Un nouveau parti pour les quartiers populaires ?

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Des années de négociations, de disputes et de désillusions n’auront pas eu raison de leur détermination. Le week-end dernier, à l’école La Fontaine de Nanterre (92), les militants associatifs du Forum social des quartiers populaires (FSQP) ont franchi une nouvelle étape en fondant leur propre parti : le FCP (Force citoyenne populaire). Un mouvement politique présenté comme « autonome, issu des quartiers et des immigrations » et destiné à « défendre les quartiers populaires et autres territoires délaissés tels que les zones rurales et les Dom-Tom », explique Zouina Meddour, issue du Mouvement de l'immigration et des banlieues (MIB).