Droit de manifester: ce qu’il faut savoir avant la journée du 5 décembre

Par
Cet article est en accès libre. L’information nous protège ! Je m’abonne

Tous les commentaires

" l’article 431-1 du code pénal qui punit d’un an de prison et de 15 000 euros d’amende « le fait d’entraver, d’une manière concertée et à l’aide de menaces, l’exercice de la liberté d’expression, du travail, d’association, de réunion ou de manifestation »

Telle est la loi française. Alors les mis en garde a vue 48h à Nantes qui ont ainsi été empêché d'aller manifester avec le HOMARD de 2m qu'lls avaient confextionné peuvent attaquer l'État avec cet l’article 431-1 du code pénal

Ce déni d'expression est le symbole que nous ne sommes plus en démocratie en Monarc(hie). 

Le 5 décembre (et plus si affinité) exibons tous nos homards de la honte dans les manifs.

Oui et d'ailleurs quel est le programme de cet.......(à chacun/une de choisir)? toujours beyond the seas  ???ou revenu bravement nous compter??nous harceler et mépriser avant de nous cogner???

Dans aussi peu de temps que possible faut-il espérer... if ever.

"un article équivalent sur le droit de grève serait le bienvenu."

Oui, un article pour expliquer que, pour le droit de grève comme pour le droit de manifester, il y a les textes de lois et il y a les actes. 

Dans la loi le droit de grève est un droit constitutionnel, dans les actes, le droit de grève n'existe plus. Avec les ordonances travail, dans les faits, le droits de grève ne protège plus les grèvistes. Avec la barêmisation du licenciement ABUSIF au Prud'hommes, il est désormais moins cher, pour les patrons, de licencier un grèviste pour faute imaginaire que de lui accorder ses revendications.

Encore peu de salariés l'on compris, mais avec les grèves qui viennent, malheureusement, certains vont le comprendre trop tard.

C'est pour eviter tous ces licenciements que j'ai proposé aux syndicats de lancer un nouveau mode de grève sans ce risque. Mais c'est trop leur demander que de vouloir agir sans risquer l'emploi des salariés grévistes.

Mode d'emploi de la GRÈVE DE LA CONSOMMATION :

 pétition-préavis de grève de laconsommation

Lire mon dernier billet

 

Ben JAILACERTITUDE 

Oui mais comment faire marée humaine quand on se fait arrêter à 30 km de Paris ou n'importe où dans les rues de la capitale, et empêcher de manifester?

Bonjour TRULLARD, nous sommes bien d'accord!

Bon de toute façon, si tu veux porté plainte, il faut allé au commissariat .......

  • Nouveau
  • 04/12/2019 11:04
  • Par

Toujours plus édifiant sur l'héritage de Hollande et Valls sans oublier Cazeneuve, consolidé et exploité avec conscience par Macron (on se passera de les qualifier aujourd'hui).

Utile aussi en effet : les marges de manoeuvre sont réduites a quia.

  • Nouveau
  • 04/12/2019 11:13
  • Par
Peut-on refuser un prélèvement ADN ?

oui mais si vous voulez éviter l'amende qui va avec ce refus, faites preuve d'immagination pour juste de pas prononcer le fameux "NON".....ahah,ça demande une certaine génuflexion hypothalamique....La loi européenne vous permettra de vous défendre ensuite....à moins que.Une hystérie de plus dans ce monde Valls-Castagneur et j'en oublie évidemment.

Peut-on avoir une liste d'avocats en cas d'arrestations ?

oui les avocats commis d'office ou comme indiqué ds l'article,retenez l'un de ceux que vous auriez choisi pour essayer de vous représenter.

Cette jeune femme a tout dit, en fait: ce pourrait être le premier article d'une Constitution citoyenne.

Kdo :-)  aclefeu  du 5 décembre :

https://www.facebook.com/watch/?v=2574099879351509

  • Nouveau
  • 04/12/2019 14:15
  • Par

Bon, quand on lit tout ça, on se dit "c'est la guerre".

Précision : la photo d'illustration illustre un rassemblement de gj à Angers, une ville où les gj sont massivement noyautés par la mouvance identitaire. Mais la convergence des luttes autorise tout.

https://blogs.mediapart.fr/b-girard/blog/031219/pour-le-5-decembre-mediapart-reenfile-son-gilet-jaune

Salle de réunions du nouveau parti Girard-Lancetre-réunis.

cabines-ftv-clmasse-ftv-3431081

La voix de son maître: macron.

 En bref,n'ayons pas peur....et allons y.

Voici un lien vers une interview très intéressante de Frédéric LORDON sur les enjeux des manifestations de ce 5 décembre où il montre qu'il ne faut pas s'en tenir à la seule revendication sur les retraites.

https://francais.rt.com/magazines/interdit-d-interdire/68481-frederic-lordon-quels-enjeux-journee-5-decembre

 

et c'est bien réfléchi.

