagiaires qui préparent le barreau, un bon Dalloz et hop, vous écrabouillez Pérol et l'Elysée. Sinon, y'a toujours Oui-Oui étudie le Droit (et le Tordu, aurait peut-être dit Coluche) Il apparait évident que l'Elysée et Perol veulent écraser un média qui leur met des bâtons dans les roues, il apparait évident que celles et ceux qui en ont les moyens leur doivent et se doivent de les aider à se défendre. Je doute que Mignard et son confrère cherchent à étrangler pécuniairement Mediapart, et j'accepte tout à fait qu'ils ne travaillent pas à titre gracieux. Des dizaines de milliers d'euros ne me paraissent pas délirants pour faire face à onze attaques.
Putain ! mais si tu l'aime tant l'allemagne qu'est ce que tu fous ici ? Ca commence à me gonfler qu'a chacune de tes intervention tu te fendes d'un commentaire pour dire qu'en allemagne c'est mieux ! Tu n'as qu'a prendre la nationalité allemande et aller à la fête de la bière avec toutes les gretchen de ton espèce. Merde à la fin ! Et comme on dit dans ton pays " Arbeit mach frei"... . Wahou..ca fait du bien de déparler un peu..(surtout qu'avec mon langage chatié, je n'étais pas habitué...)
Votre réaction épidermique ne répond pas à la question de savoir pourquoi il n'y a pas d'assurance juridique pour de tels cas et pourquoi il y a besoin de faire appel à ses clients pour payer ses frais d'avocat.
Ma réaction épidermique est due au fait que ta béatitude germanophile comme à me sortir par les pores... Pour le reste, la question n'est pas de savoir "pourquoi" , mais "qu'est ce qu'on fait"
Bizarre vos méthodes me font penser à celles provocatrices utilisées par des membres du FN. Mais ça doit être une coïncidence hasardeuse.
Serval est un déplaisant personnage, un grossier personnage, les grossiers sont des minus.
kairos Je suppose que même en Allemagne l'assurance juridique n'est pas gratuite... et qu'il doit y avoir des "exclusions" ou des "réserves"... Il ne s'agit pas en l'occurrence d'un litige "client/fournisseur", comme il en va ordinairement, mais de 11 actions à caractère pénal... Si Mediapart fait appel à un soutien public, c'est certainement que l'entreprise ne dispose pas des moyens financiers en rapport! Comme chacun sait, la rentabilité économique reste à atteindre, si j'ai bien compris les chiffres... Tout voir sous l'angle de l'excellence outre-rhin ne vous lasse pas?
Cher kairos, Les assurés, toute personne privée ou toute entreprise, paient des primes comme pour toute assurance. Mais elles sont sans commune mesure avec les frais d'avocat qu'il faudrait débourser en cas de procès. Je me souviens d'un cas vécu où nous n'avons rien déboursé pour des procès qui ont duré plusieurs années d'une enseignante qui donnait systématiquement les textes d'examens à ses étudiants pour qu'ils s'y préparent, environ une semaine avant l'examen. Elle faisait partie de la commission qui fixait les textes. Ses étudiants, bien contents, se gardaient bien de se plaindre et elle jouissait d'une merveilleuse réputation. Jusqu'au jour où elle a donné le texte dans un groupe et pas dans un autre - qu'elle n'aimait pas. Il se touve que dans l'autre groupe, il y avait la soeur jumelle de celle du premier groupe. J'avais tout le groupe dans mon bureau pour se plaindre. La personne a immédiatement été suspendue, puis licenciée. Elle a fait procès pendant des années, qu'elle a d'ailleurs tous perdus. Ces procès nous auraient coûté une fortune si nous n'avions pas eu cette assurance. . Les citoyens assurés n'ont donc pas peur de se défendre devant la justice. Il existe aussi le droit au procès gratuit pour les revenus faibles. . Quant à la question de ce qui est exclu, c'est évident, ce sont les infractions à la loi, la prise de risque, etc. Le tout est clairement défini dans la police d'assurance. . Si ce système n'existait pas en France - ce que j'ignore - je trouverais cela étrange pour une démocratie. Car les citoyens - devant les frais á engager - abandonne la lutte pour leurs droits et ce ne sont que les gens fortunés qui peuvent gagner. .
kairos Dans le cadre de la responsbilité civile, les compagnies d'assurances fournissent une assistance juridique comprise dans le contrat... Il y a aussi l'aide juridictionnelle, au civil comme au pénal, pour ceux qui disposent de trop faibles revenus... Mais de pratique courante, les particuliers comme les entreprises recourrent à un avocat avec qui ils ont un lien direct de confiance selon les règles du mandat... un peu comme avec un médecin! Le problème n'est donc pas tant d'avoir un avocat peu cher (il y a 20 000 inscrits au barreaude Paris!) que de qualité... Et la qualité, surtout dans une affaire compliquée et à conséquence grave, ça ne se "mégote" pas... Ajoutons que la constitution d'avocat n'est pas obligatoire et que chacun peut se défendre lui-même ou se faire assister par un parent proche (en matière de droit du travail, par un représentant d'une centrale syndicale)... Ceci encore: les frais sont à la charge de la partie qui succombe et le juge peut octroyer une compensantion au titre des honoraires d'avocat... Si ce système n'est sansdoute pas idéal, il offre tout de même certaines possibilités de se défendre à tous, enfin théoriquement...
Mais de pratique courante, les particuliers comme les entreprises recourrent à un avocat avec qui ils ont un lien direct de confiance selon les règles du mandat... un peu comme avec un médecin! . Mais c'est aussi le cas avec l'assurance juridique dont je parle. Nous avions notre "avocat maison", mais toutes ses factures et les frais de justice étaient couverts par notre assurance. Comme lors d'un sinistre avec l'assurance contractée. Bien entendu, les frais sont à charge de celui qui perd. Mais sincèrement, lorsque vous ne savez pas exactement quelle peut être l'issue du procès, vous hésiteriez à intenter un procès. Cette assurance laisse toute liberté de manoeuvre. . Comme vous le dites en conclusion, la liberté de se défendre, n'est que théoriquement pour tous. Je connais plein de gens qui renoncent devant la montage à gravir. Seuls ceux qui ont des finances et des relations le peuvent vraiment.
kairos Oui et non... Le "blocage" est en grande partie culturel... La justice impressionne, on suppose que le plus riche est le plus fort, ce qui heureusement n'est pas toujours vrai... Dans votre système d'assurance juridique, je suppose que les condamnations sont à la charge de l'assuré s'il perd (ce qui doit tout de même le faire réfléchir avant de se lancer)... comme les gains à son profit s'il gagne! L'assurance que couvre-t-elle au juste? Les frais d'avocat? L'ensemble des coûts judiciaires (par exemple expertise, voies de recours)? Comme le diable, c'est dans le détail que se cache le contrat d'assurances...
Je ne peux pas vous répondre en détail, juste que dans notre entreprise - j'avais accès aux comptes - nous payions uniquement la prime d'assurance, assez modérée, répartie par mois - et ne payions rien lors des procès. Je pourrais me renseigner plus en détail quand j'aurai plus de temps.
Les banques, les compagnies d'assurance, proposent à leurs clients des formules d'assistance juridique. L'inconvénient, c'est que vous ne choisissez pas votre avocat, ce qui peut faire toute la différence. Ces avocats "désignés", sont moins bien payés, et parfois, moins motivés, d'où le risque, ainsi que d'autres risques, de collusion, par exemple. Pour une petite affaire simple, cela peut être utile, ce n'est pas le cas ici. Informez vous ! -;)
Peneloppe, je ne parlais pas du système de l'assistance juridique, je parlais du système qui existe en Allemagne, où l'on peut choisir librement son avocat, mais où tout est couvert par l'assurance. Nous avons toujours pu choisir notre avocat, il ne s'agit que du réglement des frais. .
Oui, et un vilain pas beau avec des dents toutes pourries.. Ah, et un méchôn aussi... . C'est quoi Graphisto ? un un mec un peu gras et qui se balade en Mephisto ?
ça fait du bien de dégager les bronches! Imaginons que Médiapart mette la clé sous la porte : dites moi quel média allons nous lire? Il reste Siné hebdo, Marianne , le Canard.Vous avez vu les prix? En mettant à terre Médiapart c'est notre liberté d'être informé qui est renié par un régime qui veut nous bâillonner et nous faire dire que grâce à lui tout va bien. Résistons. Je n'ai pas dit camarade ! PS et en Allemagne ils s'informent mieux que nous? si oui comment?!
Amical salut, Dahu. Je ne fais que passer voir où en est le moral des troupes. Juste une nano remarque comptable sur votre phrase : "Il reste Siné hebdo, Marianne, le Canard.Vous avez vu les prix?" "Médiapart" : 9 € par mois. "Le Canard Enchaîné " 1,20 € par semaine soit, selon les mois, 4,80 à 6 € par mois. Et en moyenne, sauf horreur ou émission : 5,20 € par mois. Si on est abonné (54,90 € par an), c'est à peine plus de 4,50 € par mois. Cela dit, un vigoureux "coin coin !" solidaire à Mediapart. Tenez bon !
----------------------
  • Nouveau
  • 04/05/2009 14:08
  • Par
J'ai pu suivre, comme d'autres, les articles successifs et leurs commentaires consacrés à cette affaire. Mon commentaire d'aujourd'hui, c'est un chèque que j'envoie ce jour.
  • Nouveau
  • 04/05/2009 14:16
  • Par
Hélas, mes modestes moyens ne me permettent pas un gros soutien et je vous adresserai une somme modique ajouté au soutien que je porte à la défense de la liberté d'information et d'expression qui me paraît plus que jamais primordial...
  • Nouveau
  • 04/05/2009 14:16
  • Par
Le bon journalisme finit toujours par se confronter au pouvoir politique. C'est aussi son rôle, mais c'est ingrat.
Tel est pris qui croyait prendre ! Quand le tribunal aura rendu justice à Mediapart, cela reviendra t il à dire qu'en effet François Pérol est coupable ? Dans ce cas si, comme il se doit vous êtes blanchi, sera t il alors obligé de démissionner ? Le procès de Mediapart risque de se transformer rapidement en procès de Monsieur Pérol. Pensez vous que votre adversaire à intégré cette hypothèse ?
