Maintien de l'ordre à Paris: «Si on continue comme ça, il y aura des morts»

Par
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

La principale revendication étant d’avancer les vacances de Noel , comme d’habitude ....

"Les gilets jaunes représentent 0,65% de la population active"

Pffff ffff fffffff PFFFFFFFF HAAAAAAA HA HA HA HA HA HA HA HA HA HA HA ha ha ha ha ha ha hi hi hi hi...  ...  fiiiuu...

"commentaire... lamentable... Tu me fais honte... Quoiqu'il se passe... Les gilets jaunes représentent... la population... et vont... gouverner la France"

Je retravaille un peu votre commentaire. Le fond était caché par une médiocrité intellectuelle partisane qui avait salopé tout votre pamphlet. Faites plus attention lorsque vous effectuez vos relectures tout en reluquant la photo de Macron que vous gardez au-dessus de votre bureau. Vous éclaboussez tout!

En 2016, selon l' enquête Emploi , la population active au sens du Bureau international du travail (BIT) est estimée à 29,6 millions de personnes de 15 ans ou plus en France (hors Mayotte). Elle regroupe 26,6 millions d'actifs ayant un emploi et 3,0 millions de personnes au chômage.27 févr. 2018

30 millions x 0.65% = 195 000 

Or le Figaro donne 287 000 manifestants gilets jaunes le 17 novembre, pic de la manifestation.  http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2018/11/17/20002-20181117ARTFIG00057-gilets-jaunes-1000-rassemblements-et-50000-manifestants-a-la-mi-journee.php

Les chiffres de notre ami sont donc plutôt modestes et ne prêtent visiblement pas tant à rire. C'est encore une fois tout le pb de vouloir débattre ou vouloir affirmer son égo en ridiculisant son interlocuteur. 

"La principale revendication étant d’avancer les vacances de Noel , comme d’habitude .... "

Si cela avance la destitution de Macron, et renvoie toute sa clique sur leur lieu de naissance, les égouts, alors je dis oui. Merci de soutenir le mouvement, je savais que vous feriez le bon choix et que vous apporteriez des idées brillantes pour que le peuple triomphe.

Mon cher Cédric

Votre propos se défend, mais c'est avant tout un pb de définition. On aurait aussi bien pu prendre comme définition le seul comptage des 17 000 gilets jaunes présents sur les barrages.

En fait, j'ai cherché ce que voulait dire l'auteur du commentaire pour comprendre son propos quand vous ne vous êtes préoccupé que de le ridiculiser pour vous affirmer. La est toute la différence. Si vous aviez débattu dans un sens constructif, vous auriez de suite élaboré la réponse que vous venez de faire et convenu que vous étiez simplement sur un comptage différent. Il n'y avait pas matière à opposition sur le propos initial, juste à compléter et affiner. C'est ainsi qu'on peut arriver à un consensus, pas par l'agression.

Pour le reste, si vous voulez vous victimiser, faites donc un club avec tous les violents que je dénonce régulièrement. Encore quelques uns aujourd’hui. La charte me donne un droit que j'entends réclamer et ce n'est que parce que je suis quasiment seul à râler contre tous ces comportements égotiques déviants qu'ils peuvent exister. Si tout le monde gueulait avec moi, le modérateur se sentirait bien plus enclin à dépublier et à régler le pb en amont.

"Votre propos se défend, mais c'est avant tout un pb de définition. On aurait aussi bien pu prendre comme définition le seul comptage des 17 000 gilets jaunes présents sur les barrages."

Monsieur Thierry, si vous aviez entièrement lu mon commentaire, vous auriez vu que j'ai affirmé et démontré que l'erreur de ce pourcentage n'est pas liée à une histoire de définition, mais qu'il est entièrement faux. Dans quelle discussion comptez-vous intégrer la définition de 17000 manifestants présents sur les barrages? Cela n'est mentionné nulle part, c'est parfaitement inutile et n'est absolument pas le sujet.

"En fait, j'ai cherché ce que voulait dire l'auteur du commentaire pour comprendre son propos quand vous ne vous êtes préoccupé que de le ridiculiser pour vous affirmer. La est toute la différence."

Le commentaire est parfaitement partisan, il est structuré pour dénigrer et décrédibiliser le mouvement des gilets jaunes et il inclut une fausse donnée. Le but est de prouver la faible approbation du mouvement, en montrant, grâce à un pourcentage sorti de nulle part, que les gilets jaunes ne représentent personne. Ne me remerciez pas, je suis toujours ravi de pouvoir vous aider dans votre développement intellectuel. Cela me réjouit de savoir que vous avez passé le cap des lettres dans le bac à sable, et que vous êtes passé à la décomposition de phrases simples.

"Les gilets jaunes représentent 0,65% de la population active et vont décider pour tout le monde, on va demander à Mme MICHU de gouverner la France?"

Le verbe utilisé est "représenter", l'on représente, par l'action, la présence ou les paroles la population, ce terme n'est absolument pas ambigu. Il est confirmé par la suite du commentaire "et vont décider pour tout le monde" ce qui montre que "représenter" était bien à sa place et murement réfléchi. Demander à Mme Michu de gouverner la France et une insulte lancée aux gilets jaunes, pour spéculer sur leur incapacité à émettre toute proposition politique cohérente. L'aspect condensé de l'insulte peut aussi définir le manque prononcé d'intelligence des manifestants et soutiens du mouvement. Cette analyse est toutefois sujette à débat, mais je doute que ce soit de cela que vous souhaitiez parler.

Votre capacité à surdévelopper un propos aussi faible est surprenante. Cette manoeuvre vous permettant de feindre la maitrise de votre catastrophique entrée dans la conversation, où, après vous être malencontreusement vautré sur le tapis, vous essayez d'imposer l'ambiguïté fumeuse pour ne pas admettre l'évidence. Mais vous prenez le mauvais tube, c'est du ketchup que vous appliquez sur votre bosse.

Si j'avais cherché à m'affirmer, j'aurais posté un commentaire complet, comme je l'ai fait avec vous, et non une remarque succincte de mon opinion. Ce ne sont pas les mots qui me manquent, comme vous allez vous en apercevoir. En revanche, le fait que vous ayez brièvement lu son commentaire, sans le comprendre malgré l'évidence, et que vous m'ayez répondu dans la précipitation sans même réfléchir à votre propos, garni au passage d'une insulte, m'invite à l'envisager pour vous. Par ailleurs, il n'est pas besoin d'argumenter sur le sujet, puisque l'intégralité de la presse en a déjà parlé et que toute personne affirmant quelque chose ou défendant une affirmation sur le sujet se doit d'être au courant.

"Si vous aviez débattu dans un sens constructif, vous auriez de suite élaboré la réponse que vous venez de faire et convenu que vous étiez simplement sur un comptage différent."

Nous parlons malheureusement du même comptage, ceci ne pourra pas vous servir d'excuse, j'en suis navré. Vous n'avez pas prouvé que son comptage définissait les manifestants présents lors d'une date précise et qu'il était relevé par le gouvernement. Vous avez par ailleurs démontré que son comptage était faux, malgré ce que vous tentez de faire croire, en donnant les résultats de vos calculs, qui ne correspondent pas à la réalité.

Enfin, vous ne vous êtes pas demandé d'où sortait ce pourcentage, le prenant comme un fait parfaitement valide, ne nécessitant pas de sources ou d'explications et pouvant se permettre les ambiguïtés les plus larges. Les faits que je vous ai donnés en revanche ne constituent à vos yeux que des arguments qui se tiennent vaguement. L'objectivité et l'honnêteté ne sont définitivement pas votre tasse de thé.

Vous vous êtes lamentablement planté dans les grandes lignes, en ne survolant que le commentaire pour vous empresser de poser votre petit vomi orgueilleux. Partant, contre toute logique, du principe que ce commentaire souhaitait définir le pourcentage de guérilleros, alors que la phrase, explicite, parlait du pourcentage des représentés par le mouvement. Il serait bête d'assimiler ce nombre aux seuls manifestants, comptés manuellement par de courageux mythomanes que vous semblez admirer.

"Il n'y avait pas matière à opposition sur le propos initial, juste à compléter et affiner. C'est ainsi qu'on peut arriver à un consensus, pas par l'agression."

Il est plaisant de constater que vous m'enjoignez encore à ne pas opposer de résistance à vos douces conclusions. Leur pertinence n'a d'égal que leur étrange capacité à accélérer la vélocité des molettes de toute souris croisant leur chemin. Je ne peux malheureusement pas accéder à votre requête, me demandant de ne pas m'opposer à un commentaire fallacieux et malhonnête. Je me permettrai par ailleurs de le revendiquer avec la forme que je désire. Si celle-ci heurte votre santé mentale, cela ne m'émeut guère.

M'inviter à un consensus est une idée hautement farfelue, un partisan doublé d'un troll, dont vous respectez scrupuleusement les préceptes en ne répondant pas à mes arguments, mais en attaquant ma personne et la forme employées par mes commentaires, et par définition une personne fermée au débat et au consensus. Cette personne ayant volontairement vomi des absurdités jusqu'à ridiculiser le concept même de désinformation, cela me conforte dans ma décision de persister dans cette approche et de travailler à rendre mes opinions plus incisives, afin que vous puissiez vous partager les fruits de mon labeur.