Arrêter et sanctionner les responsables syndicaux...là c'est l'idée qui va faire exploser la marmite.....E Macron, s''il a envisagé ceci doit faire comme s'il allumait le baton de dynamite....

FIGURE TAILLÉE 

A LA LAME NE MENT 

VEND  SON ÂME 

L'AMANT EN CHEF

DE  RÉPRESSION

EST DÉCOMPLEXÉ 

PAR UN  CHÈQUE

EN GRIS, SIGNÉ

SA MACRONIE

Argument pris en considération.

"La stratégie retenue est certainement de faire peur, mais aussi d’essayer de décrédibiliser le mouvement de grève, de créer de la division au sein de la population"

"le gouvernement a -t-il le projet de tuer dans l’œuf ce mouvement ?"

+++++++++++++++

"Ne faudrait-il pas envisager des solutions nouvelles" ?

Si, comme lancer la GRÈVE DE LA CONSOMMATION ! 

Mais faut pas rêver, les syndicats préfèrent faire éborgner les manifestants et perdre leur bras de fer avec le gouvernement, plutôt que d'imaginer des actions ou ils ne peuvent pas s'affichent en tête.

Mode d'emploi de la GRÈVE DE LA CONSOMMATION :

 pétition-préavis de grève de laconsommation

Lire mon dernier billet

 

Puissiez-vous être récompensé un jour de votre persévérance...

Billet très utile et généreux. Merci. J'imprime et j'emporte en manif. Mais, j'ai un doute : ce papier trouvé dans ma poche ne pourrait-il pas être considéré comme une '' arme par destination''?

Bonjour à tous et à toutes ! Pour se motiver en musique pour tout à l'heure je propose un petit morceau. Bonne écoute
Et bonne grève !

RÉFORME DES RETRAITES : À QUI PROFITENT LES FAUSSES INFOS ? PAS AUX SALARIÉS NI AUX AGENTS !

Simulateurs bidons, projections farfelues, réalité déformée… Les débats sur la réforme des retraites virent à l’affrontement et les fausses informations se multiplient.
LES SIMULATEURS DE RETRAITES SONT-ILS FIABLES ? 
Des outils en ligne prétendent permettre de calculer le montant de sa future retraite, avec ou sans réforme. La proposition est séduisante… mais il y a un hic : comme la réforme n’est pas connue, ces outils basent leurs calculs sur des hypothèses (toujours les pires) rendant les résultats complètement farfelus.
Ces simulateurs n’ont qu’un but : manipuler les utilisateurs en faisant croire à une simplicité et en accroissant l’inquiétude.
Par contre, une fois les détails de la réforme connus, des outils de simulations sérieux seront indispensables.
LES FEMMES SERONT-ELLES (ENCORE PLUS) PERDANTES DANS LE FUTUR SYSTÈME ?
Le passage à un système à points avec des droits dès le 1er enfant bénéficierait aux femmes.
Et il faut aller plus loin : forfaitiser la majoration de droits au titre des enfants, revaloriser les basses pensions…
Un « institut » prétend que les femmes seraient les grandes perdantes de la réforme.
Problème : leur affirmation fait l’impasse sur les nombreux points encore non tranchés : évolution de la réversion et de l’allocation veuvage, nombre de points pendant les congés maternités et parentaux… Elle s’appuie également sur des cas très précis et peu représentatifs des femmes en général.
LE SYSTÈME DE RETRAITES ACTUEL EST-IL AUSSI PARFAIT QU’ON LE DIT ?
Non ! Le système de retraites actuel pénalise les travailleurs les moins favorisés au travail : les femmes qui subissent les mêmes inégalités qu’au travail, les travailleurs précaires qui cotisent pour la retraite mais ne gagnent aucun droit, les agents exposés à la pénibilité sans compensation, les travailleurs cotisant à plusieurs régimes durant leur carrière…
Pour toutes ces raisons, la CFDT se bat pour la création d’un nouveau système de retraites universel avec des mesures de justice et d’égalité.
POURQUOI LA CFDT N’A PAS APPELÉ À MANIFESTER LE 5 DÉCEMBRE ?
• La CFDT est favorable à un système universel qui rassemble tous les travailleurs, ceux qui ont appelé à manifester le 5/12 y sont opposés ;
• La CFDT veut changer le système actuel qui pénalise les femmes, les précaires, les bas revenus. Ceux qui ont appelé à manifester le 5/12 sont pour le statu quo ;
• La CFDT veut des droits nouveaux adaptés aux attentes d’aujourd’hui. Ceux qui ont appelé
au 5/12 refusent toute réforme.

