Commune par commune, la carte de France des pesticides

Par Aurélien Defer, Maud Gautier, Annabelle Georges, Dorian Girard, Sarah Hadrane, Antoine Irrien, Briac Julliand, Hugo Pigeon et Nicolas Pineau (IUT De Lannion)
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

Ah quelle chance « Terre brune » d’excellents Bandol !

non boire des vins nature.....

la réglementation du bio dans le vin autorise 12 intrants chimiques.....

Pour faire un point de vue un peu agronomique, 

25% des phytos sont consommées par les cultures arboricoles (dont la vigne) qui représentent 3% des surfaces en France . La monoculture fait que les ravageurs reviennent toujours plus résistants

Dans les céréales ou polycultures, on a moyen de mieux s'en tirer. Je vous laisse imaginer les mecs qui vous disent que l'OGM est pas dangereux pour la santé : directement, j'en sais trop rien, mais les pratiques agricoles liées à la monoculture sont désastreuses.

Et les herbicides sont de loin les moins pires (dont le tant décrié glyphosate). Les insecticides et fongicides sont de vraies saloperies en comparaison.

C'est marrant en plus , puisque dans la Drôme, la proportion de surface bio est la plus grande de France. 

"la réglementation du bio dans le vin autorise 12 intrants chimiques....."

D'où tenez-vous cette information ?

Pouvez-vous nous donner la liste de ce 12 intrants ?

Que recouvre exactement cette qualification de "chimique" ?

Dev

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.
Ce commentaire a été dépublié par son auteur.
Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

je ne sais pas ce que sont les magasins autoproclamés "naturels", mais on trouve facilement des vins naturels dans des enseigne la vie claire, et j'en trouve dans un magasin bio indépendant de ma ville
de plus, il  y'a un certain nombre de vin naturel qui n'ont pas le label bio, car leurs producteurs estiment que ce n'est pas nécessaire (et je suis d'accord avec eux) dans la mesure où en allant sur l'exploitation, on a la possibilité de vérifier comment est produit ce vin naturel

"D'où tenez-vous cette information ? Pouvez-vous nous donner la liste de ce 12 intrants ?

Le problème du cahier des charges biologique standard est qu'il n'est pas contraignant sur la vinification. L'utilisation de nombreux produits est autorisée. 

Seuls le label demeter ou les vins natures encadrent plus cette étape.

Pour plus d'infos:

https://www.demeter.fr/wp-content/uploads/2016/05/Vin-bio-Vin-Demeter-quelles-diff%C3%A9rences-2016-05.pdf

 

Vous avez vu une vente importante dans le centre d'Avignon incohérente avec les surfaces ?

Félicitations ! Vous avez mis le doigt sur le coeur des difficultés de la mise à disposition officielle de ces données : le code postal indiqué est celui du siège social de l'exploitant qui peut tout à fait être à Avignon alors que ses terres sont dans les environs ou même plus loin (Je suis chercheur INRA travaillant notamment sur ces données). L'interprétation de la localisation de la vente en termes de localisation de l'utilisation est donc en pratique sujette à beaucoup d'imprécisions. 

Ces données de sont pas des résultats d'enquêtes mais des relevés liés à la taxe pollution diffuse. Les agriculteurs payent donc déjà, spécifiquement à cause de la pollution engendrée.

 

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.
Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

Qui se soigne quand il est malade?, l'emploi des pesticides dépends de la pluviométrie et du climat, quand au souffre, il n'a jamais fais parti des pesticides il est beaucoup employé dans les cultures bio et pour la conservation du vin, il faut bien connaitre l'agriculture pour pouvoir en parler, le gros problème vient surtout des multinationales qui les fabriques, il existe beaucoup de produits inoffensifs pour détourner les insectes ( les parfums tout simplement ) mais ces méthodes ne leur rapporte rien  tongue-out, c'était mon métier, si je regarde cette carte, ma commune est 100 % céréalière et 100 % viticole, là il faut m'expliquer , dans une surface viticole il y a que 30% de traitement par rapport à la surface, ça il faut le savoir aussi, quand à la pollution de l'eau il faudrait mieux contrôler la sortie des eaux en fin de sortie des station d'épuration ( marron )

C'est les cailloux qui font murir le raisin pas l'herbe, c'est pour ça que le Bandol est excellent .....cool

Le souffre n'est pas un pesticide, et les poliphenols pour le coeur, on les trouvent ou ?, dans le vin

Si vous voulez boire du vin bio, il y en aura pas pour tout le monde, les récoltes sont faibles en France 

Entièrement d'accord avec vous, la biodynamie est une pseudo science ésotérique  et j'ai lu la même littérature que vous concernant Pierre Rahbi. 

