L’avocat et ami de Sarkozy est également placé sous contrôle judiciaire

Par

Me Thierry Herzog est, en outre, mis en examen pour « corruption active », et le magistrat Gilbert Azibert pour « corruption passive ». Tous deux ont l'interdiction de se parler.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

On ne savait pas tout dans l’affaire – aussi inédite qu'inquiétante – de noyautage de l’appareil d’État et de la justice qui vaut à Nicolas Sarkozy d’être mis en examen pour « corruption active », « trafic d’influence » et « recel de violation du secret professionnel » (lire notre article ici). Selon des informations obtenues par Mediapart, l’avocat et ami de l’ex-président de la République, Thierry Herzog, a été mis en examen non seulement pour « trafic d’influence », comme annoncé, mais également pour « corruption active », et il a en outre été placé sous contrôle judiciaire.