Le gouvernement dément tout "match" contre les syndicats

Par
Le gouvernement s'est défendu lundi de vouloir court-circuiter les corps intermédiaires malgré les critiques des syndicats sur la politique "d'affrontement" du gouvernement.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Le gouvernement s'est défendu lundi de vouloir court-circuiter les corps intermédiaires malgré les critiques des syndicats sur la politique "d'affrontement" du gouvernement.