Jacques Ginestié : «Des enseignants qui découvriront le métier en même temps que leurs élèves»

Par
Entretien avec Jacques Ginestié, formateur à l’IUFM d’Aix-Marseille depuis sa création en 1991, sur la réforme de la formation des maîtres qui prévoit le recrutement des professeurs au niveau master 2(bac plus cinq) et de la confier aux universités via desmasters.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les textes réglementaires de la réforme de la formation des enseignants seront finalement présentés au Conseil national de l'enseignement supérieur et de la recherche 19 décembre 2009, quelques jours après ceux de la réforme du lycée. Près d’un an de «consultations», pour choisir au final «la pire des solutions» selon Jacques Ginestié, directeur de l’institut universitaire de formation des maîtres (IUFM) d’Aix-Marseille. La réforme prévoit le recrutement des professeurs au niveau master 2 (bac plus cinq) et de confier la formation aux universités via des masters.