Voici le lien direct vers l'appel des 77: http://www.mediapart.fr/club/blog/la-redaction-mediapart/040509/affaire-perol-caisses-d-epargne-soutenez-mediapart C'est vrai qu'il n'est pas aisé à trouver...
Vous aurez aussi mon aide pour défendre votre journal rempli de franchise de vérités et de démocratie,allez-y écrasez-les dans leurs idioties,leurs abus de pouvoir!Je vous envoies cela.
Je ne connais pas très bien les rouages de la justice officielle, mais je me demande quand même : celui qui avait dit vrai n'est-il pas remboursé de ses frais de justice à la fin du procès ? Tout mon soutien à Médiapart, et aux hommes de justice qui devront trancher une telle affaire, avec le souci premier de la vérité, et le respect de la liberté de la presse en France.
Je pense que François Pérol n'a aucune chance de gagner dans cette affaire. Je ne vois pas de diffamation. Il s'agit de fait et concernant les émoluments qu'il aurait touchés de Rothschild de Natexis, vous avez bien dit qu'il s'agit d'une estimation. Tout ceci ne va doc que faire mousser l'affaire et se retourner contre François Pérol, rendant l'affaire encore plus médiatisée et donner l'occasion d'une enquête qui in fine risque plutôt de nuire non seulement à François Pérol, au groupe qu'il dirige, mais aussi au grouvernement, tout en faisant ressortir la volonté du pouvoir de mettre la presse aux ordres par la menace. Je vous soutiens complètement et vous envoie un chèque derechef. Au fait, si vous gagnez, j'imagine que les frais de procès seront remboursés par la partie adverse ... Remarquez cet argent peut servir de provision pour la prochaine fois !
  • Nouveau
  • 04/05/2009 14:58
  • Par
faisons confiance a Mauduit qui saura trouver les munitions nécessaires si jamais acculé
  • Nouveau
  • 04/05/2009 15:03
  • Par
Je ne doute pas de la victoire de Mediapart, et je crois bien que François Pérol lui-même ainsi que l'équipe sarkozienne, eux non plus ne pensent pas gagner dans un cas aussi clair.
Hélas, ces attaques ont un autre but: Intimider la presse française en général, et les journalistes (surtout les nombreux précaires) en particulier. Le but est de cyniquement montrer que "voyez ce qui se passe si vous faites trop bien votre métier: galères judiciaires et pertes financières"...
Cher Axel, la justice n'est jamais automatique. Et il lui arrive parfois, hélas, de se tromper. Si c'était une science exacte, il n'y aurait pas toutes sortes de procédures d'appel et de recours, ni d'erreurs judiciaires. Donc, nous sommes sereins, mais ne nous faisons pas d'illusion: ce procès sera une bataille. Juste ce souvenir ironique à méditer: le "J'accuse" de Zola est resté dans l'histoire, mais cet article qui disait vrai avec fougue et virulence valut d'abord à son auteur d'être condamné… Je suis certain que nous avons déjà gagné grâce à Laurent Mauduit, dont les articles et les livres resteront comme la chronique entêtée des dérives du capitalisme financier et son si bien nommé capitalisme de la barbichette ("je te tiens, tu me tiens…"). Gagné devant l'histoire, gagné devant l'opinion, gagné pour l'honneur, oui, mille fois oui. Gagnerons-nous pour autant devant la justice? Je l'espère, je fais tout pour, mais je ne peux le garantir, pas plus que quiconque.
je vous souhaite de ne pas avoir à prononcer les mots de Pyrrhus : "Encore une victoire comme celle-là et nous sommes perdus", mais (toutes proportions gardées) ceux de Churchill : "Jamais tant d'hommes n'ont été autant redevables envers si peu d'entre eux"
Je vous souhaite aussi de tout coeur de pouvoir continuer à éditer votre journal et à faire des enquêtes pour nous informer le plus justement possible. Mais dans l'article du 14 mars, il est malheureusement dit, comme le fait remarquer arrêt sur image, que les 1,5 à 2 millions ont été versés à Pérol par Natixis. Et n'est-ce pas là que le bas blesse ?
@lmartelli Arrêtons de couper les cheveux en quatre! J'ai consacré plus d'une dizaine d'articles à l'affaire Pérol. J'ai, d'abord, le premier révélé que Pérol quittait l'Elysée pour les Caisses d'épargne, puis que cette nomination était entachée d'illégalité, puis que la Commission de déontologie ne s'était pas réunie contrairement aux allégations de Nicolas Sarkozy, puis que le même Pérol n'avait pas respecté déjà, dans le passé, un avis de la Commission de déontologie en date du 22 décembre 2004, puis qu'il avait perçu un bonus de la banque Rothschild en 2006 prenant en compte sa participation comme banquier conseil à la création de Natixis pour le compte des Banques populaires, etc... A vous suivre, je me prends à penser que vous allez me reprocher qu'il n'y avait pas dans le premier article la totalité des informations que j'ai été en mesure de publier dans le dixième. Très concrètement, dans le premier article consacré aux rémunérations de François Pérol, j'ai évoqué une somme de 1,5 millions à 2 millions d'euros. Puis dans un deuxième article, publié quelques jours plus tard, j'ai confirmé cette fourchette de 1,5 à 2 millions d'euros, et j'ai été en mesure d'être beaucoup plus précis sur le cheminement. J'ai ainsi écrit que la banque Rothschild avait perçu environ 10 millions d'euros des Banques populaires pour son activité de banque conseil pour la création de Natixis et que ceci expliquait en partie le bonus que François Pérol avait perçu en fin d'année de la banque Rothschild. C'est en s'appuyant sur ce chiffrage, publié par Mediapart, que quelques jours plus tard un député a interpellé François Pérol, lors de son audition de la Commission des finances sur ce point, et que ce dernier a été dans l'obligation de confirmé que le chiffrage de Mediapart était effectivement le bon. Il a même évoqué un chiffre légèrement supérieur à 10 millions d'euros pour la banque Rothschild. En bref, j'ai vraiment le sentiment d'avoir fait mon travail de journaliste de manière honnête et rigoureuse et d'avoir énormément contribué à ce que la vérité des faits soit établie. Je l'ai fait méthodiquement, pas à pas, au fil des recoupements et des vérifications que j'ai été en mesure de faire.
La meilleure façon de soutenir MEDIAPART dans tous les sens du terme ,c'est d'offrir parfois des articles de celui-ci (comme je le fais) et demander aux personnes qui les reçoivent de s'abonner. Malgré tout un chèque même petit par rapport a ses moyens n'a jamais ruiné personne, et en plus on a le plaisir de soutenir une vrai cause!!!!. Donc............on sait tous ce qu'il reste a faire en demandant quand même aux avocats de faire eux aussi un petit effort ,lors de l'envoi de la facture,surtout si ces avocats croient en cette cause: La liberté de la presse.
La meilleure façon de soutenir MEDIAPART dans tous les sens du terme ,c'est d'offrir parfois des articles de celui-ci (comme je le fais) et demander aux personnes qui les reçoivent de s'abonner. Malgré tout un chèque même petit par rapport a ses moyens n'a jamais ruiné personne, et en plus on a le plaisir de soutenir une vrai cause!!!!. Donc............on sait tous ce qu'il reste a faire en demandant quand même aux avocats de faire eux aussi un petit effort ,lors de l'envoi de la facture,surtout si ces avocats croient en cette cause: La liberté de la presse.
Inutile de vous payer un baveux les amis et allez-y tranquillos, car vous serez relaxés à l'issue des deux audiences, ça tombe sous le sens. En revanche devant les Juges, soyez bien proprets et tout rasés de frais, vous ne mettez surtout pas les mains dans les poches et vous ne croisez pas les bras ou les jambes, cela ne se fait pas, mais ça vous devez déjà le savoir. @ +NEO-
On remarquera quand même que dans notre pays pour avoir une chance de gagner un procès, qu'on soit innocent ou coupable, il vaut mieux avoir des moyens financiers. J'aimerais savoir d'ailleurs qui paiera les avocats de l'accusation ?
ainsi que par qui sont payés les juges du parquet si eux vous disent que la terre est carrée, que le gvt vous dit que la terre est carrée et qu'il n'y a plus de journaux ou de politiques pour démontrer que la terre est plutot ronde que carrée, même si tout le monde sait que la terre est ronde il faudra dire qu'elle est carrée, c'est la logique de la raison du capitalisme.
La presse parle peu de la presse, il ne faut donc pas ou peu compter sur les confrères et leur média pour se faire l'écho de ce qui arrive à médiapart. Il y a une sorte d'hypocrisie interne à la profession à considérer que nos problè mes ne concerne pas nos lecteurs, auditeurs, télespectateurs. Chaque média fait aussi, ainsi, l'impasse sur ses propres travers internes et évite de se regar der dans le miroir. le soutien financier est l'un des meilleurs moyens de manifester son soutien. je fais le chèque aujourd'hui même.
  • Nouveau
  • 04/05/2009 15:48
  • Par
dans vos lecteurs il y a des actionnaires de la caisse d epargne comme moi je crois que je possede 2 ou 3 actions j en fais don a mediapart pour que vous puissiez en tant qu actionnaire vous plaindre egalement en temps que client et participer a votre facon comme tout actionnaire aux differentes futures reunions d actionnaires je boycotte les caisse d epargne quand vous voulez et change de banque au momment que vous m indiquerez CAR JE ME SENS AUSSI PERSONELLEMENT AGRESSE je vous le promets CHARLES 1 CHEQUE SERA BIENTOT A VOTRE DISPOSITION BON COURAGE A TOUS CETTE SITUATION EST INADMISSIBLE CELA PEUT SE TRANSFORMER EN SOLIDARNOCS A LA FRANCAISE NOUS NE SOMMES PLUS DANS UNE SOCIETE INDUSTRIELLE-CAPITALISTE MAIS DANS UNE SOCIETE D INFOS-CAPITALISTES A CERCLES FERMES/ TOUT MONOPOLE DES INFOS PORTE DONC ATTEINTE A LA DEMOCRATIE CAR ELLE FAVORISE PAR LA NAISSANCE DE CLANS LE DELI D INITIE ET LA CORRUPTION TOUT AZIMUT. LA NOTION DE POUVOIR PASSE MAINTENANT PAR LES INFORMATIONS DANS TOUS LES DOMAINES AVANT LA PUISSANCE DE L ARGENT MEDIAPART CONTRIBUE A ETRE UN CONTRE POUVOIR DEFENDONS LA REPUBLIQUE EST CE BEAUCOUP QUE DEMANDER LA TRANSPARENCE? DANS UNE SOCIETE MALADE ET CONFUSE QUI NE SAIT MEME PAS FAIRE LA DIFFERENCE ENTRE LA MISERE ET LA PAUVRETE! QUI NE SE REGARDE MEME PLUS EN FACE A TRAVERS SON PEUPLE POUR DEFINIR EN TEMPS REEL CE QU EST LA MUTUALITE ENTRE LES CITOYENS QUI LA COMPOSENT!
