La Montagne d’or en Guyane, une multinationale pour pallier l’incompétence des élus

Par
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

IL EST L'OR MONSIGNOR © Le Monde des Avengers

le chanoine macror de la trognon te marchera sur la gueule pour récupérer 1 sou !

Quand je pense que tout ça, c'est la faute à ...... et ......... mais surtout à Loge des Ripoux En Maraude et ses alliés.

Pour chaque décision du gouvernement Macron, il existe un extrait de la folie des grandeurs approprié laughing

oui, même les pellicules avec le cirage des bottes !!!

Pathétique MACron, pathétique et dangereux.

Le titre est tellement bien choisi.

Le problème c'est pas vraiment que les élus soient élus ( ça ne serait pas eux ça seraient leurs frères jumeaux) c'est peut être le système entier. L'élection c'est par nature choisir le plus beau parleur. quand en plus le choix est restreint....

Vous pouvez y ajouter la baguer 293 et le site "choualbox", site canadien aux "commentaires" terrifiants...

La corruption des zélus poussée jusqu' à la caricature et donc de l indécence.

Surtout ne rien faire, l'assistanat c'est tellement mieux!

Bla bla-bla-bla...

Voila qui devrait renvoyer ce troll de Galambit à la niche.

Tant qu'à faire, inverser le i avec le second a et remplacer le premier t par un quatrième s, ça serait peut-être mieux ? ! wink 

ça fait gale en bite, c'est pas poli ! et sur médiapart ça va affoler les marquis et baronnes du balai dans la bienséance...

Merci pour ce commentaire utile. Ça commençait à me manquer, sur Médiapart, alors qu’un temps c’était la raison principale de mon abonnement.

Le bon docteur CAHUZACQ va bien trouver une solution, faute d'implants capillaires, il pourra toujours proposer un paradis fiscal...

Et oui en plus nous y envoyons nos crapules telles que ce Cahuzac alors qu'il devrait être au bagne pour des années ... Tout va bien.

Il n'a signé que pour une mission d'un mois à Camopi, logé, et payés 5000€. C'est plutôt le bon plan.

Beaucoup de bruit pour pas grand chose...

Mais c'est déjà beaucoup trop puisqu'il ne devrait pas être libre ! 

L’or n’apporte que la guerre et la souffrance pour les petites gens... et beaucoup de pépettes pour une poignée d’élus... le reste n’est que bla-bla...

Il sert aussi à faire fonctionner l'ordinateur que vous utilisez pour faire vos commentaires sur Mediapart.

Bla bla-bla

Les capitalistes n'exploitent que ce qui est rentable (pour eux). Si effectivement,  l'or recyclé suffisait à la consommation mondiale:

1) le coût de ce métal ne serait au niveau actuel extrêmement élevé (34 euros le gramme aujourd'hui),

2) Personne n'irait l'extraire car cela peut vite coûter plus cher que cela ne rapporte.

 

 

Je note qu'au niveau argumentation, vous avez du répondant!

"En conséquence, sans même évoquer les stocks énormes dans le sous-sol des banques mondiales, si nous arrêtons de creuser la planète de mega-mines, cela n'empêchera pas les citoyens d'utiliser des téléphones et ordinateurs, ni même de porter quelques bijoux de famille. Source : http://www.auplata.fr/pdf/production_or_monde_2016.pdf"

Si la demande mondiale continue sa progression vers les 5000 tonnes/an, une perspective de pénurie accompagnée d’une hausse record des cours s’annonce. Je suis bien d'accord avec vous que dans le monde parfait que nous souhaitons (fin du financiarisme), il n'y aura plus de problème mais en attendant, comment faites vous pour contraindre les détenteurs de réserves d'or (particuliers et institutions aux USA, en Chine, en Inde...) pour donner ce qu'ils possèdent?

Votre raisonnement est juste. Pourquoi ces multinationales continuent à extraire l'or du sous-sol, alors qu'ils ont les moyens de le recycler à moindre coût. Je propose trois arguments :

1- L'or recyclé satisfait les besoins humains technologiques mais non la spéculation internationale qui est insatiable et imprévisible.

2- la fortune de ces multinationales s'estime financièrement en permis d'exploration ou d'exploitation, concessions minières de par la monde et en matériel (armada de camions et concasseurs...) ; et la remise en question (transition énergétique) , chez ces gens là, n'est pas l'une de leur meilleure qualité, car c'est la fuite des actionnaires assurée. Il est donc urgent d'attendre !

