Patrick Weil: «Les déchéances de nationalité rappellent les guerres du XXe siècle»

Par
Éric Besson se dit «tout à fait disposé» à modifier le code de la nationalité pour faciliter les déchéances de nationalité. Mise en perspective avec l'historien Patrick Weil.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Éric Besson a cherché, mais il n'a pas trouvé. «Dans l'état actuel du droit», la procédure de déchéance de nationalité «semble très difficilement applicable» au Français musulman de Loire-Atlantique accusé, par Brice Hortefeux, de polygamie et de fraude aux allocations familiales et dont l'épouse a été verbalisée pour avoir conduit avec un niqab. Éric Besson n'a rien trouvé non plus du côté des procédures de retrait et de perte de la nationalité prévues par le code civil. C'est ce qu'il écrit à Brice Hortefeux, en réponse à sa demande, dans un courrier mis en ligne mardi 4 mai sur Le Figaro.fr.