Mon virement de soutien est fait. Ce combat, symbolique car Médiapart, c'est "rien", n'en est pas moins essentiel. Tous ceux qui sont attachés à la défense des libertés doivent aider.
  • Nouveau
  • 04/05/2009 16:07
  • Par
J'envoi un chèque de suite. Cette affaire est un scandal et je remercie Mediapart de nous informer comme il le fait ; Informations toujours appyuées sur des enquêtes honnêtes et bien fouillées. Quand à la justice.....elle n'a pas grand chose à voir avec l'injustice. Je sais de quoi je parle pour y avoir été confrontée. c'est toujours le plus fort qui gagne. La victime d'une injustice, d'une sorte où d'une autre, si elle n'a pas de moyens financiers doit avoir des preuves absolument en béton, pour gagner et encore....Les juges sont souverains.....vous me suivez ??? Ils dépendent du Parquet depuis peu.....Le parquet c'est qui aujourd'hui ???? Sarkosy fera tout , même ce qui est illégale, pour que Mediapart soit condamné. si tel devait être le cas j'espère que le's lecteurs se manifesteront bruyamment. Il est impensable de laisser le pouvoir, tous les pouvoirs a cet espèce d'ollibrius. Bon courage à Laurent MAUDUIT et à Edwy PLENEL. Je ne suis qu'une lectrice isolée mais je vous soutiens de tout coeur. L.Bayon
  • Nouveau
  • 04/05/2009 16:09
  • Par
absolument charles, on est plus dans une situation de politique qui font mal leur travail mais davantage de celle de prédateurs néolibéraux qui se moquent des gens, jusqu'à ce que ça casse, des irresponsables, qui ont malheureusement été capables de gagner des élections par leur main mise sur le pouvoir depuis ? toujours ? et tentent d'en profiter toujours davantage en mettant la loi de leur côté ce sont les garants de la loi et de l'ordre de la république qui sont les plus hors la loi en se revediquant de leur impunité, comme on a put le laisser entendre pour pérol c'est scandaleux, et terriblement grave pour notre société.
Je vous soutiens mais je ne vous envoie pas de chèque car je pense que vous ne serez pas condamné et serez donc remboursé de vos frais. Dans le cas où vous seriez cependant injustement condamné, vous pourrez toutefois compter sur mon soutien financier.
Bien sûr que moi aussi je vais soutenir '"La liberté" simplement. Je vous fais pervenir un chèque à l'adresse indiquée dans la dernière page de votre commentaire.
  • Nouveau
  • 04/05/2009 17:47
  • Par
bien entendu, qu'il faut soutenir je le ferais par delà mon abonnement, a mon modeste niveau mais il faudrait aller plus loin médiapart dénonce une imposture manifeste cette affaire n'a pas encore été jugée apparemment et pérol semble inatteignable c'est le monde à l'envers, si l'état perd le procès contre médiapart, c'est donc que médiapart à raison et que pérol est hors la loi si pérol est hors la loi, il n'y a aucune raison que médiapart soit mis en cause il faut en effet que médiapart n'ai pas a soufffrir de ces accusations en tant que presse libre mais également que la justice fasse son ttravail concernant pérol, si on est certain de son irrégularité. et là c'est davantage que de soutenir médiapart pour un procès fallacieux, mais de faire à ce que la justice remette l'ordre qu'il faudrait, c'est une autre paire de manches.
Je ne suis pas surpris. La fuite en avant de Sarkozy (Pérol a agi sous les ordres de S.) s'accélère: on casse tout et surtout les lieux pouvant informer correctement le citoyen ( L'Insee en est un exemple). Médiapart ne pouvait pas échapper à une tentative de casse ou d'intimidation. Plus c'est gros plus il pense que ça passera. Non, les citoyens ne laisseront pas faire. J'envoie un chèque de soutien. C'est un combat essentiel qui sera gagné par Médiapart, la Démocratie, la République. Merci à l'équipe de Médiapart.
Voilà, mon petit chèque de "Le Caneton Menotté" part demain au courrier, et s'il le faut, je remettrais mon aile dans le porte-monnaie pour une deuxième tournée.
Ah !! ces salauds de journaliste sur lesquels il faut marcher, cracher à la tronche.... on y ait...
  • Nouveau
  • 04/05/2009 18:12
  • Par
Bien sûr solidaire ; le chèque part aujourd'hui même ! Médiapart peut-il attaquer lui-même les plaignants en diffamation avec dommages et intérêts ? excusez cette question d'un béotien en la matière. Je vais maintenant chercher la pétition et bien sûr le faire savoir autour de moi ! Edité : info transmise à Slate.fr à qui je demande de faire un effort par "solidarité".
  • Nouveau
  • 04/05/2009 18:15
  • Par
C’est clair et sans surprise, l’âne libéral si joliment dénommé bebber 999 dit JO le plombier UMP, une fois encore s’égare dans les méandres de la justification et de la pingrerie des nantis, de plus il soutient les erreurs qu’entrainent la politique des ahuris qui nous gouvernent. La seule réponse qui me viens c’est de vous soutenir. Et comme la solidarité ne se quantifie pas, vous n’êtes redevable de rien. Ah oui ! inversés le 999 et vous obtenez 666. Cela me rappelle quelque chose, mais diable !!! quoi ?
Au risque de paraitre pingre, j'aimerais connaitre de quel frais on parle. Il serait normal d'expliquer d'une façon détaillée, à quoi vont servir les fonds collectés, ce qu'il sera fait de ces fonds en cas de victoire judiciaire et donc de remboursement des frais.
Un trésor de guerre. Moi je suis pour, je vais faire mon petit virement. Et puis si j'habitais en région parisienne, j'irais bien aussi pointer ma trombine devant le tribunal le jour du rendez-vous.
Non, pas pingre, mais tout simplement béotien ... Interrogez autour de vous ceux ou celles qui ont été au coeur de procédures judiciaires et vous serez surpris de constater que les coûts sont exorbitants. Ce n'est pas pour rien que Edwy Plenel et Laurent Mauduit se trouvent face à plus de 10 procédures. Le but est clair : tenter de les asphyxier financièrement à défaut de réussir à les empêcher de développer Médiapart. Clairement, 1/ les attaquants savent bien qu'ils n'ont pas de chance de gagner en droit (si, encore, les Juges puissent garder leur liberté de juger ...) 2/ aussi ils utilisent la machinerie judiciaire pour tenter de faire couler financièrement ces "fauteurs de trouble à l'ordre que les puissants se sont appropriés" que sont Plenel et Mauduit.
Edwy Plenel a promis une totale transparence. Pour commencer, combien a coûté l'audience de mise en examen ?
Au panier beber999 ! Allez coucouche panier , ... Je comprend que Serval s'énerve de temps à autre avec de tels olibrius. La multiplicité des procédures montre à elle seule le but recherché : écraser financièrement un médium gênant. La justice étant la meilleure manière d'anéantir un adversaire faiblement argenté. Il est est bien placé pour le savoir, le nabot à talonnettes !
Bonjour Edwy Plenel, Je me permets de suggérer, mais c’est peut être déjà fait, que vous ayez des contacts en vue de soutiens chez vos confrères étrangers ou autres personnalités? Je soutiens Médiapart et j’ai adressé un virement au compte indiqué.
  • Nouveau
  • 04/05/2009 19:16
  • Par
Il y a des gens qui ont acheté des actions Natixis, Credit agricole, BNP, etc en pensant gagner "raisonnablement" de l'argent . Ces gens ne sont pas de vils spéculateurs. ils se sont faits laminés. En tant que "Madame Soleil", je leur donne le conseil (gratuit) suivant: Continuez a acheter Natixis, BNP, societe Generale et consors et vous continuerez à vous faire laminer... En fait, avouez que vous aimez vous faire laminer car depuis que vous jouez en bourse c'est le cas! Vous perdez systématiquement ! Peut on gagner de l'argent sur les actions en bourse ? evidemment non. Demandez à Perol. amis de Mediapart, soyez vigilants. Conseil gratuit
Ca, c'est n'importe quoi.. La bourse c'est un investissement à long terme. Actuellement les actions dont vous parlez sont laminées. Pas ceux qui les conservent et encore moins ceux qui en rachetent. On en reparle dans deux ou trois ans... (PS: je ne suis pas Marie-Anne Kraft, quand je parle d'économie, je sais de quoi je parle)
Il est probable que M. Pérol cherche (ou qu'on lui demande) à assoir une légitimité qu'il n'a pas au niveau de ses troupes : ce n'est pas un "tribun" mais plutot un homme de dossiers, et le groupe qu'il essaie de fédérer un vaste champ de batailles. Connaissez vous le principe du bouc émissaire ? Mediapart est tout désigné. Et une fois désigné, les troupes se rassemblent dans un immense élan professionnel pour en finir avec ceux qui voudraient mettre à mal le bel édifice ;-) Soyez prudent. C'est quitte ou double. Et pour tout le monde. Au delà de l'aspect financier, inique, la justice n'est pas la recherche de la vérité : il s'agit simplement de réussir à faire croire à qui de droit. Toute mon estime et mon courier.
Cher Motorhead... Tant que Mdp ne porte pas "the Ace of Spades", il peut "eat the rich" Bonne nuit...et "No sleep till Hammersmith" ou la XVIIème chambre....
