La France creuse sa dette écologique

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Alors que jusqu’au début des années 1970 l’humanité consommait moins de ressources que ce que pouvait lui procurer la nature, elle est ensuite devenue débitrice. Et le jour fatidique du dépassement annuel est de plus en plus précoce. La France fait partie des mauvais élèves.