Je parlais simplement du cahier des charge de la vinification  Actuellement, hormis les vin natures et la marque demeter, je n'en connais pas d'autres qui soient aussi stricts, à part peut-être le label bio-cohérence et le label nature et progrès . Ce qui ne semble pas inutile vu le nombres de substances autorisées en AB....enfin si on souhaite boire du vin.

De toute façon le label AB a été dévoyé suite à l'alignement avec le label biologique européen. Son cahier des charges a été considérablement allégé. A tel point que les véritables producteurs biologiques ont été obligé de créer leur propre label privé: bio-cohérence. 

je l'ai gouté et il a beaucoup de gout.

pas eu mal au ventre ,au sinus...

tres bien pour moi.

en effet ,sans sulfite rajouté ,il n'y en as pas beaucoup. 

moins et mieux ,plus gouteux ,plus authentique ,moins standard...

mais en effet ,pas moyens de trouver le taux de glyphosate et autres merdicides sur les aliments.

cela me rapelle l'histoire de l'audit de la filiere lait et du rapport qu'attendais aussi les eleveurs.il a été fait ,ils l'attendent toujours.la merdoconsomation , c'est pas fini!

ça c'est les polytocards du costard  sont a lcravache quia manoeuvre et que meme le degagisme ne detache pas.

des vrais poly-tiques parasitocs.

Et si on arrêtait de considérer que l'agrobiologie est une nouveauté et les agriculteurs concernés des perdreaux de l’année ? Le domaine de mon producteur de Bourgueil est en agrobiologie depuis 1965 et des agriculteurs alsaciens étaient déjà en agrobiologie en 1960. Assez d'expérience pour ne pas devoir "aller chercher les poisons de l'autre côté du Rhin" pour produire du bon ""vin produit à partir de raisins issus de l'agriculture biologique" et en vivre dignement.

L'agrobiologie est apparue dans les années 20/30 en Suisse/Allemagne/Autriche, via la biodynamie, pratiquée par un bon millier de fermes, dont des unités de 500 à 1500ha. La familiarité de langue a permis aux Alsaciens de se former et a fait d'eux des précurseurs. Si le pouvoir national-socialiste n'avait pas interdit toute recherche dans ce sens sur son territoire, on aurait tous gagné du temps. En Angleterre, la Soil Association qui se base sur les travaux de A. Howard sur le rôle de l'humus dans la fertilité du sol est née en 1946 : il y a bientôt 75 ans.

En France, l'agriculture biologique a commencé à émerger dans les années 50 et c'est à partir de 1965 que les premiers viticulteurs alsaciens sont passés à l'agrobiologie, entrainant vite par leur succès, nombre de leur collègues. Le mouvement s'est propagé plus vite là qu'ailleurs du fait de la proximité d'un pays voisin où la vinification sans chimie de synthèse était bien maîtrisée ... et où "écolo" n'a jamais été une insulte, à ma connaissance.

En résumé :
– Certains viticulteurs Alsaciens ont un demi-siècle d'expérience de l'agrobiologie et de la vinification en bio;
– La plupart pratique depuis 4 décennies;

– A ma connaissance, il n'y a jamais eu en Alsace de scandale viticole;
– Si les Français arrêtaient de tirer sur les ambulances (bio ou autre) au lieu de faire des propositions d'amélioration de ce qui les chagrine, ce pays s'en sortirait mieux et n'aurait pas 35 bulletins de votes aux élections... pour le plus grand bonheur des Macrons et autres Marines.

 

Je peux vous dire que pour m'être baladée  ce mois de juin dans les vignes alsaciennes ( colline du Bollenberg exactement), ça puait le produit chimique tout autant que dans les vignes bordelaises où j'étais en septembre 2018 et où c'était proprement irrespirable !

Excellente documentation.

Si vous aviez le pendant en traditionnel je suis preneur!

Je pense qu'il va falloir arrêter de boire du vin en culture traditionnelle. Je viens de jeter un oeil sur la carte de MDP concernant les champagnes de l'Aube pour ne citer que ça et c'est catastrophique.  Bar sur Aube, Bar sur Seine, Celles sur Ource... Bleu foncé!