  • Nouveau
  • 04/05/2009 19:25
  • Par
Le dossier contre Mediapart est egal a.... Zero!
  • Nouveau
  • 04/05/2009 19:45
  • Par
bel exemple de solidarité sur cette question en tout cas, félicitations aux lecteurs de médiapart si une même solidarité pouvait s'organiser pour des inititatives contre le sarkozysme et pour un projet de société plus visionnaire , on aurait sans doute les moyens de faire de belles choses au delà de la morosité et de l'irresponsabilité du monde politique
A une époque où "Marianne" était en quasi-cessation des paiements il arrivait à payer son avocate, probablement moins gourmande que Maître Mignard. Avec des fondateurs qui chroniquent tous chez "Marianne" je pense que vous pourriez facilement vous faire aider pour rationaliser votre budget "avocats". Car encore une fois ce ne sera pas le dernier procès. Pour ce qui concerne l'appel public à verser de l'argent spécifiquement pour ce poste de dépenses de votre entreprise, je ne doute pas qu'il sera suivi de compte-rendus réguliers sur l'état des recettes et des dépenses.
Ce commentaire a été dépublié par son auteur.
Cher beber999, je ne réagis pas à tous vos commentaires, tant ils vont toujours dans le même sens. Mais puisque là vous posez une question d'intérêt général sur la gestion par Mediapart de cette souscription spécial procès, je vais vous répondre (ainsi qu'à tous au passage): évidemment, nous serons totalement transparents sur l'usage des fonds récoltés, nous dirons quel montant a été récolté, nous préciserons combien nous auront coûté ces procès et, si d'aventure un montant supérieur a été récolté, nous interrogerons tous les donateurs sur l'usage du reliquat.
Cher Edwy Plenel, C'était en effet d'intérêt général, d'autant que les " dizaines de milliers d'euros" que vous mentionnez, ça va logiquement de 20000 à 100000 euros. 20000 euros ça me parait beaucoup étant donné que vous êtes en contrat d'abonnement avec Maître Mignard. Bref c'est extrêmement flou. Un appel de fond après une éventuelle lourde condamnation aurait été plus logique. Bien à vous.
Encore et toujours la langue chargée béber999, il y a toujours un "CON" pour poser ce genre de question, donc rien d'étonnant de vous voir la poser... l'inverse aura très, mais très étonnant
Toujours aussi "CON" le Beber999, je vois que vous souffrez toujours de vos problèmes incontinences, vous ne pouvez toujours pas vous retenir, moi qui pensais que vous deviez nous quitter, qu'après la fin de votre réabonnement Oups !! Béber999 disparu, mais non, qu'est-ce aurait été votre vie sans Médiapart, un long silence assourdissant et ça béber999 c'est comme un adolescent, quand celui-ci s'ennuie, il faut qu'il fasse "chi.."... La passion du film mécanique (willing's de scooter) vous est passé, enfin, pour conclure, dès que je vois vos chiures, vous me faites penser à la chanson de Serge Gainsbourg (Requiem pour un CON)..
Cher caneton menotté, Vous êtes en pleine forme aujourd'hui, bravo ! Bien à vous.
Ouh là, dès qu'on diverge un peu de la ligne, les coups volent bas. On est sensé défendre quoi déjà? La liberté d'expression?
@ beber et l'avocat vous le payer avec des noisettes?!
Celui de "l'Ecureuil" lui va être payé en boulettes vu les erreurs de stratégies de la banque...
Cher Serval, Reste à espérer que Mdp, comme vous aimez à l'abréger déjà, sorte ses griffes et ne finisse pas comme notre illustre héros : assommé, puis manipulé par une force armée, pour finalement nous laisser tous....amnésiques ou déchiré par "dents de sabre". Sur le sujet qui nous préoccupe, l'AG de Natixis tenue jeudi dernier ne va certainement pas arranger la rancoeur "populaire" sur cette affaire, et aider à désigner qqes victimes. L'avocat de l'écureuil dans ce cas pourrait peut être boire du petit lait. Restons vigilants.
Cher Lemmy, Depuis notre héros a depuis repris sa personnalité et engagé une croisade contre l'Hydra (enfn normalement car je commence à me paumer un tantinet dans les méandres des series dérivées...). Espérons donc que MdP fasses de même... L'autre versant du problème, c'est que les directions respectives de l'Ecureuil et de la Banque pop ont toujours été indéfectiblement imbues de leur orgueil et de leur supériorité. Natixis devait être un prélude à leur rapprochement, ce fut non seulement le désastre que l'on sait, mais en plus un autisme des deux cotés pour s'entendre et sauver les meubles. Que l'Etat ait tapé du poing sur la table, pris 20% du capital, imposé la fusion et un nouveau patron ne me choque pas sur le fond. Le problème c'est qu'il ne fallait pas se tromper de cocher pour conduire l'attelage...Mais restons vigilants effectivement.
Après la lecture de ce Bourrin de Beber999, l'impression générale qui en ressort, c'est que cet "APPEL AUX DONS" lancé par le site Médiapart vous irrite comme une bonne poussée Eritem Solaire. Une petite crise d'urticaire plus tard suite au succès rencontré par cet appel vous a provoqué une" dissentrie" de commentaires, cela vous gène-t-il à ce point que des lecteurs du site "Médiapart" ne soient pas désireux de voir disparaître leurs sources d'informations.
Vos questions faussement pertinentes sont foncièrement démunies de ces petites choses qui pourraient nous faire réfléchir, vous êtes cet adolescent qui provoque pour provoquer, vous vous nourrissez de vos commentaires stériles qui n'ont aucun but à part celui de vous flatter, car votre argumentaire n'est aucunement structuré, vous vous alimentez sur "WIKIPÉDIA", puis maladroitement vous essayez de répandre dans vos commentaires ce semblant de connaissance, vos commentaires sont bien le reflet de personnalité... il ne fait pas bon d''être dans la peau d'un Béber999.
Après la lecture de ce Bourrin de Beber999, l'impression générale qui en ressort, c'est que cet "APPEL AUX DONS" lancé par le site Médiapart vous irrite comme une bonne poussée Eritem Solaire. Une petite crise d'urticaire plus tard suite au succès rencontré par cet appel vous a provoqué une" dissentrie" de commentaires, cela vous gène-t-il à ce point que des lecteurs du site "Médiapart" ne soient pas désireux de voir disparaître leurs sources d'informations.
Vos questions faussement pertinentes sont foncièrement démunies de ces petites choses qui pourraient nous faire réfléchir, vous êtes cet adolescent qui provoque pour provoquer, vous vous nourrissez de vos commentaires stériles qui n'ont aucun but à part celui de vous flatter, car votre argumentaire n'est aucunement structuré, vous vous alimentez sur "WIKIPÉDIA", puis maladroitement vous essayez de répandre dans vos commentaires ce semblant de connaissance, vos commentaires sont bien le reflet de personnalité... il ne fait pas bon d''être dans la peau d'un Béber999.
Après la lecture de ce Bourrin de Beber999, l'impression générale qui en ressort, c'est que cet "APPEL AUX DONS" lancé par le site Médiapart vous irrite comme une bonne poussée Eritem Solaire. Une petite crise d'urticaire plus tard suite au succès rencontré par cet appel vous a provoqué une" dissentrie" de commentaires, cela vous gène-t-il à ce point que des lecteurs du site "Médiapart" ne soient pas désireux de voir disparaître leurs sources d'informations.
Vos questions faussement pertinentes sont foncièrement démunies de ces petites choses qui pourraient nous faire réfléchir, vous êtes cet adolescent qui provoque pour provoquer, vous vous nourrissez de vos commentaires stériles qui n'ont aucun but à part celui de vous flatter, car votre argumentaire n'est aucunement structuré, vous vous alimentez sur "WIKIPÉDIA", puis maladroitement vous essayez de répandre dans vos commentaires ce semblant de connaissance, vos commentaires sont bien le reflet de personnalité... il ne fait pas bon d''être dans la peau d'un Béber999.
-------------------
France-Inter donne la parole à Laurent Mauduit dans l'édition d'Alain Passerrelle de 19h00. Et Pujadas, que va-t-il faire ?
Il va peut-être dire : "Monsieur Mauduit, n'êtes vous pas allé trop loin ?" ;-)
Il est indispensable que Médiapart continue de jouer les "empêcheurs de tourner en rond" et de dénoncer les stipendiés qui sont à la tête de l'Etat, au premier rang desquels on trouve bien évidemment François "Pay-roll" le bien nommé...Il va devenir urgent de nettoyer les écuries d'Augias alias "Nicolas-le -tout-petit" (moins de 36 % des français l'estimant à la hauteur !!! talonnettes comprises)
ils sont moins de 36% l'estimant à la hauteur, mais ils seraient presque prêt à revoter pour lui en 2012... Alors pour le nettoyage, je crois qu'il y a vraiment du boulot, et que malheureusement ce n'est pas demain la veille qu'il va commencer. Ce serait presque l'inverse aujourd'hui : les rats envahissent le navire !
Tenez bon !!!!!!
Soutien moral et financier. Continuons !
  • Nouveau
  • 04/05/2009 21:02
  • Par
Mon cher beber999, je suppose qu' Albert est votre prénom. Par contre vous n'avez rien à voir avec Einstein, n'est ce pas?
Excellent LMICHEL !!!!! J'apprécie votre ironie .
Surveillons les réactions des journalistes des autres medias. Nous allons je crois pouvoir faire le tri entre les folliculaires pisse-vinaigre au service du très petit Napoléon et de ses veules maréchaux et ceux qui sont encore libres et soucieux de faire un vrai travail d 'investigation. Mais ces derniers sont déjà à Mediapart !!!! Alors soutien total à votre media et merci pour votre contribution à la lutte contre le mensonge d'Etat et à votre combat pour une vraie presse libre et intelligente.
Oups
Cher beber 999, l'onomatopée disait Lamartine, "est le son qu'emettent les orateurs sans message"!!! Bien à vous.
Ah j'oubliais, bien sûr mon chèque de soutien est posté demain matin . Beber 999 pourra en vérifier la date d'envoi. Et MAM également. Elle pourra peut-être nous faire un petit fantasme sur une nouvelle affaire de " Terrorisme en réunion".
