Pierre Laurent emmène le PCF vers un «soutien critique» à Mélenchon

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le parti communiste français s'oriente vers un « soutien critique », mais un soutien quand même, à la candidature de Mélenchon. La conférence nationale du PCF, qui réunit le conseil national du parti, des délégations élues par les conseils départementaux et des délégations élues par les groupes à l’Assemblée et au Sénat, est appelée à trancher samedi 5 novembre : le parti s’oriente vers un soutien au candidat de la France insoumise pour la prochaine présidentielle, en 2017. Certes, les 50 000 adhérents environ ont encore à se prononcer d’ici à fin novembre ou début décembre – la date exacte sera connue samedi. Certes, surtout, ce soutien se fait du bout des lèvres, ou, comme l’a dit Pierre Laurent vendredi matin à la presse, « le PCF conservera sa liberté de parole dans la campagne ». Mais le PCF avait-il vraiment le choix ?