Vous savez bien que Macron méprise les pauvres et qu'ils crèvent de mal manger ça lui rend service ! Macron dout être jugé pour haute trahison. Seul motif de jugement d'un président de la République le.manquement à la souveraineté de la République et nous y sommes avec la mondialisation les traités signes avec l'Europe et les grands marchés en cours ou déjà signés République
Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

Les agricultueurs FN SEA , jeunes agriculteurs et cons sort sont tellement "impunissables" qu'ils peuvent, même enveloppés dans leur gilet jaune, faire des pieds de nez aux CRS sans susciter la moindre réaction des primates encasqués....encore un des miracles de la France profonde....

 

Tout simple, il sont pas en jaune eux, comme Macron a horreur du jaune ça passe tongue-out

taux de nitrates jamais disponibles dans le tableau d'affichage du village dans la brie..

toujours trop hauts pendant mon enfance.

la mere de collegues de classe agricultrice morte a trente ans ,a 50 metres de chez moi vivais au milieu des sacs d'engrais  ,des bidons  en tout genre.

tout le monde disait que ce n'etais pas normal ,et quand même ,l'avion de traitement passait ,et l'air puait.

J'ai encore le gout de cette eau du robinet,degueullasse.

de cette arrêt de bus en contrebas d'enormes citernes de produits agricoles.

Douce France....

Un si beurk village.

 

 

 Gerard Autef le 05/07/2019 : "Macron a horreur du jaune"

Y compris le "jaune CFDT"?

Avec la mouscaille caca- d'oie, fonçée, que lâchent à gogo la bande"à" macron et les friqués du haut, même pour Laurent " l'anti-rouge" l'heure ne serait plus au Berger?

Je n'y crois pas du tout.

Les composés du souffre sont toxiques: h2s, h2so3 etc etc.

Si vous en mangez , oui, comme l'eau de javel?

...en brûlant là où il s'est déposé, l'herbe,  les sarments... etc....pourriez vous me dire ce que le souffre dégage... et que vous respirez...

Bref...en le mettant au même niveau que l'eau de javel, vous minimisez ses dangers et  vous vous comportez comme ceux qui ont dit que le nuage radioactif n'a pas passé la frontière...

"un type, il me semble même un chercheur ou quelque chose du genre, qui affirmait que le souffre n'était pas ...nocif..."

Pour moi, il n'a pas dû  en souffrir! 

En m'autorisant à pardodier Caton, je dirais plutôt, non pas CARTHAGO DELENDA EST (il faut détruire Carthage) mais MEDIAPART DOIT RECRUTER UN JOURNALISTE SCIENTIFIQUE !

Juge et partie! Cela ne vous gène pas monsieur Foxterrier? Foxterrier de qui, de quoi? Vous me direz pour quelle raison vous avez choisi cette appellation, la voix de son maître?

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.
Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

Il me semble bien que c'était dans le journal et non le club. Je me souviens qu'à la suite de cet article la plupart des commentaires étaient très en colère contre cette position. Il n'y a jamais eu ensuite de méa culpa de Médiapart.

Il y a eu une allusion très "transparente" à cet article de Séralini (qui avait été contesté par d'autres scientifiques) dans la série télévisée "Jeux d'influence" qui vient d'etre diffusée sur Arte. Dans cette série (comme dans la vraie vie ?) les scientifiques qui avaient dégommé cet article de Séralini (c'était bien sur un autre nom dans cette série, un autre produit phytosaniataire, mais toujours sur des rats qui développaient des tumeurs) étaient "sous influence" de lobby à la solde de groupe chimique (bien sur un autre nom que Monsanto !)

 

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

...Ce   mec  est Bizarre  !!!! 

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

J'ai vu la destruction de la Bretagne par les plus abrutis des "bretons" (1). Toute population a, hélas, la même proportion de crétins et le breton n'y échappe pas: ils font la "loi". J'en ai entendu dire, fiers d'eux, comme une revanche sur leur misérable vie à rembourser leurs installations amiantées et leur inutile tracteur acheté comme on s'achète une grosse bite, qu'ils ne mangeaient jamais ce qu'ils produisaient: malins ! Jamais ma famille, d'aussi loin que je sache (1600-) n'a utilisé de saloperies, mais le taré breton lui oui.

Excellent article aussi sur le Canard: le mercosur. Aussi un article sur macron se démenant pour faire passer en force le ceta, un viol flagrant de toutes les règles du Bien commun: le bankster veille au gain et à ses "progrès" ! Je pense qu'il faut également mettre en relation ce désastre avec vichy: le lien avec macron et son fanatisme criminel est évident.

Canard du 4 juillet 2019 Canard du 4 juillet 2019
https://fr.wikipedia.org/wiki/Révolution_nationale

ou macron comme pétain débarrassé du paternalisme et de la "france": le pur fascisme du "profit": il ne reste plus que la milice. Macron en est même à détruire les rares "acquis" de Vichy !

