L'armée vigilante sur le financement du SNU, dit Lecointre

Par
Le chef d'état-major des armées françaises a marqué vendredi sa volonté "d'éviter que des moyens" destinés aux militaires ne soient "détournés" au profit du service national universel (SNU), un projet contesté voulu par Emmanuel Macron.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Le chef d'état-major des armées françaises a marqué vendredi sa volonté "d'éviter que des moyens" destinés aux militaires ne soient "détournés" au profit du service national universel (SNU), un projet contesté voulu par Emmanuel Macron.