"Pour le reste, si vous voulez vous victimiser, faites donc un club avec tous les violents que je dénonce régulièrement."

Vous n'avez ni le poids, ni le talent, ni même l'ombre d'un soutien pour envisager d'être une menace capable de faire des victimes. Les commentateurs ayant participé à votre mascarade de solution finale envers les personnes qui osent vous contredirent, ont déjà quitté le navire. Je serais curieux de savoir ce qu'elles pensent de votre stratégie qui consiste à harceler et dénigrer des êtres humains au hasard de vos jugements arbitraires. Elles qui définissaient ce combat comme une aide aux victimes et en un soutien psychologique réconfortant, vous pissez allègrement sur tous ces concepts pour vous définir en justicier agressif et autoritaire. Vous êtes certainement le meilleur représentant qu'elles pouvaient espérer. j'espère néanmoins qu'elles n'attendent pas trop de résultats de votre part.

"Encore quelques uns aujourd’hui. La charte me donne un droit que j'entends réclamer et ce n'est que parce que je suis quasiment seul à râler contre tous ces comportements égotiques déviants qu'ils peuvent exister."

Mais je compte bien exister, que vous le vouliez ou non. Continuez donc à sauter partout, quand bien même le néant ne souhaiterait adhérer à votre petit club de suprémacistes intellectuelles, violents adeptes de la sélection surnaturelle. Votre inquisition poussiéreuse pour tenter d'éradiquer vos opposants et d'un comique affligeant.

Par ailleurs, votre seul droit est celui de respecter la charte, pas celui de la faire respecter. Vous n'avez aucune légitimité à harceler les commentateurs et vous feriez peut-être bien d'envisager de respecter vous-même cette charte, avant d'imaginer enfiler le costume en latex noir de la milice assermentée. Votre crédibilité n'en pourrait être que meilleur.

"Si tout le monde gueulait avec moi, le modérateur se sentirait bien plus enclin à dépublier et à régler le pb en amont."

C'est bien le problème, vous êtes seul, mais dans votre infinie bêtise, vous ne pensez pas une seule seconde faire fausse route. Bravant les dizaines d'avertissements qui vous ont été donnés pour vous enfoncer de plus en plus dans le ridicule. Celui du petit dictateur, juste assez intelligent pour formuler ses pensées, mais pas suffisamment pour les appliquer.

Pour revenir au sujet, puisque vous avez décidé de l'éviter pour partir sur une attaque ad hominem, et un plaidoyer larmoyant sur votre condition de héros solitaire et mal aimé, je vous fais part à mon tour de mes analyses concernant votre commentaire.

Ainsi, il m'est venu à l'esprit que monsieur Thierry pourrait être un partisan du gouvernement en place et entendrait faire sa promotion et sa communication, laissant son honnêteté au placard pour distiller et appuyer de fausses informations afin de décrédibiliser un mouvement social, dans lequel il ne se reconnaît pas. Ce qui permettrait de justifier cette apparition soudaine pour défendre un fake, quand bien même la majorité des commentateurs se serait déjà aperçue du problème. Mais ce n'est qu'une supposition, nous voilà donc avec trois options:

  1. Votre égo et la haine que vous éprouvez pour ma personne vous forcent à bondir sur chacun de mes commentaires afin de me punir. Cela vous aveugle néanmoins et votre précipitation ne vous permet pas toujours de remarquer votre lacet défait.
  2. Vous êtes un valeureux partisan de LREM sentant le bateau couler, et vous décidez d'affronter la tempête en usant des dernières armes dont vous disposez, le mensonge, la tromperie, et l'invective dans un condensé de fake-news.
  3. Vous êtes incompétent.

Il serait sage de vous faire tout petit maintenant. Après cette douloureuse expérience où votre égo, votre intellect et votre crédibilité ont été mis à rude épreuve. Personne ne vous en tiendra rigueur si vous partez vous cacher et je n'attends plus de commentaire de votre part. Jusqu'à ma prochaine contribution du moins, où votre traque perverse vous conduira à poster une ânerie de plus pour prendre une fessée supplémentaire.

Exact, je me suis fait la même réflexion en repensant aux propos du représentant des forces de l'ordre dans l'émission de France 2 dimanche soir.

C'est triste, mais on ne fait pas d'omelettes sans casser des œufs, on ne fait pas de révolutions sans blessés graves et sans morts. Ça ne fait que commencer.

Ils veulent tous faire pour que la nouvelle ne se répande pas, c'est désastreux pour eux.

Exact, suite à une grenade lacrymogène : détresse respiratoire aigüe.

Ce n'est pas une raison pour minimiser la responsabilité de l'Etat dans ce décès !

@JP BOUDINE

ce n'est pas ce que j'ai lu.

https://www.mediapart.fr/journal/france/031218/zineb-redouane-blessee-par-une-grenade-lacrymo-et-decedee-l-hopital-marseille

a moins que vous n'ayez des infos plus fraîches (sources svp)  

Je déplore les morts et les blessés graves. Je rappelle simplement ce qui va se passer dans les jours à venir (p.ex., comme cela s'est passé en Belgique récemment avec des barrages: un chirurgien n'a pu arriver à l'hôpital de Liège que quand la patiente venait de mourir). Je suis sûr d'ailleurs que des gars comme Mélanchon se réjouissent déjà à l'idée que cela va arriver. Après cela les Français pourront peut-être retourner aux urnes et laisser la place de Macron à Mélanchon ou à Le Pen. Je ne vois pas qui d'autre  pourrait alors "diriger" la France ... vers une petite guerre civile ??

C'est le genre de mecs qui doit se passer les Rambo en boucle tous les soirs.

On a les stimuli sexuels qu'on peut.

Va t'occuper de tes copains du Vlaams Belang et garde pour toi ton humanisme de pacotille.

Et à Toulouse un jeune de 28 ans dans le coma, encore un tir de flashball sous l'oreille.

Non, la violence n'est pas une fatalité, encore faut-il connaître les stratégies non-violentes, créatives et intelligentes, qui ont permis de belles victoires 

Cf différents manuels sur ce sujet et l'ouvrage de Popovic: "comment renverser un dictateur quand on est seul, tout petit et sans armes". 

Merci de ne pas confondre non-violence et passivité, comme le fait Gelderloos dans un livre où la conclusion ( inefficacité de la N-V) est posée sans recherche contradictoire, et s'oppose à  plusieurs thèses universitaires. 

La métaphore de l'omelette me semble tout à fait inappropriée: quand on blesse ou tue des personnes, on n'avance pas politiquement, et ici,  il était question de violences des forces de l'ordre!!! La vieille dame est décédée suite à leurs tirs, c'est horrible.

 

Oui, mais attendez ! faut comparer ce qui est comparable ! Quand il dit qu'il redoute des morts, c'est des policiers morts ! Faudrait pas confondre !

La vieille dame, Rémy Fraisse et tous les autres, on s'en f... ils n'avaient qu'à pas être là !

Ils devaient plutôt penser à des morts "au combat", et non (pardon pour cette expression cynique) des "dommages collatéraux". Ce décès est à ranger dans la catégorie des accidents mortels, notamment du premier samedi. Maintenant, si certains ont des vidéos sur des violences policières injustifiées (je crois qu'il y a déjà quelque chose là-dessus), c'est là qu'il faut protester. Après ce qu'ils ont fait lors des manifs contre les lois El Khomri et Pénicaud, avec presque un encouragement en haut lieu...

  • Nouveau
  • 04/12/2018 16:43
  • Par

Sur Twitter, Hannabahia raconte sa journée de samedi, côté flics, dans un thread . C'est à lire.

Il aurait pu nous dire ce qu'il pensait de ses collègues :

© DylanCodronOfficiel

Ca rappelle les pauvres choux de la Manif pour tous qui découvraient, horrifiés, que les Crs faisaient du maintien de l'ordre, bombe lacrymogène comprise.

Effectivement beaucoup de gilets jaunes n'avaient guère d'expérience de manifestation, encore moins de manifs violentes dont ils ignoraient tout. Et cohabitaient manifestants pacifiques, manifestants moins pacifiques, casseurs opportunistes, activistes d'ultra-droite et d'ultra-gauche ; bref journée compliquée quand on est une gilet jaune de 75 ans qui vient à sa première manif.

casseurs opportunistes, activistes d'ultra-droite et d'ultra-gauche...

Vous êtes sûr de n'oublier personne, là dans votre liste ? cool

@ Alberteins

Bien vu. Joli dessin, didactique. Il ne suffit pas de leur donner des matraques, il faudrait aussi leur donner des cerveaux.

“Ventre affamé n'a pas d'oreille“Les tenants du pouvoir tant politique qu'économique devraient prendre conscience de ce dicton et agir de façon urgente pour calmer cette faim, et ensuite ou simultanément être capables de justifier les mesures qu'ils prennent par rapport au bien commun.(Et dé même pour nous citoyens)

Oui, le péché originel vient du gouvernement. C'est même l'essence de la méthode Macron que d'ignorer que la machine te roule dessus. Macron est un forceur de barrage routier.