Le lien "partager" vers Facebook ne montre que le lien, sans titre et image... On ne va pas cliquer sur un lien qui ne propose pas des informations le concernant.
  • Nouveau
  • 04/05/2009 21:43
  • Par
Tout mon soutien à Mediapart et à Laurent Mauduit, dont les articles ont toujours été passionnants. Les réactions de François Pérol et des Caisses d'Epargne montrent que ces articles ont fait mouche. François Pérol a été pris la main dans le pot de confiture et sa réaction, probablement téléguidée depuis l'Elysée, montre qu'il ne sait pas comment s'en dépêtrer. Courage! Il faut achever la bête immonde avant qu'elle ne puisse se relever.
Quelqu'un dans la presse comparait le comportement de la caste de l'ENA à celle des oligarques russes. Le comportement de M. Pérol en est une bonne illustration. Ces nouvelles éminences se taillent des croupières en toute impunité au frais de l'Etat et des citoyens tout simplement parce qu'ils sont en place et qu'ils trouvent tout naturel de se servir. Je signe : Gilles Vanhove
Vous avez tout notre soutien. Entrons dans toutes les Caisses d'épargne de notre quartier pour dire ce que nous pensons de ces manières d'agir liberticides. Clôturons nos comptes ou nos livrets si nous en avons! Bref, faisons-nous entendre! Vive Mediapart! Et bravo à Jade L qui suit si bien le mouvement des enseignants-chercheurs!
Une info dans le Figaro à 20h 37. Des commentaires qui demandent le site de la pétition.
Notre soutien est éthique et financier, avec vous dans cette bataille. Christine et Dominique.
C'est vrai, quoi, un petit chèque n'a jamais ruiné personne. Allez! Je double le mien (doublement modeste) pour que Médiapart poursuive pour diffamation! Que les frais soient remboursés en cas de victoire n'empêche pas qu'il faille avancer des fonds. Et puis un soutien massif des lecteurs, à qui ce journal apporte tant, cela ferait chaud au coeur et donnerait encore du coeur à l'ouvrage à l'équipe médiapartienne (j'ai regardé dans le dico, ça n'y est pas... pour l'instant !). Egalement, un chiffre intéressant de nos participations, voire un record, serait une façon pour "les gens" de ce pays (par opposition à une certaine "élite" néo-con) de montrer qu'il leur reste de la ressource active et efficace... Une façon claire de poser un avertissement à quiconque voudra encore utiliser les poursuites judiciaires comme moyen de pression contre les journalistes (honnêtes) et la presse (de qualité) qui démasquent et expliquent lorsque certains agissent comme si le pays était leur chasse privée, ou lorsqu'ils décident que la France doit rejouer le cauchemar thatchérien au profit de quelques-uns. Un tel record montrerait que la mobilisation est loin d'être "essoufflée", bien au contraire... Et peut-être même qu'elle pourrait faire tache d'huile, la mobilisation. On peut rêver, non ?! Peut-être qu'elle pourrait devenir vigilante au quotidien et pas seulement lors des manifs... S'étendre à d'autres sujets brûlants. En France et pourquoi pas en Europe... Qui sait, peut-être pourrait-elle se révéler efficace -- un exemple parmi tant d'autres -- pour "bouder" les produits d'entreprises qui licencient alors qu'elles ont fait d'importants bénéfices ou englouti d'importantes aides de l'Etat. Une chute brutale et ponctuelle des ventes européennes serait un coup de semonce difficile à ignorer. Eh non, elles ne délocaliseraient pas : délocaliser entraînerait une mise à l'index permanente... Zauront qu'à produire (pas cher) en Chine et vendre (pas cher) en Chine... Que le soutien à Médiapart soit un message haut et fort à bon entendeur !
  • Nouveau
  • 04/05/2009 22:54
  • Par
Mon chèque est parti, évidemment. Mais j'aimerais aussi que Mediapart nous fasse un point sur les actions en justice déjà lancées contre Pérol. Ont-elles une chance d'aboutir ou sont-elles déjà enterrées ?
C'est vrai, quoi, un petit chèque n'a jamais ruiné personne. Allez! Je double le mien (doublement modeste) pour que Médiapart poursuive pour diffamation! Que les frais soient remboursés en cas de victoire n'empêche pas qu'il faille avancer des fonds. Et puis un soutien massif des lecteurs, à qui ce journal apporte tant, cela ferait chaud au coeur et donnerait encore du coeur à l'ouvrage à l'équipe médiapartienne (j'ai regardé dans le dico, ça n'y est pas... pour l'instant !). Egalement, un chiffre intéressant de nos participations, voire un record, serait une façon pour "les gens" de ce pays (par opposition à une certaine "élite" néo-con) de montrer qu'il leur reste de la ressource active et efficace... Une façon claire de poser un avertissement à quiconque voudra encore utiliser les poursuites judiciaires comme moyen de pression contre les journalistes (honnêtes) et la presse (de qualité) qui démasquent et expliquent lorsque certains agissent comme si le pays était leur chasse privée, ou lorsqu'ils décident que la France doit rejouer le cauchemar thatchérien au profit de quelques-uns. Un tel record montrerait que la mobilisation est loin d'être "essoufflée", bien au contraire... Et peut-être même qu'elle pourrait faire tache d'huile, la mobilisation. On peut rêver, non ?! Peut-être qu'elle pourrait devenir vigilante au quotidien et pas seulement lors des manifs... S'étendre à d'autres sujets brûlants. En France et pourquoi pas en Europe... Qui sait, peut-être pourrait-elle se révéler efficace -- un exemple parmi tant d'autres -- pour "bouder" les produits d'entreprises qui licencient alors qu'elles ont fait d'importants bénéfices ou englouti d'importantes aides de l'Etat. Une chute brutale et ponctuelle des ventes européennes serait un coup de semonce difficile à ignorer. Eh non, elles ne délocaliseraient pas : délocaliser entraînerait une mise à l'index permanente... Zauront qu'à produire (pas cher) en Chine et vendre (pas cher) en Chine... Que le soutien à Médiapart soit un message haut et fort à bon entendeur ! PS Et s'il y a des sous qui restent, pourquoi pas les investir dans... dans... dans... des ARCHIVES !
  • Nouveau
  • 04/05/2009 22:59
  • Par
C'est beau de voir une si belle solidarité qui ne demande pas de compte, et fait confiance absolue à notre journal préféré et libre - ce n'est pas de l'ironie. Il y en a eu quelques uns cependant pour demander des comptes !!! Quel gâchi, quel petitesse : ce n'est pas avec eux que la révolution française aurait eu lieu. Oui je vous soutiens totalement et chèque va suivre sous peu, oui je sais que vous serez transparent, oui je sais que vous ferez bon usage de l'argent récolté en cas de gain de cause - et vous avez ensuite précisé que vous nous soumettrez la question sur quoi en faire. Et pour ceux qui sont trop optimiste, le fond, la vérité, la justesse, l'évidence face à la justice cela fait deux. Je le sais par expérience. En fait, la justice va dire qui on doit croire et non qui croire. Courage, bravo pour votre journal. Et cette mascarade de procès est l'occasion de voir un beau rassemblement de personnes prêtes à agir spontanément et gratuitement - dans le sens où elles donnent sans compter ni demander de justifications - et cet enseignement là est PRECIEUX, et va être utile plus tard, au bon moment, quand il le faudra. Nous sommes prêt, n'est-ce pas ? A bientôt
Cher(e) Zolive, Si "Mediapart" n'apprend pas à compter et à ne pas jeter l'argent par les fenêtres nous n'en profiterons pas très longtemps. Appelez ça de la "petitesse" si vous voulez. Mais il est de fait que l'argent est le nerf de la guerre. Bien à vous
Beber vous gonflez : où avez-vous pu dire que Médiapart ne sait pas compter et jette l'argent par les fenêtres ? Pour monter un projet pareil, il faut aussi savoir manager une boîte. Ce dont je parle, c'est de CONFIANCE, elle s'exprime ici et c'est indéniable. Et je ne comprends même pas votre conclusion : le rapport c'est quoi ?!? Vous êtes étrange, un peu comme une personne seule ici, toujours correcte, égale, mais qui n'apporte rien - à mes yeux certes.
Aïe ! Désolé pour le doublon ! Ne voyant pas mon texte s'afficher, j'ai cru avoir raté la manip ! Du coup, j'ai ajouté un post scriptum avant de le renvoyer...
Ben voilà une zolive qui n'est pas dénoyautée !
Ouaip ! C'est bien ça, on est deux !
Soutien total.
Une petite lueur d'espoir dans tout cela : la liste des 77 personnalités. Cela donne envie de leur dire de ne pas lâcher, de continuer à soutenir la liberté de la presse, la liberté d'expression, la liberté tout court. Nous soutenir tous, donc, comme nous soutenons aujourd'hui notre journal. Ensemble.
Une petite lueur d'espoir dans tout cela : la liste des 77 personnalités Je ne suis pas d'accord. Il faut arrêter de se bouger que quand des personnalités (des peoples ?) signes une pétition. C'est aller dans le sens de la pipolisation de la politique et accorder plus d'importance aux porteurs des idées qu'aux idées elles-mêmes.
@Imartelli Oui, vous avez raison : il vaut mieux souhaiter qu'elles continuent de se taire : cela ne changera rien puisque nous ne sommes pas dans une société médiatique et que ce sont manifestement les idées qui guident le monde. Je vous suis bien ? Je n'ai jamais dit qu'il fallait attendre que les personnalités ayant des responsabilités fassent connaitre leur opinion pour se mobiliser : je ne le pense pense pas, et ce n'est pas cette pensée erronée qui guide mon action. Mais je suis satisfaite de voir que, au moins sur ce combat-là, des personnes publiques s'engagent collectivement. En ce qui me concerne, j'aurais aimé qu'elles fassent de même par rapport au projet de loi Hadopi dans son aspect de risque contre les libertés, et sur pas mal d'autres questions. Mais c'est déjà ça...
J'en suis. Où est-ce que je signe ?
