Sous le soleil, un autre alpinisme

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Dans un joli petit livre initialement paru en 1984 et consacré à Pierre Gaspard, guide, paysan, chasseur de chamois et surtout premier ascensionniste de la Meije en 1877, Roger Canac définit l’alpinisme comme étant aussi un « patrimoine qui ne se touche ni ne se voit, un patrimoine de l’esprit ».