Vu de la Belgique:

Je vous suis quant à vos inquiétudes sur la violence que votre police annonce. Ils disent: "il y aura des morts" donc s'ils le disent c'est pour pouvoir dire: " on avait prévenu". Ce samedi, il y a aura des morts, c'est sûr. Macron aime le conflit, entretient le conflit, il ne fait que cela dans les provocations, il aime aller débattre,  faire de la joute et mesurer ainsi son pouvoir. Il ne souhaite pas les morts mais pourrait en jouir sur le trône. Les casseurs sont fous de cette folie qui sert les causes même les plus justes et Macron ne servira que ce même paradoxe pour lui même et sa cause qu'il estime juste. Haine et amour joue à la balançoire comme la folie et la sagesse.

Aujourd'hui, Macron vous dit: "je vous ai compris et demain je ne vous ferai pas plus mal avec des taxes donc accepter votre douleur. Si vous n'acceptez pas votre douleur, vous pourriez en mourir sur le front".

L'arrogance est de Sire Constance et épouse le cynisme. Les corbeaux patients sont déjà sur les perchoirs et attendent… aux côtés des snipers.

"Et pourquoi pas tirer à balles réelles comme à Tian'anmen tant qu'à faire ?"

Que dire des motifs de la présence samedi dernier de snipers du Raid ou autres groupements d'intervention, carabines à lunettes en mains et en position de tir, sur des terrasses d'immeubles d'angles à l'Etoile ? 

Sûrement pas pour protéger des personnalités politiques inexistantes dans la foule, ou neutraliser d'éventuels groupes terroristes organisés pour qui ce n'était guère l'endroit adéquat. Signe d'une radicalisation de l'organisation répressive au moins ici par le ciblage d'éventuels meneurs sporadiques. Demain sera plus chaud encore...

Les policiers sont des humains comme les autres. Quand l'adrénaline est à son maximum, les réactions deviennent très impulsives. Dans ma jeunesse (j'ai 75 ans), j'ai participé à pas mal de manifs (notamment en 1968). J'étais assez malin pour ma casser dès que je sentais que des gars allaient commencer à casser et que la police allait vertement réagir. C'est un peu lâche, mais cela m'a gardé entier.

Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.

Pour divers motifs, ils font partie de ceux qui depuis l'enfance ont prioritairement "cultivé" leurs bas instincts. Peut-être sans en être pleinement conscients, nous les pressentions déjà à l'école communale...

Plus téméraires et aventuriers que les veules et furtifs mouchards, ils faisaient leurs "classes" dans les cours de récréation et sur les terrains sportifs. La formation professionnelle n'a fait qu'en "peaufiner".

Il ne faut guère attendre qu'ils rejoignent un jour les populations dont ils sont pourtant souvent issus. Le simple constat de leur manque de zèle et de sensibilité dans les tâches quotidiennes de soutien aux citoyens ordinaires, contrairement à la protection assidue apportée à leurs maîtres et tandis qu'ils les servent avec plaisir pour rançonner ou saisir le prolo, le tout sur fond de corporatisme forcené, ne laisse aucun doute et l'Histoire n'en infirme rien.

Il ne faut jamais généraliser, certes. Disons que nous pouvons peut-être un peu moins craindre les planqués administratifs, et compter sur quelques-uns de ceux qui ont rejoint leurs rangs par extrême nécessité économique, à condition qu'ils n'aient pas été trop contaminés en chemin.

"Mourrons pour des idées, d'accord, mais de mort lente".

Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.
Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.

Quelle idée de se mettre à sa fenêtre à 80 ans quand on n' a plus le cœur de ses 20 ans. Ce n'est pas raisonnable. Il faudrait penser à l'interdire.

La dame de 80 ans est décédée « d'un choc opératoire » ....

Chirurgiens Assassins! Chirurgiens Assassins! ....

Interdire la fenêtre ?

Il ne faut pas abuser de la lecture d'Alphonse Allais et d'Alfred Jarry.

Elle avait aussi un gros hématome sur la poitrine.....

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

Cherchez l'erreur !

1 er Décembre !

Environ 240  manifestants blessés   et .................23 policiers 

 412 interpellations .......

Une femme décédée ... ......

Cette journée a été marquée par des heurts violents, notamment à Paris où des voitures et des bâtiments ont été vandalisés, parfois incendiés, et où des affrontements entre forces de l'ordre et manifestants ont fait 263 blessés (dont 23 parmi les forces de l'ordre) selon un bilan officiel. 

https://www.nouvelobs.com/politique/20181130.OBS6388/gilets-jaunes-acte-3-263-blesses-et-412-interpellations-a-paris.html

 

 

L'article est écrit par Karl Laske qui est connu pour avoir ses petites entrées dans la police. Voilà l'explication.

Dans la famille délation, un Amy qui vous veut du bien.

Hey, Jeannot Lapin, t'as fini de faire ta donneuse : y a plus personne à tondre.

une subjectivité autoritaire et totalitaire, tout simplement mon bon monsieur!

un certain goût pour la souffrance des autres, voire leur mort !

https://reporterre.net/Le-traite-de-Lisbonne-ouvre-la

le traité de Lisbonne ouvre la porte à la peine de mort.

Ils sont couverts

La mort d'un rien, ça ne fait "rien"

on ne peut mieux dire!

Beaucoup de policiers sont écœurés et le disent. Dans ce cas, les chefs ne les envoient pas au contact et c'est tout.

En 1956, les russes ont envoyé des chars réprimer le soulèvement hongrois pour un socialisme démocratique. Les conducteurs de chars échangeaient avec la population (les hongrois parlaient russe, bien obligés) et ont commencé à rechigner. Certains croyaient qu'on les avait envoyé sur le canal de Suez. Le pouvoir les a ramenés à la maison et a envoyé à leur place des troupes sibériennes non russophones. 

Ben eux, ils s'interrogent plutôt dans Minute...

"Le pouvoir les a ramenés à la maison et a envoyé à leur place des troupes sibériennes non russophones."

Tout comme les troupes d'EuroGenFor que nous prendrons sur la gueule tôt ou tard ne seront pas choisies parmi les effectifs francophones...

Finalement on est dans une situation pré-révolutionnaire ? Et personne ne sait, ni le petit mariole qui prétend nous gouverner, ce qui peut advenir : La grosse bête multiforme se met soudain à bouger, comme déjà plusieurs fois dans notre histoire. «Ah ! c'est pas pour les Belges, les Anglais et les Autrichiens…» comme dit la chanson (de la Légion Étrangère), mais bien vite se sont agités les prétendus et auto-déclarés chefs de file… Espérons que ça finira bien, dans le bon sens de remises en cause de la V°, de l'économie néolibérale et même de la croissance…?

Bon nombre de ces privilégiés émigrent en Belgique et d'autres pays, où ils sont accueillis à bras ouverts. Ils donnent du travail notamment aux entrepreneurs et artisans. La Belgique ne taxe pas les fortunes, mais seulement les revenus. C'est très frustrant pour quelqu'un comme moi, Belge, qui ne suis pas riche, mais au moins la Belgique garde des dirigeants et des entrepreneurs de haut niveau.

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

Bonsoir Jacques

des dirigeants et des entrepreneurs de haut niveau

Je ne situe pas le problème comme vous. Tout d'abord vous faites la preuve que la concurrence fiscale entre pays fait le jeu des plus riches contre le peuple. Ensuite, si un dirigeant est de haut  niveau, il est déjà privilégié et se doit tous comme les autres, si ce n'est plus que les autres de respecter la loi et le droit des autres. L'harmonie d'une société ne se mesure pas à la hauteur de la moquette dans le bureau des patrons (Denis Clerc, fondateur de Alternatives Economiques)

La Belgique, la Belgique, c’est bien beau, sauf que la coalition gouvernementale est à deux doigts de sauter. Les Flamands ne veulent pas du pacte sur les migrations  de l’ONU que veut signer Charles Michel. Quand je vais en Flandre, j’entends souvent  « Belgie barst ! Vlaanderen vrij ! Bref, c’est pas le pays du matin calme.

l'article  est  une  dérive de  Médiapart  cela  commence  à  faire  beaucoup  de  naviguer  ainsi  à  la  godille  sur  les  événements  graves.

Ou le gouvernement recule réellement, ou la situation va devenir très dangereuse: d'autres morts, d'autres blessés en perspective. Il ne s'agit pas de simples manifs, mais d'une insurrection soutenue par la majorité des français, forces de l'ordre inclus. Macron récolte plusieurs quinquennats de ras le bol et de manifs n'ayant eu aucun effet. Ca va faire mal.

Oui, la grève générale est sans doute l'ultime moyen de faire reculer le gouvernement, comme en 68. Mais la paupérisation des salariés n'y encourage pas...D'où des moyens plus..."musclés", qu'on peut déplorer mais qui sont les seuls à leur disposition. Je n'aime pas la violence, mais il faut reconnaître que c'est ce moyen qui a payé. Et après tout, tant que ça n'est que du matériel, et dans les quartiers riches...

  • Nouveau
  • 04/12/2018 17:28
  • Par

On a l’impression que c’est plutôt les flics qui se radicalisent !