Maître Vergès vient de dire : A un jardinier, je ne demande rien. A un prince, par respect pour lui, je demande des honoraires de prince. Sommes nous princes ou jardiniers de la liberté de la presse ? Je cotiserai si le jugement est négatif, pour armer l'appel.
  • Nouveau
  • 05/05/2009 00:29
  • Par
quand même , envoyer des fonds pour MdP chez Fortis... Enfin.........
Y aurait-il un plaisantin figurant dans la liste de soutien ? En position 983 est inscrit un certain François Pérol, banquier Attention à ce que cette liste ne soit pas sabotée. Bonne chance à Mediapart; et si ce pays a encore une justice démocratique qui résiste, alors nous n'aurons pas besoin de nous inquiéter.
Bravo Jean Pierre, je suis allé vérifier c'est vrai on peut ajouter qu'en 974 il y a un Philippe petain militaire ????
  • Nouveau
  • 05/05/2009 08:07
  • Par
kairos Et même un Nicolas Sarkozy président!
Hm, l'instrumentalisation de la justice, si je me souvient bien c'est jusqu'a 100 000 euroes d'amende, un juge bien intentionné serait bien avisé de reconnaitre que la plainte est abusive et n'existe que dans le but de nuire à un jeune journal. . il en serait à leur tour pour leur frais "en justice" et cela permettrais de financer médiapart...
Bonjour M. Edwy Plenel, Je ne sais pas si c'est un hasard de la numérotation, mais je trouve le titre "appel des 77" particulièrement bienvenu car il me rappelle la charte 77, pétition de dissidents opposés au processus de normalisation en Tchécoslovaquie pour l'horizon 1977. Rires et clins d'oeil si l'on peut dire car on s'en serait bien passé. .
Oups !!!! Je viens de me planter là, j'ai établi mon chèque à l'ordre de M François Pérol, c'est pas bon ça, c'était avant quand j'avais un compte à la caisse d'ep. Bon, si vous êtes condamnés les amis, promis je vous apporterai des oranges à Fresnes, je connais un peu la maison, vous verrez c'est sympa et il y a de l'ambiance, mais c'est pas là bas que vous aurez la palme de Grand Reporter, les espaces sont plutôt réduits...... @ +NEO-
Bonjour, Bien sûr, je vous fais part de mon soutien et je transmets l'appel à soutien à tout mon entourage. Juridiquement, la diffamation est très difficile à prouver et la procédure est pleine de chausses-trappes, il ne faut donc pas se décourager, rien n'est perdu. Cette affaire, par la diversité des soutiens qu'elle a suscité à au moins le mérite de nous démontrer que sur l'échiquier politique, ceux qui tiennent à la démocratie sont nombreux et savent se fédérer. Pérol ne s'attendait peut être pas à un tel effet... Bon courage il faut tenir bon
@ Caneton Menotté, très juste. S'il le faut, on remettra effectivement une tournée. Même modeste, plusieurs tournées finissent par faire une fête. Ensuite, Deux choses, la première, c'est quand même super que Mediapart se fasse ainsi accrocher par sarko et son sbire. Voilà qui prouve combien Mediapart, tout jeune, pour l'organe, mais bien durci à la tâche, et vieux guerrier par ses signatures, empêche de penser en rond. Penser, le mot est trop fort, avec ce pouvoir le plus manipulateur, et le plus liberticide pour la presse, et tant d'autres acteurs essentiels, qu'on a jamais vu en France, depuis très longtemps. La seconde, c'est que je m'en voudrais de ne plus avoir le bonheur de vous lire, pas que je sois d'accord par principe, mais vous êtes quand même à part dans le ton et sur le fond. Et votre existence m'est une garantie de quelque chose qui n'a pas de prix. Pour conclure, j'aime beaucoup que Beber le propagandiste infiltré de sarkoland, se sente l'obligation de porter le fer et le feu ici, où il se passe la chose la plus naturelle, et la plus plaisante qu'il soit. C'est celle que les fachos, habitués à la pensée et au discours, à géométrie variable, mais unique et dominant, à son image et celle de son chef craignent le plus. Ils ne haïssent rien autant que la cristallisation des énergies populaires, à l'initiative d'individus qui gardent le sens du devoir, et de l'honneur, pour soutenir un rempart de la liberté, dont ils savent que c'est derrière que se rassemblent les forces, et les volontés qui les renverront à leurs limbes dorées et iniques. Aux armes! Ici, un petit chèque fera un grand choc à ceux qui ne craignent rien d'autre que la faiblesse qui se retrouve en force. Crie donc Beber, tu nous montres qu'on est sur la bonne voie.
viviane Palumbo souvenons nous de la loi de finances de 1999 sortie de la tête de DSK et autorisant les caisses d'épargne et les banques populaires a jouer avec l'argent des déposants !! Cela a conduit les deux établissement a créer Natixis, mais à présent que mr DSK se prend pour le maitre du monde, qu'il ne revienne plus se présenter pour 2012, car lors du passage en force de cette loi car beaucoup de socialistes étaient contre, Michel Crépeau y laissa la vie dans l'hémicycle d'une crise cardiaque !!
  • Nouveau
  • 05/05/2009 11:21
  • Par
Je suis heureuse de contribuer à votre défense . ma contribution vous parviendra en Juin.,à moins que je puisse effectuer un versement en ligne.
  • Nouveau
  • 05/05/2009 11:21
  • Par
Je suis heureuse de contribuer à votre défense . ma contribution vous parviendra en Juin.,à moins que je puisse effectuer un versement en ligne.
  • Nouveau
  • 05/05/2009 11:21
  • Par
Je suis heureuse de contribuer à votre défense . ma contribution vous parviendra en Juin.,à moins que je puisse effectuer un versement en ligne.
Je crains que le cas "Pérol" soit l'arbre qui cache la forêt.... de la bizarre gestion des caisses d'épargne , sans compter celle de la CDC .... Un autre , moins connu, aurait sans doute fait l'affaire. Sarko n'a pas été très malin dans cette affaire. Bref. Mais le plus grand scandale , pour moi, avec des implications bien plus graves, est la vente par Icade (filiale de la CDC) , et d'autres organismes, de milliers de logements sociaux !!!! alors qu'on en manque !!!! J'hallucine. A quel prix vont-ils être vendus ? A qui ? Ils vont entrer ensuite sur le marché de l'immobilier ? On se fout de la gueule des anciens possesseurs de Livrets A qui pensaient ainsi financer les logements sociaux. ..... La vente des logements sociaux, qui a commencé depuis quelques années, est pour moi le vrai scandale. Quelle est la logique ?
  • Nouveau
  • 05/05/2009 12:22
  • Par
Bonjour, Mon modeste chèque part aujourd'hui. J'ai fait tourner l'appel. La bonne chance!
Est-ce que c'est çui qui paie le plus qui gagne dans un tel procès? Pérol avec sa multitude d'amis vulgaires et riches, malhonnêtes et haut placés, on est mal barré... Bon, ben, c'est pas une raison pour rien donner...
  • Nouveau
  • 05/05/2009 13:04
  • Par
c'est cela qu'il faut comprendre et dire de cette affaire dont c'est la stricte réalité que dénonce médiapart : il serait bien, ce que je n'ai lu nulle part, mais se comprend via les différents articles, d'expliquer en quoi la nomination de pérol crée un conflit d'intérêts parceque c'est là que se comprend la justification de contournement de la loi qui l'amène a être critiqué justement et dont il se défend concrêtement, de quoi sagit-il ? le fait qu'il soit nommé par l'élysée pour des banques dont il a organisé la fusion pourrait encore s'accepter puisque l'élysée investit de l'argent pour " relever ces banques " le problème est que concrêtement pérol à fait perdre de l'argent à ces banques via natixis, en prétendant défendre leurs intérêts mais c'était semble-t-il prémédité de sa part puisque en revenant auprés de l'état , il en reprendrait le controle avec l'aide de l'argent public normalement on défend les intérêts d'une entreprise, ou de l'état, logiquement on ne fait pas perdre son entreprise on essaye de la faire fonctionner, ou bien on la démantèle pour la faire racheter à sa moindre valeur par un tiers c'est cela que le pantoufflage dans cette affaire crée en tant que conflit d'intérêts il a fait perdre les actionnaires de natixis et chuter les banques, et ainsi revient auprés de l'état qui avec l'argent des contribuables, épongera les pertes, qui sont celles de certains clients mal conseillés, mais pas la perte de ceux qui ont vendu ces actions, et à nouveau l'état en ne nationalisant pas se pose en gestionnaire des portefeuilles des clients de ces banques, en pouvant dilapider leur résultat sur les marchés, des biens qui étaient alors déténus par des banques mutualistes pour des entreprises ou pme pmi, il sagit d'une opa , de la part de l'état sur ces banques et leurs clients. ____________________________ mais c'est impossible à défendre pénalement : qu'il ait conseillé à perte via natixis ces banques il ne reste que la dénonciation de " pantoufflage " de conflit d'intérêt au mépris de la déontologie qui est un fait, ( il ne peut être coupable d'avoir fait de mauvaise prédictions, c'est le " jeu ", et pourra continuer de le faire en tant que directeur de cette fusion, sans que les clients ne puissent avoir aucun recours, un conseil est un conseil, il vaut ce qu'il vaut, c'est à vous de décider et d'être objectif, si vous perdez il n'y a pas de questions de confiance avec l'éventuel banquier qui vous a conseillé a tort ) tel que l'expliquait françois bayrou au début de cette affaire concernant un article de loi qui prévoit d'éviter à ce que intérêts privées et intérêts de l'état ne soient mis en contradiction ___________________________________ exemple : vous possédez une société, un personne travaille dans cette société et vous conseille de façon a vous faire perdre, faire perdre la valeur de votre société, et ensuite la rachète avec l'argent de l'état, c'est cela que la loi est censée éviter et dont pérol est coupable.
Comment une bande de cloportes nauséabonds et menteurs osent s'attaquer au diamant noir* de la presse libre française avec la complicité d'une justice de classe et d'intérêt servile? Que ces malfaisants et leur clique soient la risée du peuple, qu'ils sombrent dans le plus pur ridicule et qu'on ne les désigne plus désormais que par le nom de malfrats dans toute la Gaule.... * j'ai remarqué qu'Edwy Plenel était souvent en noir, à commencer par la moustache....