CE QUE VEUT LA CFDT POUR LES RETRAITES
Nos revendications sont guidées par nos valeurs : solidarité, égalité, émancipation et démocratie. Elles sont portées depuis plusieurs années par la CFDT après avoir été débattues par les adhérents et militants.
1 UN SYSTÈME DE RETRAITE UNIVERSEL ET PLUS JUSTE
Il doit permettre de construire une solidarité universelle où tous les actifs, du public comme du privé sont solidaires, et qui ne pénalise plus les femmes, les polypensionnés, les personnes précaires et les bas salaires.
2 UNE COMPENSATION DES 10 FORMES DE PÉNIBILITÉ DU TRAVAIL
La pénibilité réduit l’espérance de vie, les travailleurs exposés doivent donc pouvoir partir plus tôt à la retraite et avoir droit à des mesures de prévention.
3 UN DROIT À LA RETRAITE PROGRESSIVE POUR AMÉNAGER LES FINS DE CARRIÈRE
O n ne travaille pas à 60 ans comme à 30 ans. Les travailleurs doivent avoir plus de liberté dans le choix de l’âge et des modalités de leur départ à la retraite.
4 UN MINIMUM DE PENSION ÉGAL À 100 % DU SMIC POUR UNE CARRIÈRE COMPLÈTE
Le droit à la retraite doit être le droit à une retraite décente.
5 UNE GARANTIE À 100 % DES DROITS ACQUIS AVANT 2025
La réforme ne doit pas modifier les droits passés, seuls les droits acquis après 2025 peuvent être modifiés. C’est une condition indispensable pour sécuriser les personnes dans la transition d’un système à l’autre.
6 DES COMPENSATIONS SALARIALES
Pour que la réforme permette de contrebalancer pour certaines professions l’abandon de la règle des six mois. Ces compensations doivent se concrétiser en même temps que la réforme des retraites.
7 LE MAINTIEN DU DROIT À PARTIR À LA RETRAITE À 62 ANS ET DU DISPOSITIF DES CARRIÈRES LONGUES
Ce dispositif des carrières longues permet à ceux ayant commencé à travailler très jeunes de partir plus tôt à la retraite.
La CFDT s’opposera à toute mesure d’économie visant à reporter l’âge de départ à la retraite.

Elle se positionnera sur le projet de réforme des retraites à partir de ses revendications et appellera les travailleurs à se mobiliser si le résultat final ne correspond pas à ses exigences.

Ah t'es cfdt ?! Ça ne m'étonne pas plus que ça vu ton verbiage gnangnan, tes phrases toutes en circonvolutions et tes répétitions censées convaincre.

Si de nombreux paramètres sont encore officiellement inconnus, c'est bien à cause de la rétention d'information nécessaire au gouvernement pour nous faire un bébé dans le dos, comme d'habitude. Quand ils seront francs, les poules auront des dents.

Quand on lit votre prose, on se dit que vous êtes, ou complètement c..., ou payé par Macron !

Mais vous ne voyez pas que la retraite par points (juste ça, sans parler du reste...) donne au gouvernement le pouvoir de baisser les retraites de TOUS les français en une seule ligne de décret ? "la valeur du point est fixée à..." et hop ! tout le monde descend !

"oui mais, y'aura un comité machin..." Si on met cet outil dans les mains du gouvernement, (celui-ci ou un autre) il s'en servira !

il vous a échappé (ou pas ?) le principal problème de cette réforme, qui est qu'on passe d'un système à prestation définie (il est garanti qu'on va toucher x% de ses y derniers salaires) à un système à cotisation définie (le total des pensions ne dépassera jamais 13,8% du PIB).

Dans le système existant, la solidarité a lieu entre les actifs et les retraités, les premiers s'organisant pour assurer les prestations dues aux anciens.

Dans le système que vous défendez (et la simple observation permet de vérifier que, dans tous les pays, c'est les représentants du capitalisme financier qui le préconisent et l'installent), la solidarité dont vous parlez se fait entre retraités, les meilleures pensions (et vous assumez ainsi l'idée qu'il y aurait des privilégiés parmi les retraités) étant abaissées pour assurer le minimum vital aux moins lotis.

Il est totalement faux de prétendre que "les autres" (en pratique, la CGT) refusent d'améliorer le système. Ce qui se passe, c'est que les autres, pour améliore le système vers le haut, constatent que c'est impossible sans mettre à contribution les revenus des actionnaires, alors que vous refusez d'envisager cette solution. Et Martinez a bien dit à Philippe qu'il était prêt à discuter d'améliorer le système, mais qu'il fallait d'abord renoncer au système à points.

Et heureusement, il semble qu'énormément de gens ont bien vu l'entourloupe, d'où un soutien massif au mouvement, bien au delà des prétendus privilégiés.

Tout ca c'est bien triste, le seul espoir c'est que selon tous ses commentaires, c'est sur la gauche révolutionnaire gagne les prochaine présidentielle, ou les fachos ?

Pas de mobilisation sans confiance
Pas de confiance sans vérité
Soutenez-nous