Les sénateurs ouvrent une brèche dans le "verrou" de Bercy

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Le Sénat, où la droite est majoritaire, a adopté dans la nuit de mardi à mercredi en première lecture le projet de loi anti-fraude et a entrouvert le très contesté "verrou de Bercy", le monopole exercé par l'administration sur les décisions de poursuite judiciaire en matière de fraude fiscale.