Les prolétaires qui se disent méprisé par l’oligarchie mais qui  la protège.Néanmoins ,ils doivent être satisfait puisque macron a décidé de leur octroyer une petite prime

Des décès  il y en a déjà.,

Mort d’une femme blessée par une grenade lacrymogène 

Hélas le jeune Macron ne le savait pas et il semble qu’il persiste dans l’ignorance du risque.

Mais en attendant, il se terre à l’Elysée.

  Il faudrait rajouter de ne pas être rester pleine face quand on est mis en joue par des tireurs équipé de LBD, c'est le risque de perdre un œil ou un testicule. Vous avez raison il faudrait en revenir aux ateliers de formation. Faire tourner des tracts de défense contre ces armes et contre les techniques de maintien de l'ordre, il y en marre de se faire massacrer quoi que l'ont fasse.

Bonsoir,

un début de piste ici.... https://desarmons.net/

''Mais en attendant, il se terre à l’Elysée''

Pas seulement, il voyage aussi beaucoup ces dernières semaines........

Grève générale vendredi, on est toujours dans les temps, mais existe-t-il une personne capable de lancer le mot d'ordre dans les gilets jaune ? Ou un syndicat.

Pas besoin de personne unique (ou de syndicat) pour lancer le mot d'ordre, l'effet boule de neige fonctionne très bien.

OUI. Les syndicats ont une grande part de responsabilité dans ce "bordel". S'ils faisaient leur boulot, on n'en serait pas arrivé là !

Besancenot l'a proposé (à la télé), pour au moins 24h de "coup de semonce" !

Les gilets jaunes (rencontrés aujourd'hui), sont totalement réfractaires à toutes paroles venant de n'importe quel parti politique ou mouvement syndical. C'est même épidermique ! (un gros ras-le-bol...)

Ce qui n'empêche nullement de porter la voix dans le reste de la société, qui est peut-être solidaire des gilets jaunes, mais dont les membres ne sont pas forcément sourds.

J'ai fait passer cet appel (que je trouve remarquable en tous points !) aux gilets jaune de mon bled, aujourd'hui.

non béatrice, ça ne fonctionne pas comme cela.

Ca a commencé avec Sarkosy en se durcissant : normalement, une manifestation sert à mesurer le taux d'insatisfaction et un gouvernement recule si ça se mobilise trop ; il faut éviter que ça tourne à l'insurrection ;

Sarko et Fillon nous ont méprisé en 2007 quand nous étions 2 millions dans la rue contre la loi retraite. Fillon "je vois ceux qui manifestent et je vois aussi ceux qui ne manifestent pas". Comme si ces derniers étaient automatiquement opposés aux premiers.

Puis ce fut sous Sarkosy, Hollande et maintenant plus que jamais et de façon brutal sous Macron, "le président haï", le mépris des syndicats (certains collaborant depuis un moment : ou bien structurellement ou bien la tête était achetée avec l'argent de l'UIMM, par exemple "fluidification des relations syndicales") :

  • depuis 2007 : on prépare une loi,
  • on convoque les syndicats afin qu'ils corrigent les fautes d'orthographe, l'un d'eux colaborant carrément avec le medef (poisson pilote ; "stratégie des alliés")
  • on fait un plan média par lequel  on clame avoir négocié, 
  • les syndicat essaient de faire des manifs mais ça ne marche plus à cause du mépris.
  • les manifs sont méprisées, les syndicats perdent leur crédibilité 
  • 2018 : le pouvoir ayant détruit les corps intermédiaires est confronté à une horizontalité qu'il ne peut plus maitriser : et ça devient dangereux pour tout le monde. 

Et ainsi les lois des casseurs de la nation s'enfilent comme des perles les unes sur les autres : donner les actifs de la France aux milliardaires, aux 500 familles les plus riches passées sous Macron de 25% du PIB à 30%. Il y a 20 ans elles étaient à 5%. Dans les milieux "informés" on les appelle le "club des 100" : c'est lui qui gouverne la France.

sans compter la trahison de notre vote de 2005 (contre le projet de constitution UE) en 2007 (traité de Lisbonne) par le PS et EELV compris !

(pourquoi ? C'était minable et une véritable trahison : pour de places au parlement UE en échange de l'entrée de tous dans l'OTAN à laquelle tenaient les pays de l'EST nouveau arrivés dans l'ue et atlantistes : nos parlementaires français acceptèrent le marché pour des places à nos partis politiques pour leurs cadres qui voulaient se la couler douce à 20 000 euros/mois au parlement UE ; ils l'avaient avoué sur Public-Sénat durant la campagne pour le vote de 2005)

Exact ! Bien vu BEATRICE TURPIN !

Macron l'éphèbe t'es pas fini, haï, tes poudrés détestables, ta volaille, et lREM, hors de notre vue tous ces adeptes méprisants, arrogants !

La grosse tuile c'est le blocage transi qui se trouve à l'A.N. avec les 309 adeptes ventouses lREM qu'il faudrait déloger, convaincre, chacun.e avec du bruit jaune et autres dans leur circonscription respective ?!   http://www2.assemblee-nationale.fr/15/les-groupes-politiques/groupe-la-republique-en-marche/(block)/42243

Donc samedi un martyr devrait  rejoindre le royaume des cieux, j'espère qu'il aura un bon profil et sera le dernier, jusqu'à aujourd'hui pas de bon profils.

"Demandez à pouvoir tirer avec des balles réelles, ça ira plus vite."

Oui, comme 5000 policiers et 10 000 lacrymos n'ont pas suffit pour 5000 manifestants et qu' « Il faut travailler sur la mobilité des forces, être beaucoup plus mobiles pour intervenir partout sur Paris ». 

Je propose à Castaner d'utiliser des drones tueurs, c'est plus radical !

''Demandez aussi l'aide de l'armée et des chars si nécessaire.''

Ça c'est pour samedi en 15 !!!!

Merci les gilets jaunes créé un mouvement pour modernisé la guillotine

Mon beau-père avait été CRS. Il me disait qu'on les faisait patienter des heures sous les crachats et les boulons avant de les lâcher, et que la ils avaient tellement la haine qu'ils auraient tué père et mère.... Les policiers sont aussi surmenés, mal équipés et au bout du rouleau... ils ne sont pas si loin que cela des gilets jaunes. Et comme ils sont pour beaucoup RN, je crains qu'ils ne se décident à jouer un sale tour à Macron, genre laisser les casseurs faire bien du dégât ou investir l'Elysée... surtout avec un préfet de Paris sur un siège éjectable,  c'est qu'une démission de Macron risquerait fort de faire le jeu de Marine...

Tout à fait.

Bonjour Juliette

Quelle configuration verriez-vous dans un tel cas ?

J'attends aussi la réponse de Juliette. Moi je parierais pour Méchant con. Au fait, au cas peu probable mais possible où il deviendrait Président, parle-t-il couramment l'anglais ? Le Président de la France devrait pouvoir parler sans problème avec d'autres grands de ce monde. On n'est plus à l'époque où le Français était un langue largement répandue.

Je suis désolée mais je ne sais vraiment pas. Les cartes sont complètement rebattues en ce moment et la population qui est sur les ronds-points vomit très largement le personnel politique en place. Alors, un porte-parole propulsé tout à coup d'un rond-point à l'Élysée ? Un François Ruffin qui a souvent trouvé des mots justes mais je n'ai aucune idée de son impact auprès des français en général ? Un revirement bizarre avec un gros vieux droitier rassurant ? Un.e populiste qui saura faire les bonnes promesses sans avoir aucune intention de les tenir ? Les paris sont ouverts !

La population qui est sur les rond-points ne représente qu'elle même soit  environ130000 personnes samedi dernier... ça fait bien loin de faire tout le corps électoral... Croyez vous que ce sont eux qui vont décider de l'avenir politique du pays...

Eh bien... oui. Ils ont déjà réussi à faire bouger les lignes alors que c'était réputé impossible. On peut n'être pas d'accord avec ce qu'ils demandent (mais ce qu'ils demandent est si multiple qu'une large majorité peut s'y retrouver). Je ne comprends pas votre "ils ne représentent qu'eux-mêmes" : on n'est pas dans une situation d'élections, mais d'insurrection et les lycéens, étudiants, personnels soignants, syndicats sont en train de se rapprocher, voire converger par endroits. Oui, ils vont décider de quelque chose. À nous de peser, chacun avec sa sensibilité, dans la balance pour déterminer dans quel sens ce sera !

Si la boite de Pandore est ouverte vous devriez la fermer...

Qui a eu l idée saugrenue d'installer un filtrage des manifestants en haut des champs! Même sans avoir fait l'ENA ou une école de police, n importe qui de sensé se serait douté que tous les gilets jaunes et les éventuels casseurs ne désirant pas pour une raison ou pour une autre passer' par ce filtrage se regrouperaient sur la place de l'étoile pratiquement libre d'accès et que ça se terminerait de la sorte.. A moins que cette connerie ne fut volontaire afin de décrédibiliser auprès de l opinion publique les gilets jaunes.

Peut-être un début de réponse là :

Le témoignage de deux Gilets jaunes sur la mobilisation du 1er ...

https://www.youtube.com/watch?v=ToosgCFdR3s

Vidéo pour "RT GILETS JAUNES"▶ 11:04

Il y a 1 jour - Ajouté par RT France Entretien du 3/12/2018 avec Nicolas Larivière et Giovanni Cavanna, militants Gilets jaunes.

Plusieurs photos circulent de voitures brulées... sans plaques d'immatriculation. Une avait une plaque du Corps diplomatique que les incendiaires ont arraché. Etrange comportement, non ?

Les politiciens de gauche n'en parlent pas.... car ils font de meme au pouvoir ?

Les médias de l'oligarchie sont muets, normal. Pour MdP , j'ai l'impression qu'ils ne veulent pas se facher avec des sources d'info. Décevant.

 

"S'ils avaient rappelé Benalla, ça ne serait pas arrivé!" Vous ne trouvez pas Majesté, roi soleil!

""On nous a imposé des journées de 22 heures." selon un CRS''

C'est pas encore assez ! on devrait leur infliger 48h de travail suivies ainsi nous pourrions les regarder dormir appuyés sur leurs boucliers !!!

Macron ne cédera jamais ! C'est dans sa culture, son ADN, il est nourri et formaté au lait du néolibéralisme et à la conviction profonde d'être un être supérieur, choisi par sa caste, alors que les gens de rien sont...rien, stupides, inutiles, ringards !

Il ne comprendra jamais, sa mégalomanie l'aveugle et ses mentors européens et CAC40 le pousseront à la radicalité

Je me permettrai d'ajouter : lecteurs de MDP continuellement trahis par des journalistes obsédés par leur carrière et leur allégeance au pouvoir et aux riches.

Les mêmes lecteurs sont des objets d'entomologie sociale inégalés : leur masochisme n'a d'égal que leur pusillanimité.

Parfois, ils menacent de se désabonner à grands cris pour revenir (?) illico sans vergogne.

Il faut dire que les longues soirées solitaires sont à ces vieux tellement empoisonnantes qu'ils sont prêts à passer sous les fourches caudines des journaleux réactionnaires de MDP.

Alors qu'importent les quolibets et les manœuvres de déstabilisation de la camarilla de MDP vis à vis de FI et JLM : ils ne les emporteront pas dans la tombe qui déjà leur ouvre ses replis douillets.

Vous avez des liens, des infos sur les policiers/pompiers qui tombent le casque. Ça, ce serait la plus belle nouvelle possible !

"certains tombent le casque" c'est un gros fake qui tourne en vidéo…

Fantasme du "crosse en l'air"

Cérémonie à Chollet lors de la sainte barbe pour les pompiers par exemple mais y'en a une autre ailleurs je ne sais plus où et voir la page Facebook de j'aime la police qui permet de voir leur état d'esprit.

Cela s'est fait devant la mairie de Pau. c'était une des conditions demandées par les GJ pour partir de la Mairie. Les policiers ont enlevé leur casque et tout s'est bien passé. C'était un échange simple de bonne volonté réciproque.

Quand aux pompiers la vidéo est impressionnante puisque c'était pendant une cérémonie ou tous les pompiers ont tourné le dos aux officiels.

Il y a des images, il suffit de chercher wink

Pour les pompiers de Cholet, je ne pense que cela ait un rapport avec les GJ. Mais c'est quand même spectaculaire :

Les pompiers de Cholet sont visiblement remontés contre leur haute hiérarchie. © fab coud

 

Effectivement il n'y a pas de lien direct, mais cela participe d'un ensemble de mouvements de colère qui vont finir par s'agréger.

De plus on commence à voir des photos de pompier en uniforme et gilets jaune sur les barrages.

Petit à petit la pression monte partout.

Le couvercle de la cocotte va bien finir par céder d'un seul coup.

J'ai vu une vidéo, avec des gilets jaunes qui semblent sur un barrage de route, sur une page Fesse de bouc (peu recommandable qui glorifie la Légion et la Bac...) où des gendarmes face à eux, les gazent puis finissent au bout d'un long conciliabule, par tomber le casque. Cela semblait très réaliste, mais je n'ai pas trouvé la source de la vidéo... C'est souvent le cas, sur ce genre de réseau "dit-sociaux" !

Vous avez des sources ?

Les policiers ont enlevé le casque à la Mairie de Pau devant les gilets jaunes...

https://www.huffingtonpost.fr/2018/12/02/a-pau-gilets-jaunes-et-policiers-ont-vecu-un-moment-de-communion_a_23606683/?utm_hp_ref=fr-homepage

Les pompiers ...

https://www.youtube.com/watch?v=hyS3_mSrN98 - À Tours montrer leur mécontentement et leur malaise ils tournent leur dos au élus.

https://www.youtube.com/watch?v=7F1pLx4crNg - Manifestation Sainte-Barbe Pompiers Cholet. Nous n avons tourné le dos ni au drapeau ni à nos morts qui ont été respectés lors d une minute de silence rue Hubert Eitel, du nom d un sapeur pompier de Cholet mort au feu le 27 novembre 1983. Nous avons tourné le dos au president du Casdis ainsi qu au Directeur Départemental en raison du mépris affiché a notre égard et à la population depuis de trop nombreuses années

''Vous avez des liens, des infos sur les policiers/pompiers qui tombent le casque. Ça, ce serait la plus belle nouvelle possible !''

Oui ! et aussi : Avez- vous des liens, des infos sur les syndicalistes, militants qui tombent leur distinction d'affiliation en rejoignant les gija ?. Ça, ce serait la plus belle nouvelle possible !!!

Castan...air d'un con maintenant !

Castaner

A Monsieur Castaner: afin de protéger le monument de l'Arc de Triomphe, n'eût-il pas été judicieux de positionner autour des cars de CRS avec quelques "tuyaux d'arrosage " ? Bien sûr, le côté négatif est que le mouvement aurait été moins discrédité. A choisir...

1 - Le chef a toujours raison.

2 - S'il a tort, la règle numéro 1 s'applique tout de même.

« Avec les gilets jaunes, il faut oublier les règles classiques de maintien de l’ordre »

"Un syndicaliste policier joint par Mediapart juge aussi que les grenades assourdissantes GLI-F4 [...] doivent être « remises en service », on ne devrait tirer que ça"

 

Génial, ça promet un samedi paisible, envoyez les chars tant que vous y êtes !

Pourquoi ?

Quelques drones bien chargés de gaz incapacitants suffiraient : ils désarmeraient l'adversaire et sèmeraient la panique par l'effet de surprise et l'impossibilité de riposter.

En même temps, la police pourrait se tenir à distance et n'intervenir que pour neutraliser les récalcitrants.

Comme vous voyez, c'est pas gagné.

Vous pensez à des gaz incapacitants autres que les gaz lacrymogènes ? Dans tous les cas un masque à gaz résout rapidement le problème, c'est justement pourquoi ils se lancent dans les festivités du corps à corps..

Bien sur tout est inédit !!! Fini le ronron des manifestations programmées ,le ronron des syndicats qui prévoient le service d 'ordre ...qui obéissent aux changements de parcours décidé par les gouvernants  Pftt...!!!!!(souvenez vous, à cause de ses changements une manif à tourné en rond sur un trajet minuscule en 20016 !!! sans réaction à l affront !) 

Inédit ces "ventres creux " qui n ont pas de représentants , mais dont les revendications identiques  en majorité, s entendent sur tous les  " barrages " ....(nos politiques se déplacent ils tous en hélicoptères ou en convoi blindé , pour ne pas entendre ? )

Mais inédit aussi le comportement de ce gouvernement qui réunit ,seulement pour informer de ses décisions ,les pouvoirs intermédiaires ( les ordonnances travail , SNCF , Ecologie taxes et recul de la diminution du nbre de centrales nucléaires  ....etc)

.Etait prévu :retraites ,modifs Constitution,... etc

Inédit ses " ceux qui ne sont rien " qui se rendent compte  que déléguer  , déléguer  , dilue l expression de leurs besoins ,de leurs  aspirations ; ce qui explique peut etre l absence de représentants désignés ....(et l'attitude de nos politiques  face à ces comportements inédits )

Ce ne serait pas aussi grave , je compterai les points ...mais non il y a danger !

 

Macron "Je ne laisserai jamais attaquer l'Etat !" a-t-il dit à Puy en Velay

Mais qui est le plus grand ennemi de l'Etat qu'il veut réduire à la portion congrue et privatiser tout le reste...si ce n'est lui !!

Assez de ces foutages de gueule, de ces envolées lyriques creuses et mensongères !

Seraient-ils tous assez timbrés pour se mentir à eux mêmes et y croire ???? Pôvre de nous !