3 - Enfin et surtout, derrière ces "low cost industry" qui nous font croire que les plus-values sont serrées, il y a la face cachée de l'extraction minière. Quand une multinationale déclare par ex. 6 tonnes d'or par an, dans un pays "défaillant", pensez-vous qu'un fonctionnaire du fisc va faire le malin d'aller vérifier la production des unités de cyanuration... (cf secret des affaires) ? En revanche, si vous recyclez 40 000 smartphones usagés par mois, on saura que vous récoltez environ 1 kg d'or.

Si effectivement on peut en arriver à ne plus utiliser l'or pour le superflu (bijoux, spéculation...) et que le recyclage suffit, alors je suis preneur (je ne possède ni lingot, ni bijoux). Cela nécessite cependant une réorganisation totale des sociétés humaines comme le montre votre référence pdf (qui est intéressante).

Des représentants des populations autochtones, businenges et d'autres habitants de la Guyane s'expriment sur le projet de la Compagnie Minière Montagne d'Or dans cette intéressante vidéo du WWF :

#StopMontagnedOr : 7 Guyanais sur 10 opposés au projet minier ! © WWF France

ahhhhhhh, Norgold ?!!! mais c'est Mélenchon !!! et Agécanonix n'a pas vu ça ???!!!

Ils envisagent peut être de les faire travailler sur le budget du RSA c'est ce que les élus ici (même independntistes) ont accepté pour gérer les sargasses.

  • Nouveau
  • 04/07/2018 16:35
  • Par

Avant il y a de l'or, après il y a un désert, mais entre temps, plein de politicards qui se seront goinfrés aux dépens de la nature avant d'en crever !

pour mémoire, lire sur Wikipédia:

 

Léon Bertrand, né le 11 mai 1951 à Saint-Laurent-du-Maroni (Guyane), est un homme politique français, ancien député de Guyane et ancien ministre du Tourisme sous la présidence de Jacques Chirac.

Mis en examen pour délit de favoritisme et corruption passive, Léon Bertrand est condamné en 2013 à une peine de prison, avec privation de droits civiques, civils et de famille. Il est également condamné en 2016 pour abus de biens sociaux. En 2017, la cour d'appel de Basse-Terre le condamne à 3 ans de prison ferme. Léon Bertrand se pourvoit en cassation.

 

Oui: incompétence, corruption, stupidité ont remplacé Liberté, Égalité, Fraternité.

En quoi est-il justifiable de détruire la Guyane pour permettre aux Communautés qui y vivent de se développer ? Ou encore: quelle justification peut on donner au fait que s'ils n'acceptent pas la destruction de leur biotope alors ils n'auront rien de ce qu'on est soi-disant prêt à leur "donner" en échange, la plupart du temps d'ailleurs des saloperies, de l'alcool, du sucre, de la drogue, le meurtre d'opposants, de la prostitution et l'assassinat de femmes "indigènes" ? (1).

Il faut donner aux habitants de la Guyane ce dont ils estiment avoir besoin pour évoluer comme ils le souhaitent. Ils doivent donner de leur côté ce qu'ils peuvent pour le Bien commun.

Cette "montagne d'or" est un crime monstrueux de plus du macronisme contre des populations désarmés et le Bien commun. Cette "montagne d'or" est un Crime prémédité, délibéré, cynique, mafieux contre l'Humanité et l'Écosystème.

 (1) https://www.monde-diplomatique.fr/2013/09/DENEAULT/49598

http://tpp.cdhal.org/wp-content/uploads/Mythes_FR_web.pdf

http://www.lapresse.ca/actualites/national/201210/19/01-4585242-mines-canadiennes-a-letranger-or-sang-et-feuille-derable.php

http://www.aqoci.qc.ca/?L-impact-de-l-industrie-miniere-et

etc etc. Le "droit" "minier" du "canada" en fait le paradis du Crime extractiviste.

Montagne d'Or : la mobilisation ne prend pas... 

Malgré l'excitante promesse d'un avenir radieux, seuls 325 signataires ont répondu en 3 semaines à l'appel intitulé “Les Amis de la Montagne d'Or: La Guyane doit se développer, non plus être assistée”.

