Information judiciaire pour sept interpellés du 1er Mai

Par
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

C'est toujours la même question: à qui profitent ces violences? Les conclusions d'une enquète à mener serait intéressante.

Collomb aussi doit être jugé pour ne pas avoir réagi alors qu'il savait ce qui allait se passer: la justice protège toujours ceux qui ont le pouvoir: justice de classes.

Donc ils nous annoncent que 200 "black bocs" casseurs, avec masques à gaz et armes ont été arrêtés mais que finalement, on en jugera que 34, et encore pas sur car il y a eu près de 300 arrestations dont 200 "black bocs", il est donc possible qu'il n'y en ait aucun dans les 34 déférés.

Alors soit les 166 autres étaient innocents et le gouvernement nous a menti, soit se sont aussi des voyous que l'on souhaite laisser libres pour les prochaines manifs (ça peut servir) et dans ce cas, le gouvernement a menti.

 

''Au total, 34 personnes - dont l'une a été interpellée le 2 mai - ont été déférées jeudi au parquet et, parmi elles, douze doivent être jugées en comparution immédiate ce vendredi.''

Sur 1.200 ''casseurs annoncés'' et plus de deux cents interpellations ? Maigre butin des forces de l'ordre dont la Justice ne retient que 7 interpellations et encore en information judiciaire !!

C'est carrément l’Éléphant accouchant d'une souris !!!!

En ce 5 mai à venir, familles et enfants étant conviés à la ''Fête à Macron'' je gage que des nourrissons accrochés au sein maternel ne soient interpelés et déférés au parquet !!!!

Ci-après un lien de France Info concernant certaines interpellations :

https://www.francetvinfo.fr/decouverte/1er-mai/violences-du-1er-mai-centralien-fille-de-chercheur-au-cnrs-des-prevenus-aux-profils-etonnants_2736481.html

L'extrême gauche n'est pas forcément là où on l'attend :"parmi eux, un centralien payé 4 200 euros par mois". Il serait intéressant de connaître ses motivations. ...à suivre undecided

Tout d'abord, chère Laurence, notre centralien passait peut-être par là, tout simplement. La présomption d'innocence n'est pas réservée aux ex-candidats à la présidence... Ensuite, il manifestait peut-être pacifiquement, en bon citoyen exerçant ses droits.

Enfin, assistant à un passage à tabac, peut-être s'est-il laissé aller (à tort) à un mouvement d'humeur ? Je me souviens, lors des manifestations anti-loi travail d'une vidéo : on y voyait un CRS, le rictus mauvais, faire un croche-pied à une gamine (style 15/16 ans, avec des couettes) qui traversait une place en skate bord à deux pas de lui (elle n'avait donc pas perçu le policier comme un danger pour sa sécurité...). Un syndicaliste, constatant que le dit flic s'était mis en déséquilibre et trébuchait, lui a mis un coup de pied dans la figure, le sonnant pour le compte. J'ai honte de ce mauvais sentiment, bien sûr, mais l'espace d'un instant, j'ai pensé: « bien fait pour toi, salopard, t'avais qu'à pas agresser une gamine qui ne t'avait rien fait ». Nous ne sommes que des êtres humains, avec nos indignations parfois !

Le monde est pourtant plus complexe que ne le pensent les gens aux idées simplistes. J'ai des amis dans la police. Plusieurs. Et je ne les assimile pas à ce méchant flic. La majorité des policiers s'engagent pour nous protéger, et une minorité choisit ce métier pour la jouissance d'exercer un maximum de violences sous couvert de l'uniforme. Chez les « Blak Bloks », une majorité exprime sans doute une indignation contre une société corrompue et inégalitaire, et une minorité en profite pour s'éclater en cassant tout et n'importe quoi pour le fun. Dans la police ou chez les BB, comme dans tout groupe humain, il y a le meilleur et le pire.

Quant au centralien supposé d'extrême-gauche (qu'en savez-vous ?), doitt-il être macroniste parce qu'il a la chance de bien gagner sa vie ? Mes amis à plus de 3000€ / mois sont très majoritairement macronistes, et ceux à moins de 2500€ plutôt LFI. Mais de vrais pauvres votent à droite, et des gens aisés très, très à gauche. Parfois par solidarité avec les gens en difficultés, ou par fidélité à des racines populaires !

Aujourd'hui 8 mai 1945, anniversaire de la défaire du IIIème Reich et de ses complices, sachons reconnaître le vrai Mal, et être tolérants avec les autres, fussent-ils « centraliens d'extrême-gauche » ou réactionnaire comme vous, chère Laurence (pour ma part, je ne suis ni l'un ni l'autre).

Dans mon jardin, Laurence, il y a des fleurs, et dans le ciel du soleil : c'est pour vous, pour moi et pour notre centralien ;-)

Le monde est pourtant plus complexe que ne le pensent les gens aux idées simplistes.

Je suis bien d'accord avec vous mais Mediapart accueille tout le monde. Y compris ceux qui confondent matérialisme dialectique et système binaire.

Comme d'habitude ils ont arrêté des gens au petit bonheur la chance après la manif en faisant des nasses quasi illégales et au final devant un tribunal il n'y a pas de preuves, pas de charges.

Mais les médias mainstream n'en parleront pas alors qu'ils ont sur-communiqué sur les chiffres du gouvernement concernant les interpellations bidons.

Que de manipulations ! Tiens ça donne envie de casser un vélib !

 

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale