Gauches: face à Macron, une si laborieuse union

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Jean-Luc Mélenchon en rêvait. Une grande union du « peuple de gauche » contre Emmanuel Macron, qui ne se cantonnerait pas à une classique union de partis. Jeudi soir, au sortir d’une réunion à la Bourse du travail, la décision, « historique » disent certains, a été prise : plusieurs organisations « travaillent à une marée populaire contre les réformes Macron, le 26 mai ».