(cette image a été sérieusement conçue pour être appréhendée au premier degré)

Le qualificatif "pathétique" est-il adapté ?

Tout est dit en préambule de l'article :

"... rejeté par les écologistes et les peuples autochtones. Mais du côté des élus, le soutien est franc et massif."

Et c'est bien là le problème de nos institutions. Ils se font élire pour représenter le peuple et ensuite faire ce que bon leur semble. Et ils ne représentent plus qu'eux même. C'est valable à tous les niveaux de la hiérarchie.

Comment entendre la voix du peuple quand les honneurs masturbatoires les ont rendu sourds ?

Sondage paru hier: 69% des Guyanais sont CONTRE ce projet

"Ils se font élire pour représenter le peuple et ensuite faire ce que bon leur semble.

Je ne le pense pas du tout. La plupart, en particulier ceux qui se disent de droite, se font élire pour confisquer la voix du peuple, empêcher le peuple de défendre ses intérêts objectifs, servir les intérêts des puissants en échange d'une sinécure politique.

Je formulerais donc la phrase ainsi : ils se font élire pour faire ce que bon leur semble, en mal représentant le peuple dans les instances décisionnelles.

Et bien si le projet est enterré, l'or sera extrait par les garimpeiros (migrants brésiliens clandestins chercheurs d'or) hors de toute norme environnementale et bien sûr hors taxe:

Mais n'adore-t-on pas les migrants clandestins chez les lecteurs de Médiapart!!!

 

Il faut donc interdire le commerce de l'or comme on a interdit celui de l'ivoire. 

extrait d'un article de Guyaweb :

[...] Gauthier Horth, conseiller territorial de l’opposition, exploitant minier et ancien président de la FEDOMG, n’a pas pu exposer l’intégralité de son point de vue. Sa prise de parole a été immédiatement couverte par des sifflements et des invectives, jusqu’à finalement être interrompue par Harry Hodebourg qui s’est jeté sur lui lorsque Gauthier Horth a accusé les écologistes de « contribu[er] au pillage des ressources ». [...]

version vidéo :

2018 04 05 VIDEO Debat public montagne d or © GUYAWEB

Même si c’est vrai (garimpeiros etc)ce n’est pas une raison pour accepter n’importe quoi. 

Ce projet ne créera pas d’emplois pérennes en Guyane et de plus les Guyanais risquent de ne récolter que les emplois «subalternes», les postes d’encadrement allant aux métros (et aux Canadiens et aux Russes). 

 

C’est facile de balancer ce genre de conneries bien assis derrière son écran en métropole. La situation ici est un peu plus compliquée que ces raccourcis imbéciles. 

L’ensemble de vos contributions montre que vous ne connaissez rien à la situation en Guyane et que vous n’avez en tête que les clichés colonialistes et racistes les plus éculés. 

Merci pour votre commentaire, enfin un intervenant qui sait de quoi il parle.

J'étais présent ce soir-là au débat public, organisé dans la grande salle de délibération de la mairie de Cayenne, et l'intervention de Gauthier Horth a été une provocation délibérée, accusant d'emblée, comme le montre la vidéo citée, tous les écologistes, toutes les organisations environnementales d'être complices du pillage des ressources

D'ailleurs le conseiller territorial et exploitant minier Gauthier Horth n'a toujours pas, à ce jour, apporté un élément de preuve à cette accusation gravissime qui devient de fait diffamatoire.

Sa stratégie, ce soir-là, était manifestement de provoquer l'incident et ainsi la suspension immédiate du débat qui s' avérait, ce soir-là, à l'avantage des opposants au projet de méga-mine.

Il n'y a pas que les lecteurs de Médiapart qui adorent les migrants clandestins, ceux-là souhaitent plutôt que l'on respecte leurs droits d'humains en grande difficulté sociale.

Ceux qui les adorent sont plutôt les exploiteurs de leur force de travail à des prix défiants toute concurrence, comme la mafia calabraise, mais dans le cas présent, les commanditaires de l'orpaillage illégal, les comptoirs d'achat d'or et les destinataires finaux de ce métal arraché à la terre dans des conditions de travail abominables.

Mais il vaut mieux pointer du doigt ces gueux qu'on appelle par ici “garimpeiros” que notre armée française a tant de mal à empêcher de venir saccager la biodiversité guyanaise !

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.
Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

Notre ami ne sait pas ce qu'est une "excavatrice" bagger 293...