"Alors que plusieurs «banques juives» comme les banques Rothschild, Lazard et Worms comptaient parmi les bailleurs de fonds initiaux du PPF17"

in https://fr.wikipedia.org/wiki/Parti_populaire_français

https://www.franceculture.fr/oeuvre/le-syndrome-de-vichy-de-1944-nos-jours

etc etc

(1) Le FLB sera le seul à résister à cette destruction  https://fr.wikipedia.org/wiki/Front_de_libération_de_la_Bretagne

(1) au moment d'ailleurs des actions du "flb"

... Fidèle à  vous même  ... !!!

       ce qui est agréable  c'est  que  l on est jamais  surpris  !!! 

..sans commentaire  !

!

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

Très bien le petit mot, l'agriculture raisonnée oui.

Respirez bien fort ! Vous êtes à la campagne...frown 

Quid de la nocuité entre les vapeurs de pesticides transportées par le vent sur les habitations et la pollution du périphérique ?

Pour les autres, consommez (très) raisonnablement, même le bio :

Le meilleur du bio Hors-série - N° 199 - juillet 2019

Laits, œufs, fruits et légumes, céréales, huiles d’olive, pizzas, plats préparés… Nous avons passé au crible 130 produits alimentaires bio. Les résultats sont parfois étonnants.

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.
  • Nouveau
  • 04/07/2019 13:42
  • Par

Rien sur Paris ? Pourtant nous avons le poison le vil et le plus dangereux depuis le sarkosantos. 

le Républicide qui détruit toute forme d'humanité afin de la rendre la plus inopérante.

Et  les rejets des stations d'épuration ......

Il faudrait ajuster ces données avec le production végétale locale, afin d’évaluer les expositions, absorptions et déchets de ces pesticides. Aussi, ont ils tous la même toxicité? Ces résultats donnent le volume consommé. Faudrait voir aussi la vente et le profit généré.

Bon, classer le souffre et l'huile de vaseline dans les produits dangereux est un leurre, il existe des produits infiniment plus  toxiques qui sont utilisés et qui n'apparaissent pas sur la liste (pesticides systémiques etc....) 

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

Bonjour Erik et merci de votre pertinente remarque !

En effet, les achats de pesticides sont affichés en valeur absolue sur la carte – c'est pour cela que nous proposons un système de calques, avec la possibilité d'afficher les surfaces agricoles utiles des communes et d'autres données, comme les types de cultures pratiquées.

Par ailleurs, les achats de pesticides sont bien rapportés à la surface agricole utile dans le second graphique de l'article, une treemap par régions.

Bonjour

Il pourrait être intéressant de rajouter un calque "nombre de cancers déclarés" en superposition à cette infographie.

Bonsoir Donatien pourquoi ne pas avoir afficher sur votre carte le ratio kg/ha de surface utile qui est un indicateur qui permet vraiment de comoarer les communes? et pour quoi la sau est donnée en % de la surface totale et non pas en hectare? on a un pzu l ilpresdion que tout est fait pour interdire de vraiment comparer....peut on avoir acczs aux donnees sources?
  • Nouveau
  • 04/07/2019 14:22
  • Par

Ça aurait été bien que les COM (Collectivités d'outre Mer) aient été prises en compte.

Gaffe, l'ironie est un procédé qui peut être difficile à manier. Imaginez un instant que votre pseudo soit associé à ceux de la défense des "bienveillantes" qui pullulent en notre planète violentée?

laughing

Faite gaffe, vous aller finir soit en dépression soit de droite :)

..y manque que le nom des acheteurs,

Pourquoi ne pas faire le même type de carte, mais avec par exemple:

- le nombre de bénéficiaires du RMI

- même chose pour les autres types d'allocations

- l'impôt moyen payé sur le revenu

- taux de criminalité décomposé par type de délit

- taux d'échec scolaire

- taux d'absentéisme

- etc. etc...

