Les formes nouvelles et «joyeuses» de la contestation

Par
Cet article est en accès libre. L’information nous protège ! Je m’abonne

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

  • Nouveau
  • 04/12/2019 23:57
  • Par

Chile : ¿Quiénes son Las Tesis, el colectivo feminista detrás de “El violador eres tú” © Diario El Comercio Videos

Je n'est pas pu écouter cette vidéo, mais y a-t- il une référence au seul rapport de force qu'aucune répression ne peut stopper ? Le sabotage du CAPITALISME par son talon d'Achile : la SOCIÉTE DE CONSOMMATION.

Si des millions refusaient de faire tourner la machine à dividendes, ce sont les sponsors de Ma€ron eux mêmes qui lui feraient stopper ses "réformes" pour arrêter leurs pertes de bénéfices.

Mode d'emploi de la GRÈVE DE LA CONSOMMATION :

 pétition-préavis de grève de laconsommation

Lire mon dernier billet

 

Oui oui.

Mais en fait le modèle contemporain ne repose plus vraiment sur la consommation. La pompe à Phynance prélève a la source, si j'ose dire.

La catégorie de population qui ne mange pas a sa faim, qui vit en camping a l'année, elle est gréviste ?

Ceci dit, y a effectivement des trucs absurdes et des habitudes a changer chez ceux  qui peuvent encore consommer...

J étais à la manif aujourd'hui hui derrière une cgt hyper présenté...bravo à la cgt!

Pas de mobilisation sans confiance
Pas de confiance sans vérité
Soutenez-nous