Un site la présente, canadien semble-t-il. Les commentaires sont aussi terrifiants que la machine, ceux qui la "construisent", l'utilisent et le résultat...

https://choualbox.com/9C5ED

Un échantillon de ce dont est capable le brave "peuple" que backtocrsss tente de défendre contre les attaques "vicieuses" de mon ingelligence "torve" ... Apparemment la "loi" macron contre les "fakes", propos racistes, anti-féministes, nazis ne concerne pas les commentaires enthousiastes des admirateurs de la bagger 293...

  • Nouveau
  • 04/07/2018 17:57
  • Par

ce n'est pas qu'en metropole alors, le serieux decalage entre ce que font les elus et ce que veulent les electeurs?

  • Nouveau
  • 04/07/2018 17:57
  • Par

ce n'est pas qu'en metropole alors, le serieux decalage entre ce que font les elus et ce que veulent les electeurs?

Le problème avec ces dossiers est que l'on ne sait jamais qui exagère ni à quel point. Les écolos sont fortiche pour monter en épingle et faire peur aux gents sur du vent (ex: la fabuleuse histoire des compteurs "linky et leurs soit disante émission d'onde nocives"). Les industriels et les élus (parfois corrompus) font miroiter des perspectives qui n'existe que dans leurs imagination. Perso je pense que concernant la question du risque écologique de contamination des sols, il suffirait de se doter d'autorité de sureté environnemental chargé de contrôler et de surveiller le respect des réglés avec un vrai pouvoir sur les industriels, un peu comme ce qui est fait dans le nucléaire avec l'autorité de sureté nucléaire. Au moins ont pourrait garantir que sur ce point il n'y aurait pas d'embrouille. Après moi, quand je lis " vous vous rendez compte, il faudrait 5 projets comme celui là" (donc autant rien faire), je trouve que c'est un argument à la noix. Et toujours opposer les projets entre eux est bien une attitude de petit joueur: en quoi faire ce projet empècherait de faire les autres? C'est un faux argument de vrais partisans de l'immobilisme.

un peu comme ce qui est fait dans le nucléaire avec l'autorité de sureté nucléaire. Au moins ont pourrait garantir que sur ce point il n'y aurait pas d'embrouille. 

Ca tombe bien ; il vient de paraître ce matin un rapport parlementaire qui montre les carences invraisemblable de la sécurité nucléaire, "autorité" comprise. Votre exemple n'arrive pas au meilleur moment...

C'est toujours la même histoire : on met en avant l'emploi, alors que l'exploitation de l'or concernera peu de gens, et essentiellement des personnes très très peu payées et oeuvrant dans des conditions épouvantables, le développement de la Guyane, alors que l'exploitation ne durera qu'un temps très bref, et laissera ensuite un désert… et, bien entendu, on se fiche pas mal des Guyanais…

Une fois de plus, je suis écoeurée

Qd tu sais que plus de la moitié des emplois en Guyane est ds la fonction publique et que les grosses manifs c'est pour réclamer plus de sous à l'Etat, comment tu veux pas penser que ce département n'est pas ds l'assistanat ?

 

Même les élus sont des feignasses et attendent que les multinationales créent les emplois au lieu d'aider la création d'entreprises.....

 

Comment tu expliques que ds les pays ultra marins, on retrouve bcp les mêmes symptômes, gros chômage chez les jeunes, économie et sociale sous perfusion de la France et après y'a des imbéciles qui demandent l'indépendance comme en Nlle Calédonie ??? Si la France lâche ces territoires, ben çà fera comme à Mayotte, les habitants des ex colonies qui penseront qu'à venir en clando en France parce que finalement le système colonial c'était pas si mal...

Ah oui, vive le bon temps des colonies où on pouvait faire travailler ces "feignasses" en les payant à coup de triques, tranquillement installé sous son cocotier ("feignasses" qui, si je connais bien mon histoire, ne sont pas arrivées de leur plein gré en Guyane, non?).

Pour rappel sur l'assistanat, le budget n°1 de l'assistanat, c'est l'aide à nos "chères" entreprises. Vous expliquez ça comment ?