 

  • Nouveau
  • 04/12/2018 19:20
  • Par

Je n’admets pas les idées et les torrents de haine, à terme dangereux, et inquiétants au 21ème siècle, véhiculées dans un certain nombre de commentaires … Ces « commentateurs »  justifient les violences et les dégradations de biens publics, sous prétexte de défendre des idées … Ils poussent les gilets jaunes à utiliser la violence pour faire avancer leurs idées … en toute logique, ils devraient donc d’accord avec la violence de la police obéissant aux ordres du gouvernement au nom d’autres idées … ils sont, je suppose, d’accord avec ceux qui, parce qu’ils ne partageaient pas leurs idées, ont menacé de mort des gilets jaunes ayant pris des initiatives … ils sont bien entendu d’accord, dans leur logique, avec la violence de ceux qui viennent pour le plaisir de casser ce qui pourrait, selon leurs idées, représenter à leurs yeux la société … ils doivent être aussi d’accord, sous peine d’être incohérents avec eux-mêmes, avec les groupes d’extrême droite ou gauche qui, au nom d’idées politiques extrémistes, participent aux manifestations  pour casser et surtout mettre du désordre en espérant l’arrivée au pouvoir d’extrémistes … En conclusion en application de leurs  principes selon lesquels « la défense d’idées justifie la violence»  ils ne peuvent qu’être d’accord avec toutes les violences de tous les mouvements au nom de la liberté d’avoir des idées diverses qu’elles soient politiques ou religieuses et de les imposer par la force …  vaste dangereux programme !!    On apprécierait que ces commentateurs aient un peu plus de retenue, moins de haine et plus le sens des responsabilités …

ils sont, je suppose, d’accord avec ceux qui, parce qu’ils ne partageaient pas leurs idées, ont menacé de mort des gilets jaunes ayant pris des initiatives …

Entre ce qui ce "dit" ou plutôt s'écrit sur les pages Fesse de bouc et la réalité de la "vraie vie", ça fait deux ! Le peu que j'y ai lu me navre, mais ça n'a rien de comparable avec des armes de guerre utilisée par les gens d'arme sur de vrais manifestants bien vivants face à eux ! Arrêtez le délire...

Par exemple, à vous lire, j'ai souvent envie de vous baffer (dans mon fort intérieur), non seulement je ne l'écris pas (un vieux reste d'éducation sans doute...) mais jamais, si vous étiez "réellement" face à moi, je ne passerais aux actes ! laughing

Quant aux soit-disant "représentants de gilets jaunes", ils ne représentent qu'eux-même et le 1/4 d'heure de gloire merdiatique qu'ils comptent en tirer !

Lisez l'appel des gilets jaunes de Commercy, par exemple (lien plus haut). Ce soir, morte de rire en écoutant France-Inter (navrant !) qui parlait carrément du "président des gilets jaunes" reçu par je ne sais plus quel pignouf du gouvernement que vous semblez aduler !

C'est dingue...

PS : après la révolution, par contre... Comptez vos abatis ! laughing Grrr...

1936-l-homme-au-couteau-entre-les-dent

 

...bizarre bizarre...vous ne parlez que de la violence du Peuple...

...cet Ennemi de l'intérieur appelé aussi :

...Pleurnichards...cry,

...Riens,

...Illettrés,

...Fouteurs de bordel,

...Fainéants,

...Alcooliques,

...Manifestants et Contestataires...

Vous oubliez allègrement qui organise la violence originelle, la vraie, l'implacable régression permanente, les sévices sociétaux prémédités et la déliquescence de l'État !

La Grande Truanderie Néolibérale, avide de toujours plus de richesse et de pouvoir, pillant et asservissant, jubile déjà à la vision de cette société féodale naissante et vouée à son service.

C'est cette mafia qui tire les ficelles de la marionnette Macron, notre freluquet Élyséen à l'ego surdimensionné...!

Et vous voudriez que la Multitude des Riens courbe l'échine et subisse ?

Et NON !         Elle est en état de LÉGITIME DÉFENSE !

 

J'ai du mal à comprendre ce débordement de violence, parce que c'est aussi de la violence, contre les propos de MFO. Il est vrai qu'il renchérit lui même dans la violence par des procès d'intention et des amalgames qui n'ont pas lieu d'être. Comme quoi, c'est difficile de traiter la violence, tellement elle prend de formes diverses et de bonne raisons. Néanmoins, le fond de son discours reste de dénoncer la violence, son instrumentalisation et son apologie, ce qui ne me semble pas contestable dans une démocratie. Je pense que le garçon est maladroit parce qu'il ne prend pas non plus la peine de citer les responsabilités de la violence institutionnelle et les frustrations qui explosent de tous ceux qui la subissent, mais quel intérêt de partir dans un conflit sans issue au lieu de s'expliquer ?.

On peut demander à MFO de mieux cerner son propos, et de commencer par nous dire si il reconnaît la violence institutionnelle et si il comprend que des gens puissent péter les plombs. Maintenant ce que je vous fais remarquer, abstraction fait de ses amalgames provocateurs,  c'est que c'est notre violence ici même que MFO a attaqué en nous reprochant de faire l'apologie de la violence, c'est à dire que c'est nous qu'il met en cause en priorité et non les GJ et c'est la ou je pense qu'il faut situer le distinguo. A savoir que comprendre la violence et en justifier l'étiologie, c'est à dire la manière dont elle explose, n'est pas forcément en faire l'apologie. Je pense que ce qui choque MFO à raison, c'est qu'il ne note pas dans les commentaires qu'on puisse regretter ces pétages de plombs et les violences qui en découlent, même si on les comprend. Il a l'impression qu'on fait l'apologie de la violence quand la plupart ne font que justifier ses raisons et non la violence en elle-même. Ma sensation de lecteur reste que ce fil est néanmoins effectivement très violent et peu porté sur le débat d'idées, à tel point que j'ai sauté nombre de messages qui ne sont que dans cette veine.

Bref, il me semble qu'on devrait pouvoir calmer le jeu sur ce terrain, si on voulait bien commencer par dialoguer avant de se friter.

Merci

Je suis bénévole dans des associations, l'une d'aide aux personnes âgée et "oubliées", et l'autre s'occupant des délaissés de notre société, je suis donc très sensibilisé sur ces aspects ... d'autant plus que retraité, je ne suis pas "riche" non plus. Mais cela dit je ne suis pas d'accord sur les appels à la violence et les torrents de haine  véhiculés dans un certain nombre de commentaires … c'est mon opinion, je conçois qu'elle ne soit pas la vôtre...

Oui ... mai cela justifie t-il les torrents de haine, les appels à la violence, et "les justifications" de destructions en tout genre ?  Je ne pense pas, mais vous êtes libre de le penser.

Je ne soutiens personne en particulier … certains « gilets jaunes » ce sont plaints d’avoir reçu des menaces de mort vous me dites que ce n’est pas vrai ... peut-être … la Police a utilisé des moyens plus «offensifs» que l’on voudrait mais des « casseurs professionnels » étaient eux aussi équipés de moyens « offensifs … par exemple, que penser de ces lycées qui à côté de chez moi ont balancé des bouteilles contenant de l’acide sur la police ? … Je ne « délire » pas, selon votre expression … je m’inquiète seulement de la montée de cette violence, c’est mon opinion … que vous ayez envie de me « baffer » ou non... heureusement nous avons encore la liberté de penser ...  laughing

Je suis persuadé, ce n'est que mon opinion personnelle, que continuer à promouvoir ou justifier la violence, qu'accepter et justifier des destructions  en tous genres n’est pas (plus) une bonne approche. Les « gilets jaunes » (mais, comme vous semblez le penser, peut-on définir vraiment qui sont les gilets jaunes ?) sont encore, mais pour combien de temps, en position de force. Ils devraient s’engouffrer par la porte entre-ouverte par Mr E Philippe s’ils veulent s’épargner à terme des désillusions. Ils devraient, prendre la main afin de garder le soutien à court et moyen terme des français. Ils pourraient aussi se rapprocher, ou s'appuyer, sur des élus locaux , d'autres représentants des français moyens et des laissés pour compte, des syndicalistes de tous bords (ce qui n'est pas le cas actuellement ... ), des représentants d'associations ...

Mais …  les gilets jaunes veulent-ils vraiment aboutir à quelque chose, car ... construire n’est pas une tâche facile  ?

On peut craindre à entendre les diverses interviews de divers gilets jaunes, ne représentant souvent qu’eux mêmes que le mouvement des gilets jaunes trop hétérogène dans leurs "idées" ne pourra converger vers une conclusion, et ne pourra se désengager d’une minorité radicale et politisée qui prônent la violence …

«  … vous ne parlez que de la violence du Peuple... » encore faudrait-il être d'accord sur la notion de « peuple » , comme vous réagissez au fait que je mentionnais la violence des propos de certains commentateurs, de certains « gilets jaunes, de casseurs professionnels appartenant à des groupes d’extrême droite ou gauche …  ce sont donc eux que vous appelez « le Peuple »,  je vous laisse la responsabilité de vos propos… De plus que vous appeliez le « Peuple » … les Pleurnichards, les Riens, les Illettrés, les Fouteurs de bordel, les Fainéants, les Alcooliques, les Manifestants et Contestataires... ne vous honore pas !

Présenté ainsi, je soutiens vos derniers commentaires, même si on peut penser différemment en terme de stratégie et souhaiter enfoncer plus avant le coin. Je crois  aussi que  la violence se retournera contre le mouvement  comme elle a mis fin à Mai 68. 

Est il vraiment pertinent de répondre à votre commentaire ?

j'en doute !!!!

