Violences conjugales: la galère d’une ex-femme de policier convoquée au tribunal

Par Sophie Boutboul

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Quelques jours avant Noël, Sophie-Anne L. a reçu une convocation au tribunal correctionnel pour l’été 2020 en tant que mise en cause pour violences sur conjoint. Elle a cru halluciner car elle avait, en 2018 et 2019, déposé trois plaintes, trois mains courantes contre son ex-compagnon pour violences conjugales, menaces de mort, appels malveillants réitérés…