Pour rappel sur l'assistanat les primes de vie chère pour les salariés des fonctions publiques d'État, hospitalière et territoriale (de 40% aux Antilles-Guyane à 108% dans le Pacifique) … tant il est vrai que la vie est surtout chère pour nos braves fonctionnaires … au point que la Cour des comptes, dans son rapport de 2017, demandait  à l'État d'alléger, sachant que cela représente actuellement environ 1,5 milliard d’euros soit 0,5% des dépenses de l’État.

Sans compter les primes d'installation du fonctionnaire muté en outre-mer (16 mois de salaire en Guyane), le financement des déménagements aller et retour, les congés bonifiés, les droits supplémentaires pour la retraite, la minoration dans le paiement de l'impôt sur le revenu, …

 

A comparer avec les 40 milliards du CICE pour ne parler que de celui là... Mais bon, pauvres patrons et salauds de fonctionnaires, n'est-ce pas ?

Monseigneur Emmanuel Lafont , évêque de Cayenne a fort bien expliqué pourquoi ce projet n'est en rien un don du ciel pour la Guyane, mais une bénédiction pour la finance !

Surtout qu'avant d'être nommé évêque de Cayenne, il a été prêtre dans la paroisse de Soweto du diocèse de Johannesburg,  capitale de l'extractivisme minier d'Afrique du Sud.

Dans le township où il exerçait son sacerdoce, il était bien placé pour observer les retombées sociales de l'industrie minière sud-africaine !

Ne pas hésiter à lire, sur le blog du diocèse de Cayenne, sa "lettre pastorale sur la protection de la création en Guyane” où l'on peut notamment lire, dans le paragraphe 3 consacré au projet de méga-mine des multinationales canadienne Columbus Gold et russe Nordgold dans l'ouest guyanais :

… S’il y a de l’argent à dépenser, c’est sans doute d’abord pour reprendre possession de notre territoire – nous sommes la risée du monde avec cet orpaillage clandestin qui dépouille tranquillement une région qui appartient, théoriquement, à l’une des premières puissances mondiales – plutôt que de le proposer encore à des multinationales qui ne viennent pas pour nous faire du  bien, quoi qu’elles en disent, mais pour tirer profit de notre sol pour elles et pour leurs actionnaires. Et quand nous aurons dit oui à l’une, qu’est ce qui nous empêchera de dire oui à d’autres ?

On nous dit que cela va créer des emplois. Sans doute quelques-uns, mais à quel prix ! Le prix d’une opposition de plus en plus farouche entre les rares bénéficiaires d’une telle entreprise, et la majorité des Guyanais, dans l’attente d’un légitime développement équitable !  Le prix de responsables, obnubilés par un seul projet, au détriment d’un rôle de nécessaire garant de l’intérêt général ! …”

j'ai rencontré Emmanuel à Soweto en ...1990  Il sait ce que veut dire défendre les pauvres et les opprimés

 

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

Bonjour,

A tous,

La CMO appartient au consortium russo-canadien Nordgold-Colombus Gold, qui prévoit d’exploiter une mine d’or à ciel ouvert de 2,5 km de long sur 400 m de large et 400 m de profondeur, sur le site dit de la Montagne d’or.

"RUSSO-CANADIEN" ??? ??? ???

Que vient faire POUTINE dans notre FRANCE ??? ??? ???

Combien de CYANURE cet OLIGARQUE RUSSE,,, prévoit-il de nous faire importer ??? ??? ???

Dans UNE FORÊT VIERGE QUI NOUS APPARTIENT ??????????????????????????????

Vu le profil international du SRV,,, combien de mafias vont le suivre,,, ici  ????????????????????

Cordialement.

Le gars s'appelle Alexeï Mordachov. 68e fortune mondiale, il détient 55% du consortium russo-canadien Montagne d'Or via sa société Nordgold, et son profil vaut le détour (wikipedia, les Echos, la dépêche, la Croix).

Il prévoit de nous faire importer 36.000 tonnes de cyanure en 12 ans (suffisamment pour tuer au moins 144.000.000.000 personnes soit 20 fois l'humanité).

Heureusement qu'il s'agit d'un projet philanthropique de mine éco-responsable destinée au développement de la Guyane et au bonheur des habitants.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale

Je me suis rendu en Guyane du 14 au 19 juin. Tous les Guyanais cités ont été rencontrés sur place, à l’exception d’Hélène Sirder, vice-présidente de la CTG, rencontrée à Paris. Cet article est le deuxième volet d’une enquête en trois parties.