Cela existe pour certains critères de recherche que vous énoncez :

http://map.datafrance.info/population?d.d1.id=initiatives-transition-energetique&d.d1.gr=marker&d.d1.y=2015&d.d1.gp=nom&d.d1.on=1&d.d1.slug=d1&d.d2.id=revenus&d.d2.gr=departement&d.d2.y=2011&d.d2.gp=revenu-median&d.d2.on=1&d.d2.slug=d2&utm_medium=datagouv&utm_source=datagouv&utm_campaign=reuse_transition_energetique&coords.lat=46.46813299215554&coords.lng=-0.384521484375&zoom=6

Juste un mot. Cet article n'apprend rien de nouveau. Depuis longtemps la France = BNP

BetonNucléairePesticides

La relation viticulture = glyphosate n'est pas vérifiée dans pas mal de terroirs (entre autres Muscadet, Alsace, Champagne) il ne faut donc pas stigmatiser certaines catégories d'agriculteurs mais plutôt décourager les mauvaises pratiques, c'est à mon avis le but salutaire de cet article. Encourager la conversion au désherbage mécanique (efficace mais plus cher) et mieux encore au paillage (à la fois économique, écologique et efficace) https://www.france-miscanthus.org/2018/07/23/du-paillage-ecologique-pour-les-vignes/ 

Tout espoir n'est donc pas perdu pour le vin, et que vive la permavigne!

Attention le paillage attire les insectes , ils sont bien là dedans !!!!

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.
Il n’y a pas les DOM et c’est vraiment dommage...

Nous en avons dans notre nourriture

Cela tue les sols

Passe dans ruisseaux et rivière. Adieu poissons, mollusques et insecte. adieu les oiseaux.

Et ces tonnages s'additionnent année après année dans mers et océans. Merci pour la faune et la flore marine...

Déni de nocivité. L'industrie chimique fait ses profits. Et proclame  Pas d'alternative....

Les gouvernants sont heureux et protègent la mort.

Bonjour ,

En télechargeant le fichier en format csv excel , on obtient la liste détaillée des produits répartis par code postal. L'entrée se fait par le numéro AMM.

Il faut rechercher "manuellement" la correspondance entre le numéro AMM et une fiche technique pour savoir de quel substance il s'agit.

Savez vous s'il existe une liste synthétique des pesticides qui pourrait faciliter l'analyse ( à partir des numéro AMM) ? Si cette liste peut contenir des informations sur le niveau de dangerosité du produit en question, ce serait parfait !

Cdt

Merci de cette précision fort nécessaire, mais pourriez vous être plus précis, car je ne comprends pas de quel fichier il s'agit et n'ai pu le télécharger. Je ne vois que la carte et il ne s'affiche que les noms de communes associés au code postal et les kg.

Bonjour, 

Un liste synthétique des pesticides est très difficile à obtenir mais vous pouvez regarder pour chaque produit les infos officielles sur https://ephy.anses.fr/ en entrant le numéro de l'AMM.

Cdt.

Il s'agit du lien en début d'article :

http://www.data.eaufrance.fr/jdd/a69c8e76-13e1-4f87-9f9d-1705468b7221

Plusieurs fichiers sont téléchargeables (par régions) .

Cdt

Merci

  • Nouveau
  • 04/07/2019 19:17
  • Par

Le principe pollueurs payeurs doit s’appliquer tant à l’industrie qu’aux vendeurs qu’au x utilisateurs et aussi des politiciens qui savent mais n’agissent pasIls sont tous concernés et responsables des dommages qu’ils causent à l’environnement,à la biodiversité ainsi qu’à la santé des populations.

  • Nouveau
  • 04/07/2019 20:06
  • Par
Vous avez vraiment un soucis avec les versions portables. C'est assez pénibles, commentaires compliqués, et cet article inexploitable.

Dans tous ces commentaires, on ne parle pas d'une chose très importante, savez-vous combien touche nos agriculteurs avec la Pac......c'est d'actualité.....il existe une obligation européennes depuis 2017,de publier chaque année un fichier exel national qui détaille toutes les sommes perçues par nos agriculteurs qui n'embauchent pas beaucoup..et préfèrent utiliser des pesticides....Vous tapez sur Google: détail des bénéficiares d'aides  PAC et vous aurez le détail de toute la France par commune pour les 2 dernières années versées. C'est édifiant....

 

Un agriculteur, qui est également journaliste au Figaro a écrit un article qui s'intitule:"Pourquoi un agriculteur se suicident tous les 2 jours en France" ce qu'il dit sur la répartition de la Pac est révélateur....comme toujours, l'argent sait toujours trouver son chemin????

http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2018/08/17/31003-20180817ARTFIG00252-pourquoi-un-agriculteur-se-suicide-t-il-tous-les-deux-jours-en-france.php

  • Nouveau
  • 04/07/2019 21:13
  • Par

"Quand Élise Lucet a fait son show [revoir sur le site de France 2 le numéro d’« Envoyé spécial » consacré au glyphosate – ndlr], elle n’a jamais fait de demande à la Cada. Si elle l’avait fait, le cabinet du ministère se serait couché, il n’aurait pas tenu le choc."

Parce qu'elle sait jusqu'où ne pas aller trop loin ?

