France Télécom: le futur PDG interdit à Bercy

Par

Proche de Nicolas Sarkozy et ancien directeur de cabinet de Christine Lagarde au ministère des finances, Stéphane Richard, qui est passé chez France Télécom au printemps, va devenir directeur général délégué du groupe à compter du 1er janvier 2010. Le nouveau promu est dans une situation ubuesque: la Commission de déontologie, le 14 octobre, lui fait interdiction d'avoir la moindre relation avec la plupart des membres des cabinets du ministère des finances et du secrétariat d'Etat à l'industrie. En clair, le futur patron de France Télécom est quasi interdit de séjour à Bercy, qui est le quartier général de son actionnaire principal, l'Etat!

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C'est une nouvelle que toute la presse a annoncée en milieu de semaine: ancien directeur de cabinet de Christine Lagarde au ministère des finances, Stéphane Richard, qui est passé à France Télécom/Orange au printemps, va devenir directeur général délégué du groupe à compter du 1er janvier 2010. En clair, il devient officiellement le n°2 du groupe, sinon le n°1 bis, en bonne position donc pour succéder au PDG Didier Lombard, à la mi-2011.