  • Nouveau
  • 04/12/2018 19:35
  • Par

M.Castaner a désormais atteint son plus haut niveau d’incompétence suivant le principe de Peter, il est notoirement totalement dépassé par ses responsabilités. Il est désavoué par la majorité des forces de l’ordre. Celles-ci sont déjà épuisées par l’instrumentalisation électorale inutile d’un état d’urgence permanent à l’issue des attentats terroristes et peu motivées elles aussi par la défense des intérêts de la minorité de privilégiés qui sponsorisent l’avatar immature.

Dans ce contexte, le pourrissement du conflit choisi par l’avatar immature est une voie très dangereuse pour la démocratie. Il fait le pari irresponsable de l’émeute après avoir refusé les conséquences politiques du fiasco de sa politique fiscale inique: suppression définitive de la taxe et réforme fiscale et sociale négociée avec tous avec rétablissement de l’ISF et suppression préalable de la Flat Tax.

S’il y a de nouvelles victimes, ce qui est malheureusement probable, l’immature avatar en portera la pleine et entière responsabilité et il sera alors dans une impasse encore plus grande.

 

  • Nouveau
  • 04/12/2018 21:02
  • Par

"Le 1er décembre, le ministre avait jugé que « les forces de sécurité » n’avaient pas été « attaquées » par des gilets jaunes, mais par des « factieux ». Lundi, il a révisé son jugement à la lumière des interpellations et des informations revenues des gardes à vue. « Il n’y a pas d’un côté des manifestants expérimentés, formés, dans l’ultradroite ou l’ultragauche qui auraient cassé, a-t-il expliqué. Il y a des gilets jaunes qui se sont radicalisés, et qui au fur et à mesure du temps, dans la journée, sont devenus extrêmement violents. Sur les 412 personnes interpellées dont on a fait le criblage, 16 seulement sont connues. »"

Il est complètement débile ce Sinistre de l'Intérieur, incapable d'analyser une situation.

IL Y A DÉJÀ UNE MORT !

L'incompétence de Castaner a provoqué la mort d'une femme de 80 ans

cherchant à fermer ses fenêtres : éclat de bombe lacrimo alors qu'elle était dans son domicile ;

 

je suis étonnée, choquée que ça ne fasse pas la une de tous les journaux ;

la mort d'une femme de 80 ans n'aurait-elle aucune importance pour la presse ?

Mort de cette femme visée délibérément d'après son fils. Ca ne m'étonnerait pas que ce soit un acte uniquement raciste.

Ce n'est pas certain car des témoins dignes de foi tous adhérents à LREM l'auraient vue se préparant à envisager de décider de jeter une bombe à fragmentation sur une manifestation pacifique de migrants LGBTQ qui prononçaient des paroles équivoques mais légales sur la pédophilie présumée du Prophète.

Un djihâdiste infiltré dans la police nationale comme dirait Marine a voulu prêter secours à la vieille dame et l'a butée avec sa lacrymo.

Une fois de plus est illustré le caractère multifactoriel des actes criminels où se mêlent racisme, homophobie, solidarité mal placée, tragique malentendu, gérontophobie, battement d'aile d'un papillon, race maudite de Cain, trajectoire parabolique des projectiles et détestation maladive de FI comme seul MDP peut s'en glorifier.

Mais que ces causes multiples et intriquées ne cachent pas, comme le fait l'arbre m'as-tu vu devant la forêt pleine de retenue, la responsabilité de celui qui est la cause première et la cause ultime de l'injure chaotique actuelle au cosmos : j'ai nommé le doublement recalé à Normale Sup, celui qui vit avec maman dans un très vieil appartement, l'homme des piscines et des salles de fêtes, celui qui ne confond pas Sèvres avec Ikea : Séraphin Croupion !

La mort de la femme de 80 ans n'a pas été évoquée même à l'A.N. du 04/12/, que d'habitude c'est le cas ! Blessée par une grenade lacrymogène ... Castaner le taiseux faux-luc ne s'est pas empressé de le claironner... car la mort est venue de son camp ! Les médias milliardaires auraient tourné en boucle si c'était un flic ...

Pensées !

VIVE LE POUVOIR AU PEUPLE, PAR LE PEUPLE, POUR LE PEUPLE !

https://manif-est.info/L-appel-des-gilets-jaunes-de-Commercy-853.html

https://www.youtube.com/watch?v=A44faLrxbUM - Gilets jaunes, réaction aux propositions du 1er ministre ... 

T'es notre larbin Mac/Phil.. t'es payé par nous, arrête de faire le malin... fait ton putain de boulot, ce qu'on t'a demandé, t'es payé pour ça ...

J'ai l'impression que la politique à l'Elysée se résume à un plan de communication rédigé par des publicitaires et des tronches fraichement diplômées de l'Ena. Des espèces de clones de leur chef en somme.
Aujourd'hui ils font semblant de céder quelque chose avec leur moratoire mais en fait ils ne renoncent à rien et n'annoncent aucune des mesures souhaitées par les gilets jaunes. Aucune remise en question du pouvoir actuel puisqu'il essaye toujours de surfer sur la violence qu'ils ont provoquée.
Hier ils ont organisé sur les médias notamment une journée de victimisation des forces de l'ordre, ah les pauvres flics agressés sauvagement par des casseurs de tout bord hyper organisés, mobiles et mieux équipés que les CRS, GM et autres CSI à entendre Castaner qui n'a rien à faire à l'Intérieur ni même dans un gouvernement. Pas étonnant qu'il fut dernier de la classe au défunt PS.
Il ment sur le chiffre des blessés, rien n'est dit sur les interpellations violentes, le nombre incroyable de manifestants blessés. Il n'y a pas de casseurs il y a juste quelques bandes bien identifiées par les gilets jaunes et la police et cependant on les laisse faire. Il y a aussi à la nuit tombée ceux qui viennent casser et piller quelques boutiques. Ce n'est pas de la violence c'est un fait social. Pourquoi a-t-on besoin en France de piller une boutique à l'occasion d'une manif ?
Sinon il y a les gilets jaunes, des gens comme vous et moi qui réagissent après avoir été agressés par les flics qui ne méritent aucune mansuétude. Dès 8h15 du matin si on regarde les différentes vidéos la police a lancé des gaz lacrymogènes sur les gilets jaunes qui voulaient passer sur les Champs en dépit des contrôles. Aucun dialogue aucune sommation. Porter un masque et des lunettes de protection constitue une agression pour les flics, c'est une arme et on peut vous condamner à une peine de prison pour cela. Voilà où on en est dans ce pays.

Je suis toujours surpris du traitement des médias. Lorsque le peuple ukrainien se révolte à Kiev et créé Maidan et fait tomber Yanoukovitch, personne ne parle de casseurs en dépit des degâts. Lorsque le peuple égyptien place Tahrir se révolte en aspirant à plus de démocratie et fait tomber Moubarak, personne ne parle de casseurs et pourtant il y en a de la casse. Lorsqu'une partie du peuple vénézuélien se révolte et manifeste contre Maduro pour le chasser du pouvoir, il y a de sérieux débordements avec des morts mais les médias français ne parlent pas de casseurs, ils décrivent plutôt un régime répressif envers son peuple.
Alors pourquoi quand ça arrive un France il devrait en être autrement ? Au moindre dégât c'est l'œuvre de casseurs qui discréditent le mouvement et justifie l'action du gouvernement. Ce n'est pas le peuple qui se révolte contre son président et sa classe dirigeante.

Peut-être que Todd a raison, que Macron nous prépare un coup d'état.

  • Nouveau
  • 05/12/2018 00:37
  • Par

je viens de voir une vidéo, dans un stade de foot, la fête à Macron !!! Gilet jaune en main

  • Nouveau
  • 05/12/2018 08:38
  • Par

MACRON  DEMISSION !

Petitcon, démission.tongue-outcool

Si par malheur il y avait encore plus de blessés et voire des morts Samedi 8 décembre , le seul coupable sera ce pouvoir , méprisant , arrogant , prêt à tout ,pour défendre le Capital !!!

  • Nouveau
  • 05/12/2018 09:34
  • Par

Une question :

Macron s'est il rendu au chevet des gilets jaunes gravement blessés ???

  • Nouveau
  • 05/12/2018 10:00
  • Par


« Le maintien de l’ordre au regard des règles de déontologie »
Décembre 2017

La doctrine du maintien de l’ordre « à la française » s’est bâtie autour d’un
processus de pacification de la gestion des manifestations. Cette doctrine est mise en
œuvre par deux unités de forces mobiles qui fonctionnent en unités constituées, définies
comme des unités organisées selon des règles hiérarchisées et collectives, qui sont les
compagnies républicaines de sécurité (CRS) et les escadrons de gendarmerie mobile
(EGM)
Cet usage retenu de la force se décline en plusieurs principes strictement enseignés et
respectés par les unités spécialisées dans le maintien de l’ordre ....

http://www.assemblee-nationale.fr/presidence/Rapport-MO-09-01-18.pdf

  • Nouveau
  • 05/12/2018 11:08
  • Par

Les propos recueillis montrent bien qu'il y aura toujours plus de citoyens que de membres des forces sécuritaires.

Donc charge au mouvement insurrectionnel de s'organiser pour contrer la violence (considérée comme légitime) de l'Etat et ses institutions !

Les acteurs de la violence légitime ne semblent céder que lorsqu'il y a rapport de force, et dans ce rapport de force, la non-violence est souvent d'un apport très limitée.