Dommage y'a pas "myspace" dans liste offerte dans l'onglet "partager"
Bon je me suis permis d'écrire des émails à des journaux français, anglais, suisses, belges et européen afin de donner le lien direct à cet article. Je pense qu'il faut que l'information dépasse le plus largement possible le cadre de la France afin de révéler les curieux procédés du gouvernement. J'invite ceux parlant autre que l'anglais (l'allemand et l'espagnol par exemple) de communiquer aussi cet info : http://www.netmasters.co.uk/european_newspapers/indexfr_news.shtml
"Les journalistes, ce sont des nullards, il faut leur cracher à la gueule, il faut leur marcher dessus, les écraser. Ce sont des bandits. Et encore, les bandits, eux, ont une morale." Signé: sarkozy. Rapporté page 2 du Canard enchaîné du 15 avril. Il faut aussi leur faire des procès quand la vérité révélée dérange? Et de quels "bandits" parlez-vous, sarkozy?
Soutenez également les prévenus de la manifestation du 19 mars: http://bellaciao.org/fr/spip.php?article83609#sp83609 En signant vous manifestez votre aspiration à garder le droit de manifester. Merci.
Il faut gagner cette bataille.
  • Nouveau
  • 05/05/2009 19:55
  • Par
Les puissances de l'argent sont au service du pouvoir ,le pouvoir confisque pour les puissances de l'argent alors c'est que nous ne sommes plus en démocratie .Médiapart vous êtes un des seul contre-pouvoir vous soutenir est un devoir de citoyen encore libre. Un petit chèque pour prolonger cette liberté.
  • Nouveau
  • 05/05/2009 22:03
  • Par
L'intérêt de MDP est de nous offrir chaque jour une information riche de révélations et de réflexion. C'est la raison pour laquelle j'ai renouvelé il y a peu mon abonnement. Et c'est pour cette raison que je vous apporte mon soutien moral face à ces procès en cascade et également ma contribution financière car le but poursuivi par cette multiplicité de procédures est bien de vous "assécher" financièrement. Tenez bon, vos amis vous soutiennent.
  • Nouveau
  • 05/05/2009 22:58
  • Par
Non seulement je signe la pétition mais je soutiens également financièrement.Il en va de la liberté de la presse de dénoncer les mensonges d'état.C'est la raison de notre soutien à MEDIAPART pour qu'il n'y ait plus des médias aux ordres
J'ai posté mon chèque hier mais suis surprise que mes commentaires ne figurent jamais sur le site. Pourquoi ? Bonne chance.Le O6.05 2009. Edith Gaudin
Bizarre. Vous postez un chèque et pour une fois, un de vos commentaires serait "enfin" visible donc celui annonçant voter bon geste.On pourrait en déduire si nous avions pas confiance en Mediapart, qu'il faut payer en chèque pour être lu ? Ou alors vos anciens "posts" étaient trop comme dire...discourtois et/ou véhéments ? Et pourquoi d'après vous, votre commentaire figure aujourd'hui ?
"J'ai posté mon chèque hier mais suis surprise que mes commentaires ne figurent jamais sur le site. Pourquoi? Bonne chance. Le O6/05/2009. Edith Gaudin"
C'est un nouveau problème technique depuis la dernière "amélioration" d'il y a une douzaine de jours: Les fils sont annoncés dans le tracker avec un certain nombre de nouveau commentaires d'autres abonnés, mais ces commentaires sont invisibles. Plusieurs heures plus tard (hier et avant-hier par exemple ils ne sont apparus qu'après toute une longue nuit), quand ils apparaissent enfin dans les fils, ils ne sont par contre plus signalés comme "nouveaux", ce qui rend le suivi extrêmement difficile et frustrant.
Quant aux commentaires tout juste postés qui n'apparaissent pas, je ne sais pas si c'est le même problème ou encore un autre différent, mais soyez donc patiente: votre commentaire sera bel et bien visible, on ne sait pas trop quand, alors soyez attentive quand vous relisez et relisez encore les fils que vous avez déjà fréquenté.
Celui-ci 07/05/2009 21h06
(celui de 20h et quelques toujours pas apparu)
P.S. 21h10, le nombre de commentaires affiché, lui, augmente bel et bien. Celui-ci devrait donc être le 189è. Quand apparaîtra-t-il enfin? On ne sait pas.
PPS à 21h16, ah non, pas forcément le 189ème (ni celui-ci le 190ème), puisqu'il y a encore un autre problème: le décompte du nombre de commentaires, qui lui aussi vit sa propre vie indépendante et auquel on ne peut donc pas se fier non plus...
7 Mai 2009, 22h32, re"test".
Toujours officiellement 190 commentaires au compteur de ce fil, un chiffre faux d'au moins trois commentaires (je ne suis pas allé jusqu'à les recompter tous mais pour les trois miens c'est sûr). Mes commentaires de 20h05, 21h06 et 21h16, "numéro 188, 189 et 190", toujours invisibles après donc deux heures et demie.
Combien d'autres commentaires invisibles à part les miens, disséminées tout le long du fil, resteront introuvés demain puisque la vue chronologique des commentaires, qui aurait pu tout au moins rendre supportable l'actuel problème, n'a toujours pas été activée depuis un an? Et bien mais pour le savoir, il nous suffira de relire (demain dans la matinée ils seront probablement enfin visibles) tout le fil très attentivement, en notant le jour et l'heure de chaque commentaire.
--- à suivre.
Cher Axel, votre vigilance est toujours pertinente. Ce problème d'affichage et de décompte des nouveaux commentaires est en effet l'un des "effets de bord" de notre dernière mise en production, qui, par ailleurs, a amélioré les performances (temps de chargement) du site. Nous y travaillons, la liste de tous les bugs secondaires (je veux dire par là issus d'une conséquence) est tenue à jour et nous faisons tout pour trouver la configuration (entre notre système et l'hébergement) qui évitera tous ces incidents. C'est vraiment notre priorité. Merci de nous signaler, comme vous le faites ici, les difficultés que vous rencontrerez.
"Je suis militant du POI et je signe la pétition pour défendre MédiaPart; et ce n'est pas parce que mon journal a puisé des infos fiables sur les licenciements en France dans MediaPart; d'ailleurs le tract national qui en faisait état, distribué à des milliers d'exemplaires aux portes des usines et sur les marchés citait la source, ce qui a fait une jolie publicité gratuite au media en ligne. Non, je l'ai fait parce que je sais que lorsqu'une liberté fondamentale est attaquée, ici le droit d'expression, ce sont toutes les libertés qui sont attaquées. Lorsqu'un parti est attaqué, ils sont tous attaqués. Et je voulais rappeler à Edwy Plenel et à Olivier Besancenot qu'ils font partie des rares qui n'ont pas eu mot de protestation lorsque le Tribunal Administratif a invalidé l'élection de Gérard Schivardi, un des 4 secrétaires nationaux du POI, et l’a rendu inéligible pendant un an. LA facture qui représentait ses frais de campagne dans le canton de Ginestas (Aude), quelque 230 (pas 230 000) euros a été payée de sa poche par Schivardi (élu avec 62% des voix). La raison? Le POI est profondément hostile au financement des partis par l'État, c'est-à-dire, par les contribuables. ON pouvait attendre qu'en journalistes consciencieux, ils pouvaient au moins informer leurs lecteurs de la réalité avérée des faits, objectivement sans forcément prendre parti; mais non, rien. De toute façon que Plenel et MediaPart(1) n'informent jamais sur les activités du POI est un choix personnel partisan et partial qui les regarde et il n'y a rien à dire. Je constate avec joie que la plupart des interventions sur le forum se situent en revanche sur le plan général de la défense de la liberté d'expression pour toute la presse. Je rappellerai aussi qu'Olivier Besancenot a eu le soutien d'Informations Ouvrières, journal du POI lorsqu'il a été grossièrement pris à partie par la "Justice" il y a quelques semaines, et j'en ai été très heureux. Je précise que ce n'est pas du "donnant-donnant", il s'agit simplement d'une réalité qui veut que la pratique sélective de Plenel/Besancenot réduit à rien la défense générale des libertés qu'ils prétendent mener. Je rappellerai simplement ceci, à quoi nous ne sommes pas encore arrivés mais … Poème attribué à Niemöller : Lorsqu'ils sont venus chercher les communistes Je me suis tu, je n'étais pas communiste. Lorsqu'ils sont venus chercher les syndicalistes Je me suis tu, je n'étais pas syndicaliste. Lorsqu'ils sont venus chercher les sociaux-démocrates Je me suis tu, je n'étais pas social-démocrate. Lorsqu'ils sont venus chercher les juifs Je me suis tu, je n'étais pas juif. Puis ils sont venus me chercher Et il ne restait plus personne pour protester. (1) Par souci de précision, abonné à MédiaPart,j'ai recherché les entrées POI sur le site: 5, toutes de blogueurs. Que vous disais-je?"
