Affaire des quotas dans le foot: un dirigeant de la FFF licencié

André Prévosto, directeur adjoint de la Fédération française de football (FFF), a été licencié par son nouveau président, Noël Le Graët, a annoncé celui-ci, jeudi, lors d'une conférence de presse.

Cet article est en accès libre. L’information nous protège ! Je m’abonne

André Prévosto, directeur adjoint de la Fédération française de football (FFF), a été licencié par son nouveau président, Noël Le Graët, a annoncé celui-ci, jeudi, lors d'une conférence de presse. M. Prévosto avait été l'un des principaux protagonistes mis en cause dans l'affaire des quotas discriminatoires, révélée fin avril par Mediapart (voir la boîte "Lire aussi").

André Prévosto avait reçu, en novembre 2010, des mains d'un cadre de la Direction technique nationale (DTN), Mohamed Belkacemi, l'enregistrement clandestin d'une réunion à l'origine du scandale. Mais il n'en avait rien fait.

Le désormais ex-directeur adjoint de la FFF avait déjà été mis à pied six jours. «Je n'ai pas souhaité continuer à travailler avec M. Prévosto et j'ai donc mené une transaction pour qu'il puisse immédiatement quitter la fédération», a expliqué Noël Le Graët. «Le licenciement d'André Prévosto a été confirmé ce matin (jeudi) par le comité exécutif par neuf voix contre une», a indiqué le président de la FFF.

Pas de mobilisation sans confiance
Pas de confiance sans vérité
Soutenez-nous