Au contraire, elle ne fait parfois que conforter les gouvernants sur le côté bisounours des manifestants qui finiront par s'essouffler.

Les deux faces de l'insurrection sont donc nécessaires pour montrer la détermination du mouvement !

Les mecs n'ont toujours pas compris que Macron n'en avait rien à foutre de les envoyer au casse-pipe. Incroyable. Ils n'ont toujours pas compris que le Peuple insurgé finira par les écraser car il est déterminé à en finir avec l'injustice au sens large. Ils feraient mieux de rallier le mouvement avant qu'il ne soit trop tard pour eux. Quand vont-ils comprendre qu'ils défendent un système immonde dont ils sont parmi les premières victimes ?

Bien parlé. Vous êtes plus lucide, réaliste, que tous ces robots !  undecided

Cette déclaration d'un CRS est révélatrice sur la réalité des mouvements sociaux et du rôle des syndicats dans la structuration de l'insoumission : "On n’est plus sur la petite manif à papa entre République et Nation, avec quelques black blocs pendant deux heures."

Et oui les gars, les manifs là, qu'on a faites avec la CGT, contre la loi travail, c'etait de la merde !!! le CRS le dit ... Aujourd'hui l'insurrection est là ...

Effectivement, les manifs merguez-frites "bon enfant" sont définitivement rin-gar-di-sées. Les gens ont bien compris que face à un gouvernement néolibéral radicalisé, il fallait changer de stratégie.

Résultat de recherche d'images pour "CITATIONS SUR LES CONS"

https://www.youtube.com/watch?v=oP1wd0t_jAA  -  [ZAP] MANIPULATION MÉDIATIQUE - Gilets Jaunes (UnderZap #9)

https://www.youtube.com/watch?v=eV0mEwMTWzI - [ZAP] DE LA PÉDAGOGIE À LA MATRAQUE (UnderZap #8)

https://www.youtube.com/watch?v=j5gABUJSuTk - GILETS JAUNES / CE MEC EST GÉNIAL ! INITIATIVES ET COUP DE GUEULE ! ZAP CHOC

.... la gourdasse lREM et sa prise de bec avec F.Ruffin ..

https://www.youtube.com/watch?v=EB2iqhNR6iA - gros coup de gueule de françois ruffin contre une députée de macron a propos des gilets jaunes

  • Nouveau
  • 05/12/2018 16:58
  • Par

"Le SCPN attend du gouvernement ..... « Policiers, gendarmes et secouristes attendent les moyens de se défendre, une confiance absolue des politiques et de la justice en cas de légitime défense », prétend même le syndicat. "

Le droit de buter qui ils veulent en toute impunité en quelque sorte.

Oui! Ils se préparent à tirer!

  • Nouveau
  • 05/12/2018 19:06
  • Par

 

Après les manifestations de samedi dernier, les gilets jaunes ne pourront plus dire qu’ils ne savaient pas que des manifestations cela se traduiraient par une augmentation du niveau des violences …  Maintenant qu’ils le veuillent ou non, les gilets jaunes auront des responsabilités à assumer dans les futures violences et exactions…et d'éventuelles victimes ... Et les torts seront bien sûr partagés entre « les manifestants » : gilets jaunes ou casseurs, le gouvernement et … des politiques comme Mme Le Pe,, Mr Mélenchon, etc … qui incitent… « sans en avoir l’air » …à des manifestations sous divers prétextes « populistes », mais surtout  parce qu’ils y voient un intérêts pour leurs mouvements et à leurs carrières …

Les torts seront aussi partagés avec tout ceux qui jubilent, par exemple dans leurs commentaires, à l'idée de nouvelles manifestations et d'éventuelle victimes !

Vous avez bien du mérite et du courage à venir évangéliser ici quelques énergumènes pétris de leur analyses gauchisantes stéréotypées et intangibles qui veulent imposer leur point de vue minoritaire par tous les moyens 

A mon avis vous n'avez pas dû souvent vous trouver devant la violence policière. Leurs méthodes visent à affoler les gens au bout d'un certain temps quand on voit des personnes frappées, tirées par les cheveux à terre parfois pour les femmes et des grenades qui tombent de partout la rage finit par vous gagner et il est difficile de garder son calme. Eux sont rembourrés de partout, casqués et "outillés". Sans compter que certains casseurs viennent de leurs rangs...

Donc on ne va pas pleurer sur eux et votre discours gnan gnan prouve que vous faites parti des millions de naifs qui croient qu'on change de régime ou de système avec des élections bien ficelées...

bonsoir.

Analyses gauchisantes ? mais alors juste rose bonbon sucé, parce que pour ma part, j'ai du mal à situer à gauche des gens qui sont dans la violence, ne respectent pas les autres idées, et assènent leur convictions sans les démontrer et sans tolérer qu'on les conteste. Il me semble que ce sont plus des comportements fascisants que gauchissants. La gauche c'est le respect des droits de l'homme, de la liberté d'expression, et le désir de la paix. Mais je me trompe peut-être de gauche, peut-être que la gauche est passée à droite maintenant dans un monde qui marche sur la tête. :o)

Bonsoir

Vous n'êtes pas obligé d'être d'accord avec MFO, comme moi je le suis, mais ce n'est pas autant une raison de vous montrer agressif et dénigrant. Votre propos s'entendait fort bien sans votre dernière phrase inutile et qui au final, vous discrédite. Merci de veiller à respecter la charte de ce forum qui implique de débattre sans jugement ni agressivité.

Après vos belle paroles on n'a plus qu'a  dire "Amen !!!"  Merci mon père !

Il y a problème quand un ministre de l'Intérieur vient avouer publiquement qu'ils n'ont arrêté "que" des gilets jaunes et aucun casseur car, peut-être, ces derniers couraient trop vite (sic)...

Les casseurs étaient visiblement organisés, en groupes structurés, sous les ordres de "chefs".

Ils ont cassé et pillé, sans intervention des forces de l'ordre, cantonnées... ailleurs.
Les syndicats de police devraient peut-être s'interroger sur l'utilisation et le positionnement de leurs troupes qui sont délibérément envoyés au casse-pipe et à l'interpellation de gens "énervés" au lieu de celle des casseurs.

Vous ignorez visiblement tout des dispositifs de maintien de l'ordre utilisé et de celui utilisé samedi mais cela ne vous empêche pas d'avoir une opinion et de l'exprimer, après que les activistes violents des deux extrêmes soient plus malins, expérimentés, organisés et outillés et mieux à même d'échapper à leur arrestation que les "malheureux" GJ qui venaient à leur première manifestation et que se sont laissés entrainés par je ne sais quel instinct à la violence au saccage et au pillage  cela est une évidence pour tout le monde sauf pour vous...

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

Le seul moyen pour Samedi , c'est d' être en NOMBRE dans les rues....Ils ne pourront pas tous nous arrêtez ou nous mutiler avec matraques, gaz et flash ball ! Quand ça déborde, ça déborde !!

La situation évolue d'heure en heure, et

"Tel qui rit vendredi dimanche pleurera." (Racine Les Plaideurs )

N'importe quoi !!! Allez plaider ailleurs...et restez dans vos pantoufles d'homme sage...comme Castaner votre ami !

Faut qu'ça saigne ! (Boris Vian)

  • "j’invite les gilets jaunes raisonnables, ceux qui ne soutiennent pas l’action violente, à se désolidariser des extrêmes et à ne pas se rassembler à Paris samedi prochain"

+

  • "il y a(ura) des violences extrêmes et des morts"

==  "contrat qu'on ne peut pas refuser".

<==> Nous tous qui serons dans la rue  le 8 (sera-ce pour faire nos courses aux mauvais moments et endroits) constituerons ces "extrèmes" performativement définis par l'"invitation" de Castagneur, c'est à dire des victimes potentielles légitimement désignées aux exactions de leurs bourreaux domestiques lâchés. La prophétie d'apocalypse répressive risque fort de se réaliser, comme elle s'est toujours réalisée dans l'histoire à l'encontre de tous les mouvements de ressources humaines manifestant leur refus de persister dans leur servitude volontaire lorsque la peau de chagrin de toutes les contreparties de protection de leurs vies et de simple assurance de leurs survies en justifiant se trouve trop anémiée (en matière de quoi la normale grégarité humaine s'est d'ailleurs toujours montrée d'une infinie patience résiliente, il me semble). Le maccarthysme à la Française prend de l'ampleur, ne proposant d'autre issue que dans l'alternative comportementale promue, avant même le recours à ses forces défensives militarisées, par le système d'usage et de gestion des ressources globales (l'humaine d'abord) qui le construit et qu'il protège : la plus meurtrière violence dégradante des êtres et des choses. 

Espérons qu'au sein des forces de ce désordre systémique irresponsable le discernement l'emportera.

 

 

  • Nouveau
  • 06/12/2018 14:44
  • Par

Tous à la Manif avec les cars Macron...

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale

Cet article a été actualisé mardi 4 décembre à 18 h avec l'ajout d'une déclaration de Christophe Castaner au Sénat, mardi, et d'un commentaire de Jean-Claude Delage, le secrétaire général du syndicat Alliance.