Arthur Borriello: «La parenthèse du populisme de gauche est en train de se refermer»

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Forte baisse de Podemos à 10 %, débâcle de La France insoumise à 6,3 %, et, dans un autre registre, revers pour Mouvement Cinq Étoiles en Italie… La défaite des formations de gauche radicale et des mouvements antisystème aux élections européennes signifie-t-elle que le temps du « populisme de gauche » est révolu en Europe ?