Oui ! Elle fait régulièrement des '' shows '' . C est bien remarqué et c'est bien de le souligner .

Et , en effet , - elle et son equipe connaissent les limites de l'exercice.

Tout le monde peut saisir la CADA.

Si vous connaissez les références du document recherché, vous pouvez faire cette demande.

Le Ministère concerné refusera peut être de communiquer les documents demandés. Il faudra alors saisir le Tribunal Administratif.

 

 

  • Nouveau
  • 04/07/2019 21:24
  • Par

Pouvez vous aussi inclure la Corse ou l'île n'a pas été étudiée?

Merci

Elle est dans le golfe de Gènes, en bas à droite.

Je tiens à saluer votre travail collectif Etudiant.e.s de l'IUT de Lannion. 

Très cordialement à vous.

Des agriculteurs se sont fait agresser lors de traitements de leurs cultures - même des agriculteurs bio qui traitaient avec du bio!- et ce genre de publication favorise ces comportements... Je vois beaucoup d Ayatollahs aux idées fortes et simplistes. "Vous voyez cette carte qui répertorie les "empoisonneurs"?... Vous avez vu tout ce qu' ils balancent dans notre commune?! Le gouvernement ne fait rien? ...Allons les corriger nous même ! ..." Ou alors à quoi ça sert ce genre d étude? Chaque culture a son lot de maladies, ravageurs, carences, et donc un certain nombre de traitements pour y remédier. Il suffit de faire l'addition du poids des produits utilisés pour chaque culture et de multiplier ce poids par les surfaces de ces cultures sur votre commune. Ça doit donner une estimation proche du réel. A adapter à chaque region. Il n y a pas de problème de transparence. L' agriculture est très previsible : à partir d un certain seuil de nuisibilité il faut traiter, sinon vous perdez votre récolte -ou du moins votre bénéfice... L agriculture est un sujet passionnant mais d une telle complexité dans toutes ses composantes qu un avis tranché, binaire et simpliste est la signature d une grande ignorance.
Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

"Chaque culture a son lot de maladies, ravageurs, carences, et donc un certain nombre de traitements pour y remédier"

et pourtant vous finissez par dire

"L'agriculture est un sujet passionnant mais d une telle complexité dans toutes ses composantes qu'un avis tranché, binaire et simpliste est la signature d une grande ignorance."

Si j'approuve la fin de votre commentaire, puisque nous partageons la même passion, il me parait assez paradoxal de lier maladies à traitement comme lien binaire et  je vais vous ouvrir à un peu de notre expérience.

Nous sommes un petit groupe de paysans maraîchers en bio qui faisons de la recherche avec des semences paysannes (RSP) et nous nous apercevons qu'avec de telles semences dans un sol vivant, nos cultures sont de plus en plus robustes. ex sur oignons nous avons progressivement diminué le cuivre jusqu'à ne plus en mettre depuis 2 ans et cette année encore rien. Nos rencontres avec collègues qui ne sont pas en bio montrent qu'ils ont au contraire de plus en plus de Pb sanitaires. Il semblerait donc que c'est sol (microorganismes) + semences dites paysannes qui fait cette robustesse. Les SP sont des semences dont la génétique n'est ni homogènes ni stable comme le préconise (sinon l'exige) la législation. c'est leur force de pouvoir se lier préférentiellement aux micro organismes symbiotiques plutôt que pathogènes.

je dis "il semblerait"

Il y a des recherches institutionnelles depuis longtemps sur le bénéfice symbiose résistance aux pathogènes. Or engrais et pesticides minimisent ce processus jusqu'à l'annuler.

Vous pouvez lire le livre de Marc-André Selosse qui se lit comme un roman "jamais seul" et ses cours sur le net. c'est un bon début.

le souci, c'est que ce sont des start up qui ont compris qu'ils pouvaient en tirer profit en vendant des microorganismes. Or, au niveau biologique en multipliant le même glomus ou autre qu'adviendra til de l'écosystème qui va être l'objet d'un changement massif d'un coup ? Au niveau sociétal, on ne sort pas du problème de la financiarisation.

On ne sort pas non plus de la relation binaire : maladie =pathogène= traitement immédiat.

Avec sol vivant + Semences paysannes on rallonge le circuit, on met en oeuvre un circuit qui a plus de chances de s'auto réguler car nous avançons avec le temps du vivant Si l'effet immédiat n'est pas garanti, il semble plus efficace à long terme. C'est de ce côté qu'il me semble nécessaire que la recherche avance (Au Réseau Semences Paysannes on y travaille) et que les citoyens s'informent et nous soutiennent.

