Nyssen-Capitani, la plus publique des réussites privées

Par Eric Besatti et Hélène Servel

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Lors de sa prise de fonctions au ministère de la culture, la presse a salué la capitaine d'industrie. Avec son mari, le propriétaire foncier arlésien Jean-Paul Capitani, Françoise Nyssen a développé un sérieux savoir-faire dans le dialogue avec les institutions et la récolte d'argent public. Tout commence en 1982 sur les bords du Rhône. Jean-Paul Capitani, propriétaire d'un îlot de maisons, loue des espaces à un cinéma, « Le passage », et y installe la librairie Actes Sud d'Hubert Nyssen.