Les stéréotypes freinent la mixité dans l'automobile

Par
La proportion de femmes ingénieures et techniciennes dans le secteur automobile dépasse rarement 20% et il reste nécessaire de combattre auprès des jeunes filles les stéréotypes et leur méconnaissance de l'industrie, estime la présidente et fondatrice de l'association "Elles bougent".

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - La proportion de femmes ingénieures et techniciennes dans le secteur automobile dépasse rarement 20% et il reste nécessaire de combattre auprès des jeunes filles les stéréotypes et leur méconnaissance de l'industrie, estime la présidente et fondatrice de l'association "Elles bougent".