Lubrizol: l’opposition dénonce les failles gouvernementales

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Après la cacophonie gouvernementale, les oppositions montent au créneau. Mardi 1er octobre, le député François Ruffin empoigne le micro à l’Assemblée nationale pour interpeller la ministre Élisabeth Borne : « Quels produits ont brûlé ? Vous ne répondez pas à ma question ! Nous sommes cinq jours après cette catastrophe majeure ! Vous le savez, vous avez cette liste, pourquoi vous ne l’avez pas rendue publique plus rapidement ? », hurle presque le député de La France insoumise sous les hochements de tête de la gauche de l’hémicycle, et quelques huées de la majorité.