C'est une pétition pour défendre la liberté d'expression en général et pas seulement celui de "Médiapart", ce dernier n'étant qu'une brique du mur que veut démonter le gouvernement. Je pense mais j'ai peut-être tort, que Médiapart ne peut pas traiter d'autant d'informations sans en oublier ou faire un tri par grandeur d'intérêt général. PS : C'est quoi le POI ? Un parti communiste peut être puisqu'il parait que tout les POI sont rouges ;)
Je n'ai vu aucun nom de député ou sénateur UMP dans la liste. Cela voudrait-il dire qu'ils sont tous contre la liberté d'expression et la liberté de la presse, suivant en cela les "grandes pensées" de leur "cher leader"? C'est vraiment incroyable que nous en soyons arrivés là en si peu de temps; cela veut-il dire que le terrain était propice, à savoir que la France était loin, très loin d'être une vraie démocratie et que les vieux démons totalitaires sont toujours là, bien présents, toujours prêts à bondir au moindre faux pas d'un République bien timide dans l'exercice de la démocratie.
un sans culotte citoyen anonyme d'antan Peuples!criez:Vive la République! Ce cri suffit pour effrayer les despotes. Le sabre en main, plantez l'arbre civique!... Canons braqués, nous soutiendrons nos droits! De Valmy réveillons la poussière! Serrons les rangs!Les temps sont accomplis! A Paris plantons notre bannière Nous reverrons les drapeaux de la liberté! La Victoire au loin nous appelle, Le monde entier nous tend les bras; La liberté vierge immortelle, Nous aplanit le chemin des combats. Lesergent, citoyen sans-culotte extrait des "Républicaines" 1792,1830,1848."
http://www.lesinrocks.com/actualite/actu-article/article/edwy-plenel-nous-ferons-le-proces-du-capitalisme-financier/
  • Nouveau
  • 07/05/2009 23:32
  • Par
(pense-bête pour mon suivi de ce fil):
Ah, je vois que deux nouveaux commentaires viennent d'être faits sur ce fil alors qu'il est maintenant 07/05/2009 23h28. Sont-ce des réponses à ceux que j'ai écrits depuis 20h et que je ne vois toujours pas? Sont-ce d'autres ajouts, ailleurs dans le fil, peut-être une intervention d'Edwy Plenel lui-même, toujours agréable à lire? Impossible de le savoir puisque malgré le décompte qui augmente en tête de fil, ces commentaires restent invisibles.
Et quand ils apparaîtront enfin, demain dans la matinée, et bien ils seront perdus aussi puisque privés de leur petit "nouveau" rouge qui serait destiné à les repérer plus facilement, étant donné que la vue chronologique n'est pas activée sur les fils de Mediapart.
Test encore. Réponse à moi-même (mon commentaire apparemment sans autre réponse mais comment en être sûr, du 07/05/2009 à 23:32). À noter que le présent fil n'est qu'un exemple du même problème qui se produit sur tous les fils en même temps, avec comme consequence notamment l'impossibilité de poursuivre (par exemple sur "pour qui voter" chez Thierry Ternisien), puisqu'on ne voit pas si on répète ce qu'un autre dit, ou si, autre exemple, on s'acharne à dix sur un pauvre maladroit, chacun des dix se croyant seul à réagir.
- Voici qu'à 00h05 environ, les cinq commentaires que j'avais écrits ici depuis 20h00 apparaissent enfin, mais comme prévu malheureusement sans leur petit "nouveau" rouge. Aucun moyen de savoir s'il y en a d'autres, qui restent invisibles pour l'instant, ou si j'ai enfin accès au fil complet de discussion. Ah et il y avait bel et bien une réponse d'Edwy Plenel: 07/05/2009 23:10 - Décidément cher Edwy Plenel, il faut tout faire soi(vous)-même apparemment..:-( Puis-je vous suggérer d'embaucher Truffy et Dufresne à la technique, car votre problème c'est davantage une vision de fond à long terme, que ces rattrapages sur rattrapage, embardée sur embardée, le tout faisant penser à une moto lancée qui guidonne ou un avion qui part en vrille irréversible et exponentielle... Je ne sais pas je me trompe peut-être mais c'est comme ça que je le "sens", perso: Votre problème date du tout-début, pas des rattrapages/rustines/attèles successifs depuis un an. Il faudrait vraiment refaire tout depuis le début (en parallèle sur un autre serveur pendant que ce site-ci continue cahin-caha), mais cette fois en suivant un grand cap avec des doléances bien pr´cises, déterminé(es) par une vision d'avenir de pro, donc en concertation avec les deux cités plus vous, Bonnet etc. Les bouffeurs de code sans sommeil réparateur sont sûrement très courageux, mais c'est se mentir à soi-même que de louer trois ou quatre pousseurs d'une auto alors qu'on sait que c'est en mettant de l'essence dans le réservoir que l'auto fonctionne vraiment. Car il y a un problème annexe: Le feedback par la voie normale "contacter" est une véritable épreuve pour le moral, qu'on en vient à négliger pour privilégier la râlerie "devant tout le monde" comme présentement.
Choisissez TOUJOURS la cohérence avant tout. Ne vous laissez pas aller à l'indulgence.
C'est ceux qui avaient débranché les alertes depuis des années qui ont coulé le Koursk: pas le maladroit qui a fait l'ultime faux mouvement.
Cher Axel, merci de vos conseils avisés et de l'amicale franchise qui les inspire. Permettez seulement que nous réservions à l'équipe nos discussions sur l'amélioration de notre dispositif interne ;-)). Pour l'heure, je garde le cap que nous nous sommes fixés avant de faire un bilan: le passage à Drupal 6 fin mai. Merci de votre attentive vigilance et de votre fidèle patience, à très vite !
Je soutiens encore une fois MEDIAPART avec force et vigueur, mais je suis sacrément étonné que "le monde culturel" télévisuel et autres comédiens, acteurs ,écrivains, etc..... soient si peu nombreux dans la liste des signataires de cette pétition (mes hommages a ANOUK GRIMBERT)-C'est la que je me rappelle "la boutade" malheureuse de GUY BEDOS , que je cite de mémoire "MOURIR POUR LES PAUVRES , D'ACCORD ! , VIVRE AVEC , JAMAIS ! " comme je le pensais déjà a l'époque ,ce n'était pas du second degré, malheureusement, on vit dans un monde ou ces comédiens et autres sont aussi serviles que leur ancien ministre de la culture j'ai nommé : JACK LANG (éternel comédien en politique).
Après la lecture de ce Bourrin de Beber999, l'impression générale qui en ressort, c'est que cet "APPEL AUX DONS" lancé par le site Médiapart vous irrite comme une bonne poussée Eritem Solaire. Une petite crise d'urticaire plus tard suite au succès rencontré par cet appel vous a provoqué une" dissentrie" de commentaires, cela vous gène-t-il à ce point que des lecteurs du site "Médiapart" ne soient pas désireux de voir disparaître leurs sources d'informations.
Vos questions faussement pertinentes sont foncièrement démunies de ces petites choses qui pourraient nous faire réfléchir, vous êtes cet adolescent qui provoque pour provoquer, vous vous nourrissez de vos commentaires stériles qui n'ont aucun but à part celui de vous flatter, car votre argumentaire n'est aucunement structuré, vous vous alimentez sur "WIKIPÉDIA", puis maladroitement vous essayez de répandre dans vos commentaires ce semblant de connaissance, vos commentaires sont bien le reflet de personnalité... il ne fait pas bon d''être dans la peau d'un Béber999.
honneur à Mediapart, HONNEUR AUX RESISTANTS : "Ce dimanche 17 mai, environ 4000 personnes se sont réunies à l’appel de l’association « Citoyens Résistants d’Hier et d’Aujourd’hui » au Plateau des Glières, haut lieu de la résistance." "Sarkoface, l'histoire d'un iznogoud des temps modernes Les anciens résistants appellent à la résistance contre sarkozy ... Ainsi étaient réunis au plateau des Glières (sans blingbling, sans blagues en plein cimetière et sans mobile en permanence à la main en plein mémorial comme sarkozy lui l'avait osé) le 17 mai, environ 4000 personnes à l’appel de l’association « Citoyens Résistants d’Hier et d’Aujourd’hui » . Cette manifestation a été organisée pour montrer à quel point le programme sarkozyste défait ce qu'avait créé le CNR, Conseil National de la Résistance. Malgré les pressions faites sur les médias pour ne pas parler de ce rassemblement, celui-ci fut un véritable succès avec près de 4000 personnes. Sans slogan, sans banderole et dans le respect du plateau des Glières, des grands noms de la Résistance étaient présents autour de Raymond Aubrac et de Stéphane Hessel sans compter les résistants locaux ou ceux venus des départements voisins. Pour la troisième édition, le lien entre « résistance passée » et « résistances citoyennes actuelles » a été rappelé et élargi avec les interventions de l’instituteur Alain Refalo et du psychiatre Michaël Guyader. A l'époque de la résistance, le CNR avait fondé tout son programme sur les valeurs d’égalité, de solidarité, de liberté et de fraternité, ce qui donna naissance à la sécurité sociale, aux retraites par répartition, à la liberté de la presse, à la nationalisation des besoins vitaux de l’économie, au vote des femmes, etc. Raymond Aubrac, 95 ans, a appelé les responsables politiques à redéfinir un nouveau programme pour l’avenir, tourné autour du « vivre ensemble » et non du « tous contre tous ». Stéphane Hessel conclut en disant que « le motif de base de la résistance, c’est l’indignation et les motifs d’indignation en France aujourd’hui sont nombreux »." ....... voir la video "rassemblement contre le sarkozysme au plateau des Glières" , dans laquelle un ancien résistant parle de l'opposition de la LEGITIMITE à la légalité et dénonce la dérive républicaine en cours : http://www.newsnours.com/sarkoface_lhistoire_dun_iznogoud_des_temps_modernes/
Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale

Vous retrouverez sous l'onglet «Prolonger» l'appel des 77 en soutien à Mediapart, le texte complet et la liste des premiers signataires. Il est ouvert à signature en ligne dans notre Club, ici.

 

L'affaire des Caisses d'épargne est un long feuilleton sur Mediapart dont vous retrouverez tous les épisodes précédents, en plus de ceux signalés tout au long de cet article, sous l'onglet «Prolonger» d'un de nos précédents articles (cliquez sur ce lien). Nous vous recommandons notamment:

Crise: Mediapart mis en examen pour avoir donné l'alerte

Caisses d'épargne: un «scandale» français bientôt sanctionné par l'Elysée

Les Caisses d'épargne ont perdu 600 millions ces derniers jours

Caisses d'épargne: Sarkozy offre un parachute exotique à Milhaud.

 

Si, dans cette épreuve, vous souhaitez soutenir financièrement Mediapart, nous avons ouvert un compte bancaire dédié (« SEDM Soutien à Mediapart ») sur lequel vous pouvez nous adresser votre contribution :
– par chèque à l'ordre de « SEDM Soutien à Mediapart », à adresser à Mediapart, 8, passage Brulon, 75012 Paris;
– par virement sur le compte « SEDM Soutien à Mediapart », Code banque 30488, Code guichet 00073, Numéro de compte 00027058838, clé 88, domiciliation Banque Fortis, 80, avenue Marceau, 75008 Paris.