Qu’est ce que l’île de Noirmoutier fait avec 55 tonnes de pesticide ?
Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

Bonjour,

Les communes dont le code postal commence par 23 sont en Creuse et non en Corrèze (carte de france interactive de l'article).

 

Tout ceci ne donne pas la nausée, mais le crabe......

Cette carte devrait être mise en accès libre, de façon à faire baisser le marché immobilier des communes qui achètent davantage de pesticides et les décourager ainsi à le faire.

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

Sauf erreur, je ne vois pas de classement en % par rapport à la surface cultivée.

Bonjour

Sur des sujets connexes, voir la situation corrézienne sur mon blog.

Bonne journée quand même

 

 

Merci pour cette  une première "photo" globale. maintenant il faut entrer dans le plus  "local"...

le ratio pesticides /surface cultivée par ex : Oignon Doux des Cévennes très très intensif et t petites surfaces et gros ratio

le ratio volume d'eau d'irrigation / surface cultivée

différencier molécules hyper-actives ( mutagènes, cancérigènes, perturbateurs endocriniens... ) et molécules minérales naturelles comme souffre,cuivre,argile..( avec certes les risques d'accumulation et de transfert dans les nappes d'eau )

Vive le BIO

 

  • Nouveau
  • 05/07/2019 11:53
  • Par

A noter que les départements limitrophes de l'Italie et de l'Espagne se fournissent beaucoup dans ces pays qui n'ont pas une législation aussi rigoriste . Ce n'est pas pris en compte .

  • Nouveau
  • 05/07/2019 13:09
  • Par

Excellent. Dommage que le pourcentage par rapport à la surface cultivée ne soit pas disponible.

Il faut aussi se rappeller qu'avec l'avénement des engrais minéraux d'abord puis des produits phytosanitaires les rendements se sont envolés (x5 au bas mot), les famines n'existent plus dans les pays développés notamment grâce aux produits phytosanitaires (la mondialisation aide aussi en mutualisant la production sur des régions du monde très différentes), et les intoxications liés aux toxines fongiques se développant sur les grains sont largement héradiquées. 

Conséquence logique, l'espérance de vie et de vie en bonne santé de la population n'a fait qu'augmenter. Bien sûr, la médecine et l'hygiène ont joué aussi un rôle important mais certainement incomparable à l'héradication de la malnutrition qui était le lot de la majorité de la population jusqu'au XIXème siècle en France comme au XIXème siècle en Suède!

Les produits phytosanitaires ont par conséquent et de manière évidente eu un effet plus bénéfique que toxique sur la population humaine !

Si il y a une population exposée aux produits phytosanitaires c'est celle des agriculteurs. Tout commentaire agressif à leur encontre inverse les rôles : ils sont sacrifiés depuis des décennies par le système pour notre engraissement à tous. Ils sont bien plus victimes que bourreau, d'où, logiquement leur taux de suicide qui n'a de comparable que celui de la police. 

Il n'y a pas aujourd'hui, ou si peu, de morts directement liées aux produits phytosanitaires et seulement chez les agriculteurs. Par contre, les suicides se succèdent au rythme de plus de 150 par an, notamment à cause de l'image d'empoisonneurs que leur renvoi en permanence la société. 

Réfrenez donc s'il vous plaît vos commentaires aux relents haineux qui sont collectivement directement criminels bien plus que l'épandage (tout aussi collectif) de pesticides dans notre environnement. 

C'est peut être en train de changer...

L'avenir aura une face très différente de celle du passe,... changement climatique assuré...

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

Demain , j’arrête le pinard...

Des erreurs, Boussac, Boussac Bourg Lavaufranche, Bouganeuf etc  c'est la Creuse.

Préfecture Guéret

Souvenez vous :La Souterraine ( avec GM&S)

 

A signaler à vos journalistes apprentis de Lannion, la Creuse existe.

ACCORD avec le MERCOSUR !!!!

                                SCANDALE pur  & SIMPLE !

Le Sénateur    L R  , JEAN BAPTISTE   LEMOINE    justifie    sans difficulté   l importation   de  

`90 000 Tonnes  de VIANDE   sur le territiore Européen      en franchise de contrôle   des  viandes ainsi que leure  traçabilité  , les pays  du Mercosur   sont connus pour     dire  OUI oui &  faire le contraire    !!! 

NON obstant   cette future Arnaque qui se prépare  ,  ces  viandes  vont bénéficier  d'une franchise de TVA  .......!!!!!! notamment sur la france  !!!   voir un taux  réduit  .... c est de l assassinat  pure et simple  !!! 

On  se FOU de  QUIiiiiiiiiiiiii ! 

Les  éleveurs   vont  être  hors circuit   aux  niveau de leurs  tarifs   de vente   !!!  c'est  un ASSASSINA    pur  et simple  de la  Filière  .......  ! 

Ce  type  est  complètement Irreeeesssssspoooonnnsable   et ce  en toute  conscience  !!! 

Monsieur    LEMOYNE    vous devriez  avoir  HONTE  !!!!  

!

TOUT  cela pour privilégier   la filière   Viticole  !!!!!   .......... avec ses "   VINS  POLLUES  "  bourrés de  pesticides  , à effets  Cancérigène  avérés  !!!! 

!

Hallucinant  !!!! 

Et c’est pas avec le sbire De Rugy que ça va s’arranger yell

Pour ceux qui veulent soutenir le maire de Langouet.

https://soutien-langouet.agirpourlenvironnement.org/?utm_source=sendinblue&utm_campaign=CAptition__SOUTENEZ_le_maire_de_Langout_oppos_aux_pesticides_!&utm_medium=email

 

APPEL   au  BOYCOTTE    pure et simple : 

J e m 'explique   passant    par  la vallée de la DURANCE  .... traverçant    les  "  Kilomètres   d' exploitation  !! "    de   " Pommiers     sous  Filets   "  

Halluçinant    !!!!!     des    "    Milliers  de   Filets  de CONFINEMENT  !!!   "    à  perte de vue  ....  Baptisés   L ' horreur   Humotisitque     les   " VERGERS  de PROVENCE  "  .... passant  cette  fois en fin de périple   Autoroutier  ... sur la  Nationale  .......  et ce   au  plus    de l' espace  "   VERGERS de PROVENCE "   .....un  jet     " mal  réglé  , dirigé  "  à travers la déchirure d une  bâche  !!!! ouvrant une    trou    à   aspergé  la  voiture  côté passager  .......  aspergeant   la " saloperie    "dite "  Laitance !!!  de pesticide  , appelé  aussi    " cocktail  "   de   " protection  "   .....mélange  sordide de  pesticide   à  haute  teneur  avérée    cancérigène !!!! 

Bref  .... n 'essuyant  surtout pas    " l eau   "  en apparence  projetée  , en fait après  séchage  .... toutes les gouttes     révélant      leur  contenu  .... de traces nettes  de la forme  intégrale de la gooutte , matière  " laiteuse "  opaque  dense    d'un  Blanc    Griseux  !!!! .... pas inquiétant du tout  cool,  mais  à  " l ignominie  révélatrice   "  " dénonçant  , prouvant  , cette  toxicité  ,  la polution  méthodique du Fruit  ..... ces  jets   arrosant ces  " pommiers    "  en permanence  ......!

Produits  ....   estampillés  dits    de  " FRANCE   "  

des merveilles  "  VERGERS  de PROVENCE  "   

!

Alors la campagne ,   5 fruits  et légumes par  jour  ????? 

          traîter  la   population de la sorte  ,  c 'est de l incitation  à l intoxication progressive  et méthodique  ..... 

Le   constat n'est pas nouveau  , c 'est évident  ......   !  

Mais nous sommes  arrivé à un constat   SUICIDAIRE .... enfin pour raccrocher l 'actualité   ........   cet  Accord du MERCOSUR   est une   Ignominie  .....  c 'est   mettre la dernière main  à  la   destruction  méthodique   par   les Politiques   au  peu qu il restait des Filières  !!!

POUR  ce qui est  de la F N S  E A    .... elle a  été  débarrassée    de son  PDG  lui corrompu  ........ débarrassée de façon  étrange  !!!! .....  son nouveau  "  patron "  semble  continuer  selon  le même  modus  opérendi    sur la  ligne  d 'action  depolitique agraire  !!! 

Bref  à   Minima  :

          appel  au BOYCOTTE  

des

 fruits &  légumes  dit  Vergers de  Provence 

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale

Cette enquête en deux volets a été réalisée par neuf étudiants en licence professionnelle de journalisme spécialité web à l’IUT de Lannion (Côtes-d'Armor), qui ont eu accès en exclusivité à la base de données de l’Agence française pour la biodiversité. Ils ont été encadrés par David Prochasson, Laurence Dierickx, Philippe Gestin et Olivier Trédan, enseignants à l’IUT, et Donatien Huet, à Mediapart.

L’article a été mis à jour le 4 juillet 2019 à 17 heures avec plusieurs précisions sur la publication en ligne des jeux de données le 1er juillet.